Devenez acteur de La Clinique E-Santé !

Envie de prendre part à un projet d'impact sociétal en transformant l'accès à la santé mentale ? Agissez maintenant aux côtés d'investisseurs déjà engagés.

Envie de prendre part à un projet d'impact sociétal en transformant l'accès à la santé mentale ? Agissez maintenant aux côtés d'investisseurs déjà engagés.

Photo de Christèle Albaret
Accueil / Thérapie santé /

9 impacts positifs de l'...

Thérapie santé

9 impacts positifs de l'analyse systémique sur vos relations

Vous avez l’impression que vos relations sont compliquées et qu’elles conduisent souvent à des conflits ? Lisez la suite car l’analyse systémique peut vous aider à retrouver des relations harmonieuses. C’est une thérapie brève qui consiste à analyser l’environnement (familial, amical, conjugal, professionnel) dans lequel vous évoluez et de comprendre comment celui-ci opère sur vos comportements, vos réactions, vos émotions et même votre personnalité.
Cette thérapie va vous permettre de trouver les ressources en vous, pour amener le changement au sein d’un système et vous sentir mieux avec vous-même ! Alors si cela vous intéresse, découvrez les 9 impacts positifs de l’analyse systémique sur vos relations.

Photo de l'auteur de l'article

Rédaction par La Clinique E-Santé

18 min

Publié le April 26, 2023

Les bienfaits de la thérapie par l'analyse systémique

Ai-je besoin d'un psychologue ?

Vous vous demandez si vous avez besoin d'un psychologue ? Quelle thérapie est la plus adaptée à votre situation ?

Image

Qu’est-ce que l’analyse systémique en psychothérapie ?

L’analyse systémique correspond à un des grands courants de la psychologie .
Cette approche part du postulat qu’un individu évolue dans un ensemble de système duquel il ne peut pas être enlevé et qui va régir ses comportements.
Dans l'analyse systémique on s'intéresse à comprendre comment ces différents systèmes (familial, professionnel, conjugal ...) peuvent avoir des répercussions sur nous-même, sur notre façon de réagir, afin de trouver des solutions pour y faire face.
Pour comprendre l’analyse systémique, il faut comprendre le principe d’homéostasie (régulation pour parvenir à un équilibre), qui est au fondement de cette thérapie.
Imaginez-vous une pyramide humaine, pour parvenir à la faire tenir, chaque personne exerce une certaine pression sur les autres. Maintenant, si l’une de ces personnes au sein de la pyramide est prise d’une soudaine crampe, elle va modifier sa position, ce qui va avoir un impact sur toutes les autres personnes de cette même pyramide. Elles vont chacune alors devoir supporter un peu plus de poids pour parvenir à maintenir l’équilibre.
Le système (ici la pyramide) a modifié le comportement des personnes afin que l'équilibre soit maintenu. Le système a donc un impact sur la personne qu’elle le veuille ou non, elle est indissociable de ce système et elle a des interconnexions avec tout ce qui l’entoure.
C’est donc sur cette base que l’analyse systémique tente de trouver des réponses et des solutions.
Dans cette même logique, entreprendre une thérapie systémique va également avoir des répercussions sur les différents systèmes qui entourent la personne, puisque celle-ci va changer de comportement au sein d’un système pour trouver une solution.
L’analyse systémique, contrairement à la psychanalyse, est une thérapie brève qui est orientée sur la compréhension de l’environnement qui entoure un individu et ses conséquences, plutôt que sur l’introspection de l’inconscient.
Ce type de psychothérapie s'intéresse donc à favoriser la création de conditions favorables au changement au sein d’un environnement.
L'analyse systémique peut être utilisée pour : soigner de nombreux troubles tels que :


Comme la PNL, l'analyse systémique est aussi particulièrement recommandée pour traiter des problématiques relationnelles comme des conflits familiaux, des disputes de couple, des difficultés professionnelles ou encore pour apprendre à mieux se connaître et à gérer ses émotions.

Quels sont les bienfaits de la thérapie systémique ?

La thérapie systémique permet de nombreux bienfaits tels que :

  1. Résoudre les conflits au sein d’un groupe, d’une famille
  2. Redéfinir les rôles au sein d'un système pour retrouver un équilibre
  3. Mieux comprendre les relations humaines
  4. Favoriser les échanges et avoir une meilleure communication
  5. Comprendre le poids de l'histoire familiale sur ses comportements
  6. Dénouer des blocages
  7. Prendre conscience du rôle d’un symptôme sur l’équilibre du système
  8. Apprendre à se connaître et mieux gérer ses émotions
  9. Devenir autonome

Bienfait n°1 : Résoudre les conflits au sein d’un groupe, d’une famille

L’analyse systémique s’intéresse particulièrement aux interactions d’un système et il est difficile d’enlever un individu de ce système, puisqu’il est obligé d’évoluer en son sein, tandis que le système est lui-même régi par des sous-systèmes.
Or, les relations impliquent des individualités différentes avec chacune leurs propres problématiques, qui peuvent être cause de conflits au sein d’un groupe.
Par exemple, au sein d’une famille (système), il y a le sous-système parental, le sous-système fraternel et encore un sous-système entre l’individu et un autre membre de sa famille.
Tous les individus communiquent entre eux et régissent l’ensemble du système.
La seule solution possible est donc de venir questionner l’ensemble des individus qui composent ce groupe (thérapie systémique familiale) afin de venir trouver les comportements qu’induisent chacun des membres au sein de la famille et de comprendre ce qu’il se joue dans chaque relation et dans chaque conflit.
Et surtout l’analyse systémique va permettre de déceler la présence des jeux de pouvoirs qui prennent couramment la forme d’injonction paradoxale ou de doubles contraintes (Bateson, 1956) et qui sont souvent au cœur des conflits relationnels, que la famille soit considérée comme toxique pour l'individu ou non et de pouvoir les désamorcer.
L’injonction paradoxale correspond à une situation où une personne se retrouve avec deux contraintes contradictoires de la part d’une autre personne.
C’est par exemple le cas pour un enfant qui serait pris dans le divorce de ses parents et où chaque parent dirait “ c’est moi ou ton père/ta mère”. Finalement, quoi que l’enfant choisisse, il aura tort. Il blessera nécessairement l’un des parents. L’enfant étant soumis, il se sentira prisonnier et incapable de faire un choix.
Ces injonctions paradoxales ne sont pas à prendre à la légère car répétées dans le temps, elles peuvent amener à développer de graves troubles psychologiques et mentaux, comme la schizophrénie par exemple, puisqu’elle laisse l’individu dans une position d’impuissance où il n’est jamais possible de satisfaire la demande et donc de pouvoir trouver sa place au sein de l’environnement.
Ces jeux de pouvoirs conscients et inconscients mettent bien souvent en lumière des dysfonctionnements relationnels qui sont à la source de nombreux problèmes de communication entre les individus.
C’est notamment ce que l’analyse transactionnelle (AT) tente d’étudier, une approche psychologique qui permet de comprendre la personnalité des individus et leurs styles de communication.
L’analyse systémique va alors permettre à chaque individu de trouver son équilibre dans ce système familial afin que chaque membre puisse évoluer de façon harmonieuse au sein du groupe.

Bon à savoir

L’analyse systémique permet à un individu d’analyser l’environnement qui l’entoure et de trouver des solutions pour parvenir à évoluer de façon harmonieuse au sein d’un système en développant une meilleure communication entre les individus.

Bienfait n°2 : Redéfinir les rôles au sein d'un système pour retrouver un équilibre

L'analyse systémique permet de comprendre les différents rôles qui régissent un système et de se donner l’occasion de comprendre sa place mais aussi de redéfinir le rôle que l’on occupe dans le système afin de se sentir mieux avec soi-même.
Par exemple, lorsque dans une famille, la mère a une addiction à l’alcool, elle incarne à la fois le rôle de mère mais également celui d’une personne malade. Les autres membres de la famille vont donc devoir prendre sur eux cette charge mentale afin que le système reste en équilibre.
Mais souvent cette charge n’est pas équilibrée et c’est un des membres qui va porter un peu plus le poids que les autres pour parvenir à maintenir l’équilibre au sein de la famille.
À l'inverse, des fois, une personne est enfermée dans un rôle que lui a assigné sa famille : “Martin, il a toujours été peureux”. Un rôle qui a pu être utile pour se construire en tant qu’enfant mais qui n’est peut-être plus vrai aujourd’hui.
Or, puisque c’est le rôle qui vous a été assigné pendant de nombreuses années, il n’est pas toujours facile d’en sortir puisque ce rôle vous semble faire partie intégrante de votre identité. Vous vous êtes défini selon l’environnement dans lequel vous avez évolué mais pourtant il ne vous définit pas réellement.
En ce sens, il est tout à fait possible de sortir de cette position et redéfinir votre rôle au sein de l’environnement grâce à l’analyse systémique et un travail thérapeutique avec un psychologue.
A lire aussi : 6 étapes pour arrêter l'alcool et réussir votre sevrage

Bienfait n°3 : Mieux comprendre les relations humaines

Un autre des bienfaits de l’analyse systémique, c’est qu’elle permet de développer une fine compréhension des relations sociales.
La thérapie systémique individuelle permet de comprendre la place que nous occupons au sein des différents systèmes mais aussi de percevoir l’organisation induite par ces systèmes.
Si un individu comprend le fonctionnement d’un système, il lui est alors plus facile de s’adapter afin de trouver un équilibre harmonieux au sein d’un groupe ou d’une relation mais également de réaliser que plusieurs réalités peuvent cohabiter l’une avec l’autre au sein d’un environnement.
Notamment en comprenant que chaque personne se fait le récit de sa propre histoire et qu’elle vit sous le prisme de sa propre réalité, qui est tout aussi recevable que la réalité perçue par un individu au sein d’un même système mais qui aura vécu la même histoire de façon différente.
Dans l’analyse systémique, on s’attache à comprendre l’environnement qui entoure un individu, ainsi que les différentes interactions qui en découlent. C’est avant tout une thérapie tournée vers les relations humaines et la compréhension des enjeux conscients et inconscients qui se jouent dans les relations sociales et les comportements qu’ils induisent.
L’analyse systémique permet notamment de comprendre que nous réagissons en grande partie sous l’influence de jeux relationnels qui permettent de maintenir un équilibre au sein d’un groupe.

Bienfait n°4 : Favoriser les échanges et avoir une meilleure communication

Le fait de s’intéresser aux implications qu’ont vos différentes relations sociales dans votre vie va nécessairement vous permettre d'accéder à de meilleurs échanges et de développer une meilleure communication, que ce soit dans votre couple, ou dans vos relations professionnelles, amicales et familiales.
En effet, l’analyse systémique va vous permettre de prendre conscience que vos relations impliquent des jeux de pouvoirs et vous serez donc plus à même de désamorcer certaines situations.
Dans le milieu professionnel, votre environnement vous dicte votre comportement. Vous savez que vous devez vous plier au bon vouloir de votre supérieur hiérarchique, parce qu’il représente une figure d’autorité et ce, même si vous n’êtes pas d’accord avec lui ou qu’il vous en demande trop.
Pour maintenir cet environnement en équilibre, il se peut que vous preniez sur vous, seulement si cela vous demande beaucoup d’efforts, il est possible que vous développiez certains symptômes du stress lié au travail, voire de ceux de l’anxiété. Tout ce stress vous rend plus irritable et cela a des répercussions sur vos relations avec vos collègues, qui eux-mêmes sont aussi très stressés. C’est l’ensemble de l’organisation qui est fragilisée et qui tente de trouver un équilibre tant bien que mal pour tenter de continuer à avancer dans le même sens.
Maintenant il vous est peut-être possible de parvenir à discuter avec votre supérieur pour trouver une solution et arriver plus serein au travail.
En étant plus serein, vous prenez plus le temps de discuter avec vos collègues mais également de favoriser la cohésion de groupe. En faisant cela, ce sont vos collègues qui à leur tour se sentent mieux. Et par un effet de synergie, c’est tout l’environnement qui est rétabli.
Cet exemple montre qu'en ayant été force de proposition et en ayant trouvé les ressources en vous pour solutionner votre problème, qui n’était pas le stress mais bien l’environnement, il vous a été possible d'établir un environnement plus harmonieux, tout en mettant fin aux symptômes du stress.
Tout cela parce que vous avez été capable de favoriser les échanges entre votre supérieur hiérarchique mais également avec vos collègues.
L’analyse systémique permet à un individu d’analyser l’environnement qui l’entoure et de trouver des solutions pour parvenir à évoluer de façon harmonieuse au sein d’un système en développant une meilleure communication entre les individus.

Bienfait n°5 : Comprendre le poids de l'histoire familiale sur ses comportements

Dans la thérapie systémique familiale, on utilise souvent le génogramme, un outil qui permet de mieux comprendre le système familial et les comportements parfois inconscients qui en découlent.
Le génogramme est un outil qui permet de recenser l’histoire familiale à travers plusieurs générations (généralement sur 3 générations). Il s’agit de venir noter les événements importants, drames, pathologies de chaque membre de la famille et de voir comment ils se répercutent encore actuellement sur les autres lignées de la famille.
Chaque personne porte en elle un héritage familial mais s’inscrit également dans une histoire familiale qui va induire des comportements inconscients. Cet héritage se transmet de génération en génération et une personne se retrouve parfois à porter un héritage qui n’est pas le sien mais qui s’inscrit dans l’histoire familiale. On pourrait prendre l’exemple d’une famille où un oncle est mort noyé dans un accident et où l’un des enfants de la famille développe une phobie de l’eau.
Est-ce que cette phobie est inhérente à l’enfant ou est-ce qu’elle lui a été transmise par le système dans lequel il a évolué et dans lequel on lui a répété en boucle de ne pas s’approcher de l’eau ou de nager uniquement là où il avait pied car cela pouvait être dangereux et où il a souvent entendu “ ton oncle est mort noyé, nager peut-être dangereux”. Prendre conscience de nos histoires familiales permet donc de comprendre certains de nos comportements et de se défaire d’une histoire que l’on porte alors qu’elle n’est pas la nôtre.
Si cela vous intéresse particulièrement, la thérapie transgénérationnelle est une thérapie basée sur l’histoire familiale qui peut vous accompagner dans vos démarches, si vous sentez que vos souffrances sont dues au poids d'un passé familial.

Bienfait n°6 : Dénouer des blocages

L'un des autres bienfaits de la thérapie systémique est qu’elle permet, comme l'art-thérapie, de se défaire de blocages et d’avancer.
Elle permet de se replacer par rapport à ce qu’on considère comme un problème personnel et de comprendre qu’une personne n’est pas de nature dépressive mais que c’est une réaction comportementale en réponse à un contexte spécifique.
Dans l’approche systémique, le psychologue n’objectifie jamais la personne à son problème afin que celle-ci comprenne qu’elle n’est pas définie par ses symptômes, mais qu’elle s’adapte au système dans lequel elle évolue.
Cette prise de distance permet de casser la dyade problème/identité et de permettre à la personne de sortir du rôle qu’elle pense représenter.
On pourrait prendre l’exemple d’une personne qui consulte en thérapie systémique individuelle parce qu'elle est en pleine dépression et parce qu’elle est souvent triste.
Or, en analysant l’environnement familial, on s’aperçoit que cette personne est en fait triste parce qu’elle a été la seule à exprimer ses émotions lors d’un décès familial antérieur. Elle s’est alors positionnée comme étant triste et dépressive parce que les autres membres de la famille ont eu une réaction différente de la sienne et ont été moins démonstratifs vis-à-vis de leur peine à ce moment-là.
L’analyse systémique, tout comme la gestalt thérapie, se focalise avant tout sur la personne plutôt que sur les symptômes.

Bienfait n°7 : Prendre conscience du rôle d’un symptôme sur l’équilibre du système

L’analyse systémique part du postulat que nos symptômes sont en réalité des réponses permettant de maintenir l’équilibre au sein d’un ensemble. Prenons l’exemple d’un père dépressif au sein d’une famille.
Sa femme l’a quitté et a abandonné les enfants lorsqu’ils étaient encore jeunes. Le père se sent abandonné et sombre dans une terrible dépression. En conséquence, le frère et la sœur vont s’occuper de leur père, lui donner une attention particulière. Le père sent qu’il a obtenu un certain soutien de ses enfants et se sent réconforté. Même si ce n’est pas le rôle des enfants de s’occuper de leur père, cette dépression permet au père de garder ses enfants près de lui et donc de maintenir les liens familiaux et de garder sa famille près de lui.
On peut donc se demander si la dépression n’est pas une réponse du père à ce contexte spécifique pour maintenir l’équilibre familial et ne plus revivre le sentiment d’abandon dont il a souffert.
Puisqu’il est malade, il est normal que ses enfants restent près de lui et le soignent. Il faut bien comprendre que la thérapie systémique ne vient pas dire que les personnes seraient responsables de leurs symptômes ou maladies mais que ces derniers viennent mettre des maux sur des mots et qu’ils seraient avant tout une réponse à un contexte spécifique.

Bienfait n°8 : Apprendre à se connaître et mieux gérer ses émotions

La psychologie systémique donne des outils permettant à un individu de mieux se connaître et de comprendre ses comportements.
Cette meilleure compréhension de soi-même permet d’être mieux avec soi, ce qui participe également à de meilleures relations avec autrui.
La thérapie systémique permet au patient d’explorer ses propres schémas, comportements et émotions comme c’est le cas d’ailleurs pour la thérapie des schémas.
Mais également d’identifier ses forces et de trouver les ressources en soi pour opérer des changements dans sa vie, favorisant ainsi la confiance et l’amour de soi.
L’analyse systémique permet également d’apprendre à mieux gérer ses émotions et peut être particulièrement bénéfique pour les personnes ayant des problèmes de gestion de la colère. La colère s’exprime bien souvent lorsqu’une personne n’a pas été en mesure de trouver les moyens appropriés d’exprimer une frustration.
Le problème c’est que la colère a des conséquences néfastes sur les relations et peut créer de nombreux conflits et des malentendus en termes de communication interpersonnelle. La thérapie systémique permet de comprendre ce que cette émotion, la colère, tente de dire chez le patient et de trouver pourquoi cette émotion est la seule réponse que la personne a trouvée pour défendre sa position au sein d’un environnement (couple, famille, milieu professionnel, etc.).
En prenant conscience de ses émotions, l’analyse systémique permet à la personne de mieux les maîtriser et de comprendre les conséquences qu’elles peuvent avoir sur ses relations avec les autres.
À lire aussi : Sophrologie : 5 techniques pour se reconnecter à soi

Bienfait n°9 : Devenir autonome

Dans l’approche systémique orientée solution, on estime qu’une personne a toutes les ressources nécessaires en elle pour parvenir à résoudre ses problèmes.
Le psychologue permet uniquement au patient de trouver ses propres ressources intérieures pour y parvenir. Dès lors que le patient a acquis des compétences pour résoudre un problème, on estime qu’il a les ressources intérieures pour favoriser la résolution d’autres problèmes, cela favorise donc l’apprentissage de l’autonomie.
C’est une compétence essentielle au quotidien pour favoriser la confiance en soi mais également pour établir des relations plus harmonieuses avec les autres, pouvoir être force de proposition au quotidien et être acteur du changement au sein d’un système.
C’est le cas notamment pour la sphère professionnelle qui est souvent source de conflits en vue des rapports hiérarchiques qui induisent des comportements types où une personne en position subalterne peut vite se sentir bloquée ou impuissante face à un supérieur.
Or, en développant sa capacité d’autonomie, une personne est alors plus à même de ne plus voir la relation comme un problème mais de pouvoir trouver des solutions constructives et d’être force de proposition.
Entreprendre une thérapie systémique, c’est aussi se donner la possibilité de prendre conscience que nous sommes responsables de notre vie et que nous avons les moyens et les possibilités de prendre notre vie en main.
L’analyse systémique favorise donc aussi la notion de responsabilité, permettant de devenir acteur du changement.
L’analyse systémique est une approche thérapeutique brève qui permet d’améliorer les relations sociales entre un individu et les différentes parties prenantes d’un ensemble (familial, conjugal, professionnel...) afin de parvenir à un climat plus harmonieux mais aussi d’être plus épanoui avec soi-même et les autres.
Elle permet par la compréhension des jeux de langage, des jeux de pouvoir et des différentes interactions qui s’opèrent dans un même système, de modifier le comportement d’un individu afin que celui-ci puisse trouver les ressources intérieures et parvenir à trouver des solutions par lui-même, que cela soit en redéfinissant sa position au sein d’un groupe par exemple ou en s’adaptant tout en respectant ses propres besoins et ceux des autres.

Ai-je besoin d'un psychologue ?

Vous vous demandez si vous avez besoin d'un psychologue ? Quelle thérapie est la plus adaptée à votre situation ?

Image

Quelles méthodes sont utilisées dans cette forme de thérapie ?

Comme pour tous les grands courants de psychologie, de nombreuses approches ont fait leur émergence dans l’analyse systémique. Elles utilisent des méthodes différentes pour parvenir à créer des conditions propices au changement et aider le patient à redéfinir son rôle au sein d’un environnement pour être mieux avec lui-même et avec les autres. On retrouvera donc :

  • L’approche centrée solution : qui est une thérapie qui s'intéresse aux solutions et non au problème du patient. Le psychologue va aider le patient à comprendre comment celui-ci a déjà résolu des problèmes par le passé pour qu’il puisse trouver la solution par lui-même et être en mesure de résoudre des problèmes par lui-même par la suite, sans l’aide du thérapeute.

  • L’approche narrative : qui estime que chaque personne évolue sous sa propre réalité en se faisant le récit de sa propre vie. De cette histoire personnelle, va découler des choix narratifs qui vont renforcer ou atténuer certains comportements chez le sujet. Le psychologue va alors proposer un récit différent pour que le patient puisse prendre conscience qu’il est régi par son propre système narratif.

  • L’approche stratégique: vise à résoudre le problème d’un patient afin que celui-ci prenne confiance dans sa capacité à résoudre des problèmes par lui-même sans l’aide du psychologue par la suite selon l’idée que “chaque personne est compétente si le contexte le lui permet”.

  • L’approche structurale : qui cherche à comprendre les structures familiales, les types de relation au sein de la famille (alliances, conflits, co-alliations), les frontières (les règles qui régissent le fonctionnement d’une personne au sein de la famille) et comment le comportement d’un membre de la famille affecte les autres.

  • L'approche contextuelle : qui permet de comprendre la notion du don et de la dette au sein d’un environnement relationnel. Chaque interaction humaine est basée sur cette notion fondamentale de pouvoir donner et recevoir pour maintenir un équilibre relationnel. Cette notion induit de maintenir une “éthique relationnelle” entre chacun des membres et qui organise la vie relationnelle au sein d’un groupe.


Le rôle du psychologue est alors de poser des questions précises et de prendre le parti de chacun des membres du groupe à tour de rôle pour venir comprendre ce que chaque interlocuteur induit auprès des autres membres du groupe et ce qu’il se joue dans les relations.

A retenir

Bien que l’analyse systémique ait débuté historiquement dans le cadre des thérapies familiales ou de groupe, elle est également pratiquée, depuis de nombreuses années, en thérapie individuelle pour les nombreux bienfaits qu’elle apporte sur les personnes.
C’est une thérapie brève qui est orientée sur les interactions sociales et les connexions entre les individus.
Elle permet d’avoir des relations harmonieuses avec autrui mais aussi d’apprendre à mieux se connaître.
L’analyse systémique permet de lever des croyances profondément ancrées sur lesquelles une personne forge son identité et de comprendre qu’il n’y a pas de fatalité dans la vie, que chaque individu est acteur de sa vie et que chacun a en soi ses propres ressources pour devenir acteur du changement.

Besoin d'aide ?

Prenez rendez-vous gratuitement avec une conseillère e-santé pour être accompagné dans votre démarche

Photo d'Aurélie, conseillère e-santé
Photo de Jennifer, conseillère e-santé

Besoin de faire le point sur votre situation ?
RDV gratuit avec une conseillère e-santé

Prendre rendez-vous