NOS PSYS
Featured Image

Thérapie de couple : 4 raisons de ne pas s'en priver

Publié le 05/10/21 16:30

La vie de couple est loin d'être un long fleuve tranquille. Il est tout à fait commun de rencontrer des difficultés au cours de celle-ci. Néanmoins, certains obstacles peuvent être parfois plus difficiles à surmonter, et ce, malgré tout l'amour que vous portez à votre conjoint.e et réciproquement. Afin d'éviter que leurs conséquences soient irréversibles et que cela entraîne une séparation définitive, il peut être intéressant de faire une thérapie de couple.

La relation amoureuse est le lieu d’expression privilégié des désirs et des attentes les plus intimes. Chacun cherche à être accueilli et reconnu, dans la mesure où le sens même du couple renvoie au fantasme plus ou moins conscient de ne faire qu’un, de trouver en l’autre celui ou celle qui vous complète entièrement et par conséquent vous comprend et vous accepte dans votre entièreté.Malheureusement, les différences de fonctionnement, voire les intérêts et attentes divergentes des deux partenaires au sein du couple, sont un rappel au réel qui peut être douloureux. Ces différences peuvent être à la source de malentendus, de conflits, voire de réactions d’hostilité qui vont bien souvent alimenter un climat global de frustration et d’insatisfaction pour l’un et/ou l’autre.

La thérapie de couple est un moyen pour remonter à la source de ces difficultés en faisant émerger les besoins fondamentaux de chacun qui ne sont pas nourris au sein du couple et qui empoisonnent la vie relationnelle. En fonction de son orientation théorique et méthodologique (systémique, comportementale, analytique…), le thérapeute va vous proposer des outils pour conscientiser vos difficultés et vos blocages et agir sur eux, de manière très concrète. L'espacement entre les rencontres peut être de plusieurs semaines pour vous laisser le temps de mettre en pratique ce qui a été travaillé pendant la séance.

Si vous sentez que votre relation vous pèse et que votre couple pourrait bénéficier de ce type de prise en charge, voici quelques éclairages sur les fondements et les bienfaits de la thérapie de couple. N'hésitez pas également à réaliser en parallèle, le test suivant, qui vous permettra de savoir si vous avez besoin d'une psychothérapie

Cliquez ici pour faire le test "Ai-je besoin d'un psychologue ?"


Sommaire de l'article :

  1. En quoi consiste la thérapie de couple ?
    1. Le rôle médiateur du thérapeute
    2. La thérapie de couple, ou restaurer le lien au coeur du conflit
  2. Les bienfaits d'une thérapie de couple

En quoi consiste la thérapie de couple ?

Pour mieux définir ce qu’est la thérapie de couple, il est possible de s’appuyer sur les croyances erronées qui existent à son sujet : les patients arrivent parfois au premier rendez-vous avec des attentes qui ne rentrent pas toujours dans le cadre de la thérapie dans laquelle ils vont s’engager à deux.

Le rôle du thérapeute et la fonction de la thérapie de couple sont deux points sur lesquels il est intéressant de s’arrêter en partant des idées reçues les plus communes qui y sont associées.

Le rôle médiateur du thérapeute

Dans un premier temps,  l’idée qui revient régulièrement est celle selon laquelle le thérapeute est là pour évaluer les arguments de chacun, avant de donner raison à celui ou celle dont il estime que la vision est la plus juste.

En réalité, vous n’êtes face ni à un juge, ni à un arbitre : le thérapeute est là pour vous aider à vous saisir de votre potentiel en vue d’améliorer vos fonctionnements relationnels. En revanche, son rôle n’est pas de prendre parti pour l’un ou l’autre des partenaires.

Néanmoins, il est possible que selon les séances, l’un.e ait l’impression d’être particulièrement soutenu.e, alors l’autre se sent mis.e en difficulté, voire bousculé.e, par le thérapeute. Il faut bien garder en tête que le psychologue en charge de la thérapie va être plongé dans les dynamiques relationnelles qui sont au fondement du fonctionnement de votre couple, mais aussi au cœur même des conflits pour lesquels vous venez le consulter. Si certains modes de fonctionnement s’avèrent être toxiques pour l’un.e d’entre vous et pour la relation, il se doit, d'abord, de les mettre en évidence de manière à ce que vous puissiez vous en saisir et ensuite, de développer les outils pour les changer.

Ainsi, au même titre que l’accompagnement doit permettre à chacun.e de pouvoir s’exprimer aussi sereinement que possible, les éventuels abus de pouvoir ou manque de respect sous toutes ses formes qui se manifesteraient en séance doivent pouvoir être mis en lumière et recadrés : le thérapeute se doit de proposer un espace d’expression mais aussi de sécurité à chacun.e, ce qui dans le contexte d’une thérapie de couple peut exiger une certaine vigilance et un rappel au cadre si nécessaire.

Cependant, il ne s’agira jamais d’une prise de position sur le fond, ou la cause profonde, du conflit qui se rejoue en séance, mais bien une tentative d’orientation sur la forme de la communication et sur la manière dont chacun.e se positionne dans le conflit vis-à-vis de son/sa conjoint.e. En somme, le thérapeute n’est pas là pour évaluer le bien-fondé de vos positions respectives, mais plutôt pour vous aider à les exprimer de manière à favoriser la compréhension mutuelle, à retrouver un climat de bienveillance dans la relation et à développer la coopération dans votre couple.

La thérapie de couple, ou restaurer le lien au cœur du conflit

ll est possible de se faire une mauvaise représentation des fonctions essentielles de la thérapie de couple si vous nourrissez l’espoir d’une relation idéale dans laquelle chacun.e est en permanence et inconditionnellement comblé.e par l’autre.

Si cette conception peut dans une certaine mesure être constructive en vous rendant exigeant.e et capable de vous mobiliser pour vivre le meilleur dans votre relation amoureuse, il est impératif de prendre aussi en compte la réalité des différences individuelles et de l’épreuve du quotidien pour pouvoir accueillir les inévitables nuages et orages qui apparaîtront tôt ou tard dans votre ciel amoureux.

La thérapie de couple s’ancre dans le réel d’une vie quotidienne faite de hauts et de bas et vise à accueillir les failles et les limites des deux partenaires. En tant que psychologues, nous cherchons à rendre la relation plus fonctionnelle et de ce fait, plus épanouissante pour chacun.e. Cependant, l’objectif n’est pas de la libérer de toute tension à venir. On est en présence de difficultés externes qui peuvent se répercuter sur la relation mais aussi d’éventuelles incompatibilités entre les partenaires qui, bien que normales, rendent la relation parfois chaotique et c’est bien la manière dont ces problèmes sont accueillis et gérés, qui déterminera leur impact sur la qualité de la relation.

Tous les couples n’ont pas les mêmes compétences à ce niveau. Certains sont en difficulté en termes de résolution de conflits : ils auront tendance à ne pas pouvoir coopérer sur ce point et à laisser les conflits ouverts, quitte à devoir en subir les effets destructeurs sur le long terme. L’insatisfaction s’accumulant sur la base de conflits non résolus et donc non intégrés qui continuent à agir de manière latente est à la source de nouveaux conflits et de nouvelles tensions, selon un cercle vicieux qui fragilise la relation.

A l’inverse, d’autres couples ont de bonnes capacités de gestion des conflits et parviennent à résoudre les désaccords et à désamorcer leurs conséquences émotionnelles négatives. Les efforts communs et les réussites partagées renforcent la relation et le degré de complicité, et favorisent la coopération : chacun est mieux disposé à s’ajuster à l’autre en vue de plus d’harmonie.

C’est l’objectif de la thérapie de couple : plutôt que de chercher à éviter le conflit, elle visera davantage à faire émerger et à soutenir le potentiel des deux partenaires quant à la résolution de celui-ci.

Les bienfaits d'une thérapie de couple

Si vous vous questionnez sur la nécessité de commencer un travail en thérapie de couple, c’est que vous êtes d’une manière ou d’une autre arrivé.e au bout de vos ressources actuelles pour résoudre vos problèmes. Si vous avez de plus en plus de mal à vous sentir épanoui.e dans votre relation, un soutien extérieur et spécialisé qui puisse vous apporter des éléments de compréhension et ouvrir avec vous la voie vers un meilleur fonctionnement relationnel représente dans tous les cas, une opportunité pour votre couple.

Notez seulement qu’il est important que votre conjoint.e soit également engagé.e dans ce processus car il implique une volonté commune de changement et une certaine ouverture quant au fait de pouvoir se remettre en question, tant au niveau de vos fonctionnements individuels que de vos conceptions respectives de la relation.

Sur ces bases, vous serez tous les deux prêts à vous investir dans une expérience qui peut vous apporter plus que ce que vous en espérez, tant on peut être surpris.e par des améliorations inattendues qui sont le fruit de prises de conscience que rien ne permettait a priori de prévoir. Avant de vous lancer, découvrez ce que la thérapie de couple peut vous aider à réaliser.

Une communication plus fluide

Les obstacles à une bonne communication sont nombreux. Entre, votre manière d’identifier puis d’interpréter ce que vous ressentez, votre capacité - déterminée par la fatigue, le stress, la colère… - à le traduire au plus juste en le mettant en mots, et la façon dont vos propos sont eux-mêmes interprétés par votre interlocuteur, les chances que votre message soit déformé et que la communication perde de son efficacité sont nombreuses.

Ces risques sont à multiplier par deux dès lors que vous vous lancez dans un échange avec votre conjoint.e qui sera confronté.e aux mêmes difficultés. Au-delà de tout désaccord profond, la communication peut donc en elle-même être source de tension et d’incompréhension.

Une thérapie de couple a pour objectif de détecter les problèmes de communication et de vous aider à mieux communiquer. De nombreuses méthodes existent pour cela, dont les fondements sont généralement semblables :

  • Apprendre à écouter ses émotions et à les analyser avec justesse
  • Formuler le message de manière à lui garder toute sa force informative en se distanciant de l’émotion et des interprétations
  • Se mettre en condition pour entendre le message de l’autre avec le plus de neutralité possible.

Au-delà de faciliter grandement l’interaction, ce travail en vue d’une bonne communication est essentiel pour atteindre vos objectifs thérapeutiques.

La clarification des attentes respectives

En effet, l'autre difficulté qui peut peser sur une relation, est celle qui renvoie à toutes les croyances implicites qui vous déterminent dans l’interaction.

Vous pouvez être persuadé.e que votre conjoint.e réagit ainsi pour une raison bien précise, ce qui va conditionner la manière dont vous engagez l’échange et vous positionnez face à lui. Ces interprétations comportent malheureusement souvent des biais liés à vos insécurités et à vos insatisfactions. De ce fait, vous pouvez prêter à votre partenaire des intentions qui ne sont pas les siennes, alimentant ainsi les non-dits et favorisant la défiance et les rancunes.

La thérapie de couple est précisément le lieu pour lever ces ambiguïtés et mettre des mots sur ce qui reste habituellement implicite. Une véritable exploration et mise en lumière des motivations profondes de chacun des partenaires concernant sa vie relationnelle d’une part, et les problématiques principales qui pèsent sur la relation d'autre part, vont pouvoir se jouer en cabinet, mais aussi dans le cadre plus privé de votre quotidien.

C’est dans cette optique que la communication va vous aider à identifier les besoins fondamentaux de votre partenaire et à exprimer clairement les vôtres. Le fait de mieux comprendre comment chacun d’entre vous se positionne face à différentes situations qui font problème, vous permettra d’agir en tenant compte de la réalité de l’autre. Le fait de vous sentir rejoint.e et respecté.e aura un impact immédiat sur la qualité de la relation.

La mise en lumière du fonctionnement relationnel

Le fait de formuler ouvertement votre vision respective des situations qui font problème ou plus largement de la situation de couple, ainsi que le regard du thérapeute et sa manière de vous orienter, vous permettront, dans un premier temps, de conscientiser vos modes de fonctionnement individuels. Dans un second temps, ces actions vous permettront également de prendre conscience des grandes lignes de votre fonctionnement de couple : quelles sont vos manières privilégiées de vous positionner l’un vis-à-vis de l’autre ? Quels sont vos modes de protection et de défenses qui viennent eux-mêmes activer systématiquement les mêmes types de réactions et de réponse chez de votre partenaire ? Quelles sont les conséquences qu’elles ont sur votre propre comportement ? Etc.

Cette prise de recul vous permettra de mener une analyse et une réflexion sur les blocages et les impasses relationnelles qui rendent votre relation conflictuelle et qui nuisent à une bonne communication, à un meilleur fonctionnement du couple.

Sur ces bases, vous pourrez mettre en place les ajustements nécessaires, en commençant par vous distancier autant que possible des modes de fonctionnement qui vous empêchent de vous comprendre et d’avancer ensemble de manière constructive.

La thérapie de couple est une opportunité de réapprendre à fonctionner ensemble en harmonie.

Cliquez ici pour faire le test "Ai-je besoin d'un psychologue ?"

Le réapprentissage de la coopération au sein du couple

L'un des objectifs de la thérapie de couple, est d'arriver petit à petit, à retrouver une dynamique commune, en l’occurrence orientée vers une amélioration de la situation relationnelle et nourrie par des efforts mutuels, pour questionner et déconstruire vos actions et réactions réflexes. Ces dernières sont elles-mêmes fondées la plupart du temps, sur de fausses croyances que la thérapie de couple aura permis de révéler comme telles.

Les capacités de remise en question mais aussi d’abnégation de chacun des partenaires peuvent être sollicitées, puisqu’en dehors du cadre thérapeutique, l’idéal serait de pouvoir faire émerger les besoins fondamentaux de l’autre, derrière ses demandes objectives, ses exigences, voire dans certains cas, ses attaques à force de patience et d’empathie.

L’accompagnement à la résolution des conflits permet justement à chacun de se révéler dans un contexte dédié et de faire part à l’autre de ces besoins fondamentaux, dont l’expression se trouve soutenue et médiatisée par la présence et le regard du thérapeute qui vient les légitimer.

A partir du moment où chacun des partenaires peut observer en quoi les conflits au sein du couple ne sont que la conséquence de défenses activées en réaction à des besoins relationnels non nourris, comme par exemple, un manque d’attention, de considération, de respect perçu…, il est possible de faire un pas de côté vis-à-vis de ses modes de fonctionnement habituels et de les reprogrammer au regard des enjeux qui ont émergé.

Être capable de comprendre les luttes intimes de l’autre en relation, va permettre de le soutenir et de le soulager par un positionnement adapté. En effet, c’est cette coopération, en vue de retrouver un fonctionnement relationnel optimal, qui réactive et renforce le lien amoureux, nourrissant ainsi la relation en vue d’augmenter la coopération. Cela permettra ainsi, la mise en place d'un cercle vertueux pour la dynamique du couple.

Ces différentes étapes peuvent se réaliser plus ou moins simultanément et renvoient à autant d’objectifs de la thérapie de couple. Elles permettent de retrouver progressivement un lien vivant et nourrissant avec votre partenaire et l’envie commune de continuer à avancer ensemble, vers toujours plus de compréhension et de respect mutuel.

En effet, on pourrait dire qu’une thérapie de couple qui, dans les faits, dure rarement plus de 20 séances, n’est en réalité jamais achevée : chaque défi du quotidien vous invite tous les deux à remettre en jeu et à exercer les nouvelles compétences relationnelles que vous avez acquises. C’est en ce sens qu'il est important de garder à l'esprit que la thérapie de couple ne vise pas une absence totale de conflits, mais cherche à développer sur le long terme nos compétences et motivations en vue de les résoudre sereinement à deux.

Article rédigé par Anna Savio, psychologue clinicienne de la Clinique E-Santé