6 conseils pour se libérer de la charge émotionnelle

libérez vous de votre charge émotionnelle grâce à 3 conseils qui vous permettront de vous reconnecter à vos propres émotions

Le plus souvent portée par les femmes, la charge émotionnelle aussi appelée charge affective, correspond au poids que représente l’investissement émotionnel lié au souci d’autrui et à l’attention portée aux autres en vue de les soulager, de les soutenir voire, simplement de les mettre à l’aise socialement. Cette charge émotionnelle s’exprime et se manifeste par des marques et des signes d’affection ou d’attention, qui lorsqu'ils sont accumulés, peuvent finir par peser massivement sur votre fonctionnement global ou même de vous épuiser psychiquement. Voici 3 conseils, qui vous permettront de vous libérer de la fatigue émotionnelle.

Si vous souhaitez faire le point sur vos compétences émotionnelles et sur la gestion des émotions dont vous faites preuve, n'hésitez pas à réaliser le test suivant. 

Ai-je une intelligence émotionnelle ?

Ce test vous permettra d'évaluer votre rapport aux émotions qui vous sont propres mais aussi à celles de vos proches.

Faites le test maintenant !


Qu'est-ce que la charge émotionnelle ?

La charge émotionnelle correspond au fait de prendre sur soi et d’accumuler plusieurs émotions en soi. Cette surcharge émotionnelle peut amener une personne à accepter des choses qui ne lui conviennent pas et faire fondre son estime d’elle-même. Cette charge accumulée fait ressortir une fatigue émotionnelle chez la personne concernée. La charge émotionnelle au travail et la charge émotionnelle dans le couple sont les deux types de surcharge émotionnelle les plus observés.

La charge émotionnelle est considérée comme le plus souvent portée par les femmes, dans la mesure où elles sont encore culturellement et dans l’imaginaire collectif, davantage associées que les hommes à l’organisation des activités du foyer et à la prise en charge des enfants. Plus largement, la notion de soin, apporté aux autres en général, est un attribut typiquement féminin. Toutefois, on constate que la fatigue émotionnelle peut également être présente chez les hommes avec, par exemple, une charge émotionnelle au travail.

Qu’il s’agisse d’une charge émotionnelle dans le couple ou une charge émotionnelle au travail, cette surcharge est souvent liée aux attentes que la société fait peser sur les femmes et les hommes (empathie, don de soi, aider les autres et prendre soin d’eux…)

À force de vous investir émotionnellement pour les autres, souvent au détriment de votre propre confort, vous risquez de vous épuiser littéralement : vos ressources ne sont pas illimitées, et vous avez, vous aussi, parfois besoin de soutien pour continuer à avancer.

Lorsque la balance entre ce que vous donnez et ce que vous recevez est déséquilibrée, vous courrez le risque de craquer et de vous effondrer : vous êtes alors à bout de forces du point de vue émotionnel et psychique : c'est la surcharge émotionnelle.

Au-delà du sentiment de n’avoir plus rien à offrir à autrui, cette forme de burn out affectif que l’on peut qualifier d’émotionnel vous conduit à être démuni face à vos propres besoins : faute de ressources psychiques, vous n’êtes plus en mesure de prendre soin de vous et de vous réparer par vos propres moyens.

Sur le long terme, une charge émotionnelle trop importante peut par exemple conduire à développer des troubles de l'anxiété ou à faire une dépression.

Comment se libérer de la charge émotionnelle ?

Voici quelques conseils qui vous permettront de mieux gérer la charge émotionnelle et de vous en émanciper autant que possible, que ce soit dans une optique préventive si vous sentez que vous vous épuisez émotionnellement, ou dans le cadre d’un processus de reconstruction. Ces différents conseils vous permettront de développer de nouveaux modes de fonctionnement en vue de vous préserver émotionnellement et de développer une vie relationnelle plus équilibrée dans laquelle vous ne vous oubliez plus au profit des autres. Découvrez nos 6 conseils pour se libérer de la charge émotionnelle :

    1. Prendre conscience de ses fragilités
    2. Revisiter ses croyances
    3. Pratiquer l'affirmation de soi
    4. Échanger avec son partenaire
    5. Consulter un professionnel
    6. Ne pas s’installer dans un rôle de sauveur

Conseil n°1 : Prendre conscience de ses fragilités

La charge émotionnelle entraîne souvent un oubli de soi et vous pouvez avoir tendance à prendre soin d’autrui au détriment de votre propre bien-être. Notre premier conseil pour vous libérer de la fatigue émotionnelle est donc de prendre conscience de vos fragilités.

Si au niveau de la construction affective et de l’histoire développementale on retrouve régulièrement le schéma d’une éducation exigeante dans laquelle vous avez pu avoir le sentiment de n’exister que pour satisfaire les attentes parentales, l’oubli de soi est quoiqu’il en soit toujours associé à une fragilité du rapport à soi-même. Dans certains cas, l'oublie de soi peut se manifester lorsqu'une personne se sent coupable de ne pas aider autrui.

En effet, si votre estime de soi est fragile, vous risquez de négliger vos besoins les plus fondamentaux au profit du bien-être d’autrui. Les origines plus ou moins lointaines de cette fragilité narcissique sont ancrées dans votre histoire personnelle et ses causes potentielles sont diverses.

Si elles peuvent renvoyer à un traumatisme ou à un trouble d’ordre affectif et relationnel qui a pu endommager votre rapport à vous-même, les failles narcissiques au fondement de l’oubli de soi peuvent aussi être le résultat d’une éducation et d’une socialisation particulièrement normative selon laquelle votre identité féminine ou masculine vous destinerait à vous dédier aux autres.

L’oubli de soi se fonde donc sur des lacunes que l’on peut situer au niveau de l’estime de soi, qui renvoie aussi bien à l’amour de soi sur lequel elle prend appui qu’à la confiance en soi qu’elle soutient.

Vous pouvez en effet souffrir d’un manque d’estime de vous-même parce que vous manquez d’un socle de sécurité affective (amour de soi), ou encore ne pas vous considérer comme suffisamment valable et légitime pour vous autoriser à vous exprimer et donc à exister auprès des autres (confiance en soi).

Pour contrer les logiques inconscientes qui conduisent à subir une charge émotionnelle, il est donc nécessaire de prendre conscience de tout ce qui vous conduit à faire abstraction de vos propres besoins en identifiant vos conditionnements affectifs et socio-culturels. L’aide d’un professionnel peut vous être utile ici pour prendre du recul sur votre histoire et vous aider pour analyser les causes des fragilités intimes qui vous conduisent à l’oubli de soi.

Libérez-vous de la charge émotionnelle !

Qui est-ce qui est là pour vous ? Et oui, vous êtes toujours là pour prendre soin de vos proches et veiller à leur bonheur mais vous vous êtes oublié au passage. Le bien-être des autres est votre priorité alors vous avez accumulé jusqu’à être à bout de force. Aujourd’hui vous êtes épuisé et n’arrivez plus à prendre soin de vous. Il est temps d’arrêter de prendre sur vous pour vous remettre au centre de vos priorités.

Voici ce que va vous apporter la thérapie digitale, sur la base des résultats constatés cliniquement chez nos patients ayant souffert de la charge émotionnelle.

Vous allez :

- Faire le tri dans tout ce qui vous pollue au quotidien
- Arrêter de prendre sur vous et apprendre à vous écouter pour prendre soin de vous
- Vous libérer de vos pensées limitantes qui n’ont pas lieu d’être pour déculpabiliser
- Vous affirmer et prendre conscience de votre importance
- Trouver l’équilibre entre vos besoins et ceux des autres

Démarrez une thérapie maintenant !

Conseil n°2 : Revisiter ses croyances

Une fois que vous aurez déterminé ce qui a contribué à vous construire selon le modèle du don de soi illimité et inconditionnel qui confine parfois au sacrifice de soi, vous serez en mesure de remettre en question les croyances sur vous-même et sur les autres qui ont émergé de ces expériences déterminantes.

Ce sont elles qui vous conduisent aujourd’hui à souffrir de la charge émotionnelle importante que vous avez.

Pour réaliser cette remise en question personnelle et idéologique, n’hésitez pas à vous entourer de personnes qui partagent votre expérience et sont dans la même dynamique de travail sur soi : la mise en perspective de vos histoires respectives, va créer un effet miroir qui vous permettra d’observer vos conceptions communes avec un œil critique que vous auriez difficilement seul face à vous-même. Par exemple, l’idée qu’il est de votre devoir de prendre sur vous pour faire plaisir aux autres vous apparaîtra dans toute son absurdité parce qu’elle provient de votre interlocuteur qui partage votre mode de fonctionnement.

Dans la mesure où vous êtes guidé par une bienveillance pour autrui qui est au fondement de votre fonctionnement affectif, le regard que vous portez sur l’autre sera teinté du respect, de la considération et de la compréhension que vous vous devez à vous-même.

Vous pourrez alors observer que vous vous infligez un traitement que vous trouvez objectivement injuste pour autrui. Concrètement, cette remise en question critique doit vous permettre de voir que supporter seule à la charge émotionnelle, renvoie à la double croyance selon laquelle vous êtes moins légitime que les autres et que, par conséquent, vous méritez moins de soutien, d’attention, d’affection…, mais aussi qu’il est de votre devoir de prendre soin d’autrui et de veiller à son bien-être en toutes circonstances. Ce sont précisément ces croyances que vous devez déconstruire consciemment, et que vous pourrez progressivement rendre inopérantes par la pratique de l’affirmation de soi.

Conseil n°3 : Pratiquer l’affirmation de soi

Pour vous libérer de la charge émotionnelle, le fait de vous affirmer en contexte social et relationnel va avoir des effets extrêmement positifs à différents niveaux.

Il n’est pas toujours évident de pratiquer l’affirmation de soi lorsque cela ne vous est, a priori, pas naturel et que cela ne renvoie pas à une expression spontanée de qui vous êtes. C’est pour cette raison qu’il est important d’être, dans un premier temps, conscient de vos fragilités spécifiques et du caractère limitant et inadapté des croyances que vous entretenez sur vous-même, en particulier sur la place qui est la vôtre et sur votre rôle vis-à-vis d’autrui.

Ainsi, en étant convaincue de la nécessité de faire évoluer votre mode de fonctionnement pour une vie émotionnelle plus fluide, vous aurez l’élan nécessaire pour agir en cohérence avec vos objectifs. En effet, l’affirmation de soi vous permettra d’agir de manière indirecte sur votre estime de vous-même : chaque petite réussite augmentera votre confiance en vous et nourrira dans un même mouvement votre opinion positive de vous-même.

Elle vous permettra également de vous émanciper d’un rôle social dont vous pouvez sentir qu’il vous enferme. Le fait d’exprimer petit à petit et avec de plus en plus d’assurance votre volonté, vos opinions et vos besoins vous permettra de faire évoluer le regard que les autres posent sur vous, mais aussi vous sentir de nouveau exister de manière pleine et entière.

En effet, la pratique de l’affirmation de soi est, en tant que telle, un cercle vertueux : plus vous parvenez à exprimer et à manifester ce qui est juste pour vous, et ce, avec quoi vous êtes en phase, plus vous participez à développer et à épanouir votre personnalité dans toute sa complexité, restée trop longtemps étouffée par des croyances restrictives nées d’un conditionnement personnel et social particulièrement efficace.

Conseil n°4 : Échanger avec son partenaire

Notre quatrième conseil pour se libérer de la fatigue émotionnelle consiste à favoriser l’échange avec votre partenaire. En effet, si vous souffrez d’une charge des émotions dans votre couple, le meilleur remède pour vous en libérer est de le dire.

Votre conjoint ne peut pas deviner ce que vous ressentez ni même la charge que vous accumulez. La solution pour mettre fin à cette accumulation est de prendre le temps d’expliquer à votre partenaire où vous en êtes et ce que vous endurez. Cet échange à pour but d’imposer vos limites en lui expliquant clairement ce que vous acceptez ou non.

Exprimer ses limites favorise une meilleure entente au sein du couple puisque chacun des partenaires connaît la limite à ne pas franchir. De plus, si votre partenaire est au courant de votre fatigue émotionnelle, il pourra plus facilement vous épauler et vous aider au quotidien pour vous en libérer.

Conseil n°5 : Consulter un professionnel

Le cinquième conseil pour vaincre une fatigue émotionnelle est de consulter un professionnel de la santé. En effet, un psychologue peut vous aider à surmonter cette charge affective.

Les bienfaits de la thérapie sont nombreux et peuvent notamment vous aider à réguler vos émotion pour ne plus subir de charge émotionnelle. Une thérapie centrée sur les émotions va aider une personne à identifier, comprendre, accepter, réguler et vivre avec ses émotions.

La thérapie vous aide à vous libérer de vos croyances et de vos schémas nocifs de communication pour apprendre à mieux maîtriser vos émotions. Une fatigue émotionnelle qui s’installe peut provoquer des troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) et vous conduire à des difficultés de concentration ou encore à faire des erreurs régulièrement.

La thérapie permet de résoudre la charge émotionnelle pour éviter que la fatigue émotionnelle s’installe dans votre quotidien et qu’elle vous cause divers troubles (anxieux, dépressifs, alimentaires…)

Ai-je une intelligence émotionnelle ?

Ce test vous permettra d'évaluer votre rapport aux émotions qui vous sont propres mais aussi à celles de vos proches.

Faites le test maintenant !

Conseil n°6 : Ne pas s’installer dans un rôle de sauveur

Le sixième conseil pour surmonter une charge affective est de ne pas s’installer dans le rôle de sauveur.

Il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui aiment se plaindre : « Mon travail se passe mal » « Tu devineras jamais ce que j’ai encore dû subir » « J’en ai marre, j’ai trop de choses à faire »… En se plaignant, certaines personnes arrivent à transmettre leurs émotions négatives. Les personnes hypersensibles sont d’ailleurs plus à même de recevoir ces ondes négatives et de les absorber.

Votre envie de les aider à aller mieux prend le pas sur vos pensées quitte à vous oublier et à entraîner la surcharge émotionnelle. Opter pour un rôle de sauveur ne vous rend pas service, au contraire. Il faut garder à l’esprit que certaines personnes ne peuvent pas être sauvées et ne le veulent tout simplement pas. Elles aiment se plaindre de leur quotidien et votre aide et votre empathie ne pourront rien y changer.

Votre fatigue émotionnelle peut donc provenir des personnes qui vous entourent. Dans ce cas, il est préférable de vous éloigner de ces personnes toxiques qui vous refoulent leurs émotions au détriment de votre bien-être.

A retenir

Pour vous émanciper du poids de la charge émotionnelle, plusieurs conseils s'offrent à vous tels que la prise de conscience de vos fragilités, le changement de vos croyances, vous affirmer, discuter avec votre partenaire de maux qui vous pèse, démarrer une thérapie ou encore ne pas se positionner dans le rôle de sauveur.

Vous avez désormais les clés pour vous libérer de la charge émotionnelle. En suivant ces conseils, la fatigue émotionnelle ne sera plus qu'un mauvais souvenir.

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter