Burn out : les 9 symptômes qui doivent vous alerter

burn out, stress important au travail : quels sont les 9 signes qui doivent vous alerter ?

Ça commence par une charge de travail qui s'intensifie, un stress qui s'accroît et se termine par un mal-être au travail profond. Au fur et à mesure que les journées se suivent et se ressemblent, vous vous sentez de plus en plus fatigué, vous n'arrivez plus à vous concentrer et vous sentez que vous n'avez plus du tout envie d'aller travailler. Et si vous étiez, sans le savoir, en train de faire un burn out ?

Véritable problématique des temps modernes, il existe néanmoins plusieurs signes permettant d'identifier le burn out, venant vous alerter de votre état de santé physique et mental dégradé.

N'hésitez pas à réaliser également le test suivant qui vous permettra de savoir si vous faites actuellement un burn out, ou si l'un de vos proches en fait un.

Suis-je en burn out ?

Vous pensez être en burn out ?
Vous avez besoin de faire le point sur votre situation ?

Faites le test maintenant !

Qu'est-ce que le burn out ?

Le burn-out (ou syndrome d'épuisement professionnel) est un trouble lié à l'hyperstress qui s'inscrit sur la durée dans l’environnement professionnel et qui finit par attaquer votre organisme, en consumant vos ressources physiques, psychiques et émotionnelles.

Touchant particulièrement des personnes très investies dans leur travail, le burn out intervient malheureusement souvent comme un point de rupture dans une situation où la personne tenait coûte que coûte, au détriment de sa santé.

De manière générale, les personnes en burn-out ressentent une fatigue psychique très importante, liée à une accumulation de stress mal gérée (souvent au travail). Cela les impacte physiquement au départ, puis, psychologiquement. Dans les cas les plus extrêmes, l’état physique et psychique du travailleur peut se détériorer au point qu’il ne soit plus en mesure de poursuivre son activité.

Contrairement aux idées reçues, le burn out n'est pas une dépression, bien qu'il ne soit pas rare de finir par en faire une, si la situation ne s'améliore pas. C'est pourquoi il est très important de détecter rapidement les signes du burn out.

Bon à savoir

Le burn out évoque généralement un état d'épuisement psychologique important au travail, mais d'autres formes existent, à l'image du burn-out maternel

Comment savoir si on fait un burn out ?

Pour savoir si vous faites un burn out, vous devez rester attentif aux signes que vous envoient votre corps et votre mental, parce que certaines douleurs ou manifestations psychiques, peuvent être annonciatrices d'un stress trop important au travail.

Selon Maslach (1980), le syndrome d’épuisement professionnel, s'articule autour de trois dimensions : l'épuisement émotionnel, la dépersonnalisation et la diminution de l'accomplissement personnel au travail. Ces dernières s'accompagnent de signes, qui sont autant de symptômes vous alertant sur votre état de santé mentale au travail. Ils apparaissent progressivement avant de devenir présents de manière permanente.

Ainsi, les signes pour reconnaître le burn out sont les suivants :

  1. Une lassitude liée à une perte de sens dans votre travail.
  2. Une fatigue excessive et chronique (liée à des troubles du sommeil et une perte d'entrain.
  3. Un cynisme marqué, des attitudes distantes envers vos collègues de travail.
  4. Une dévalorisation de vos compétences professionnelles, une perte d'estime de soi.
  5. Un sentiment de perte de contrôle.
  6. Des difficultés à se concentrer et à enregistrer les informations.
  7. Une tendance au repli sur soi et à l'isolement social.
  8. Des conduites addictives (tabac, alcool, drogues).
  9. Des douleurs physiques (maux de tête, vertiges, tensions musculaires.

Symptôme n°1 : Une lassitude liée à une perte de sens dans votre travail

Vous avez beau tenter de trouver des arguments pour vous prouver que ce que vous faites sert à quelque chose, plus rien n'y fait. Au bout du compte, vous ne trouvez plus d'intérêt pour vos missions et finissez par ressentir une absence de sens professionnel.

D'ailleurs, vous commencez à réaliser vos missions machinalement, par habitude, sans faire d'efforts pour comprendre pourquoi vous le faites. Si vous avez l'impression d'être dans cette situation, vous vous êtes également et sûrement posé les questions "Mais qu'est-ce que je fais là ?" ou "Pourquoi je fais ça ?". Pire encore, à cette dernière question, vous avez déjà trouvé une réponse toute faite : "Je le fais parce qu'on m'a demandé de le faire" (et un point c'est tout).

Progressivement, vous finissez par vous détacher de l'attrait principal que vous aviez lors de votre prise de poste, vous ne cherchez plus à essayer de faire le lien entre vos missions et l'impact qu'elles peuvent avoir sur l'entreprise, bref, vous commencez à être comme blasé par votre travail.

A lire aussi : Vie Privée - vie Professionnelle : 3 règles pour trouver l'équilibre

Symptôme n°2 : Une fatigue excessive et chronique

Le deuxième signe pour reconnaître le burn out c'est la fatigue qui s'installe au fur et à mesure que les jours passent. Vous vous sentez "vidé" et manquez d'élan, d'énergie, pour pouvoir travailler. Rien n'est plus normal, puisque le burn out agit aussi sur la qualité de votre sommeil à cause du stress. De ce fait, il est courant qu'une personne aux prises de conditions de travail stressantes, développe des troubles du sommeil.

Alors, régulièrement c'est le même schéma qui se reproduit : vous essayez de vous endormir mais vous n'arrivez pas, les pensées se bousculent dans votre tête et sont massivement orientées vers votre travail, quand vous finissez enfin par vous endormir, vous vous réveillez ensuite en plein milieu de la nuit, avec toujours ces mêmes pensées qui vous obsèdent et au final, lorsque le réveil sonne, hors de question d'aller travailler, vous n'avez qu'une seule envie : rester dans votre lit à tenter de terminer votre nuit.

Symptôme n°3 : Un cynisme marqué, des attitudes distantes envers vos collègues de travail

La fatigue chronique s'installant, vous finissez par avoir des sautes d'humeur, voire à faire preuve de cynisme lorsque vous êtes au travail.

Vous commencez à émettre des opinions négatives bien tranchées et à vous comporter d'une façon contraire à ce que vos collègues ou vos supérieurs attendent de vous. Mais ce n'est pas vraiment de votre faute, bien souvent, vous ne vous en rendez même pas compte. Pourtant, vos attitudes et vos comportements vous trahissent : tout est source de critiques, vous commencez à vous dire que ce qu'il se passe dans votre entreprise "c'est n'importe quoi", beaucoup de choses vous irritent ou vous insupportent, vous vous désengagez petit à petit de l'entreprise dans laquelle vous travaillez.

Ce cynisme traduit en réalité ce que Maslach appelle la dépersonnalisation et fait référence à un état de « déshumanisation ». La dépersonnalisation entraîne des attitudes impersonnelles et détachées vis-à-vis des personnes faisant partie de l'environnement professionnel. Une diminution de l'empathie, une certaine agressivité comme résultat d’une résistance psychique fragilisée, une tolérance réduite à la frustration ressentie au niveau professionnel sont également les signes d'un burn out.

L’exemple du médecin citant la pathologie ou le numéro de chambre lorsqu’il fait référence à un patient est particulièrement représentatif du phénomène : le détachement extrême, voir la dureté, sont des défenses investies inconsciemment pour faire face à des stimulations émotionnelles trop fortes et que la personne n’a plus les moyens de gérer en situation professionnelle.

Symptôme n°4 : Une dévalorisation de vos compétences professionnelles, une perte d'estime de soi

Vous commencez à vous sentir inapte à mener à bien les projets qui vous sont confiés et à répondre de manière satisfaisante aux attentes de votre hiérarchie. De manière générale, vous vous sentez inefficace, vous doutez de vos compétences professionnelles et avez le sentiment de ne plus avoir votre place au sein de l'entreprise ou de votre équipe de travail : un sentiment d'illégitimité peut grandir en vous.

Cela a un impact sur votre estime personnelle, qui petit à petit diminue et par ricochet, sur la confiance que vous vous portez.

Symptôme n°5 : Un sentiment de perte de contrôle

Le burn out est également caractérisé par un sentiment de perte de contrôle, c'est-à-dire, une impression de perdre pied au travail. Vous n'arrivez plus à suivre vos missions, à respecter les dates limites de rendu de projets, vous vous sentez débordé par tout : vos émotions, votre charge de travail, votre fatigue...

C'est bien souvent à ce moment que le sentiment d'être spectateur de sa carrière professionnelle prend place. Lorsque vous observez les personnes de votre entourage, vous avez l'impression que tout leur réussit, qu'elles sont en parfaite harmonie avec le métier qu'elles exercent, tandis que vous, vous développez peu à peu l'impression de ne plus être à votre place et vous commencez à vous demander où celle-ci peut bien se trouver.

Sortir du burn out rapidement !

Trop de charge de travail, trop de stress, pendant trop longtemps. La performance a eu raison de vous. Vous êtes exténué. Votre travail ne vous stimule plus, pire il vous frustre. Au travail, vous êtes débordé et n’arrivez plus à engendrer les missions. Vous avez l’impression d’être spectateur de votre travail, vous qui étiez si efficace auparavant. Vous vous sentez seul et impuissant. La fatigue affecte votre santé mentale et vous rend irritable, triste. Vous aimeriez sortir de ce mal-être et reprendre du plaisir dans votre vie professionnelle.

Voici ce que va vous apporter la thérapie digitale, sur la base des résultats constatés cliniquement chez nos patients ayant expérimenté un épuisement professionnel.

Vous allez :

- Sortir du brouillard mental et du sentiment d’impuissance
- Apprendre à lâcher prise et libérer votre esprit du travail
- Revoir la place qu’occupe votre travail dans votre vie
- Sortir du stress pour retrouver un équilibre émotionnel et relationnel
- Reprendre du vrai plaisir dans les autres aspects de votre vie

Démarrez une thérapie maintenant !

Symptôme n°6 : Des difficultés à se concentrer et à enregistrer les informations

La fatigue ajoutée au poids de votre souffrance se faisant, il devient de plus en plus compliqué de vous concentrer. Vous commencez par oublier d'honorer certains rendez-vous, vous négligez malgré vous la réalisation de vos missions et n'arrivez plus à vous souvenir des consignes émises par votre hiérarchie.

Vous pouvez avoir l'impression d'être présent physiquement mais pas mentalement, ce qui conduit inévitablement à produire des erreurs sans que vous ne vous en rendiez compte. Ces erreurs, une fois qu'elles vous sont pointées, viennent nourrir les fausses croyances que vous avez développées (pas assez compétent, pas à la hauteur du poste, l'impression d'être un imposteur).

Ce signe du burn out doit particulièrement vous alerter, parce qu'il traduit un ralentissement des fonctionnements cognitifs de votre cerveau.

Dès lors que vous sentez être tellement fatigué que vous avez l'impression de ne plus rien comprendre à ce qu'on vous demande, d'être perdu dans vos missions, de plus avoir une certaine flexibilité intellectuelle ou d'éprouver des difficultés pour prendre des décisions, alors il est urgent de prendre du recul par rapport à vos activités professionnelles et de faire une pause.

Suis-je en burn out ?

Vous pensez être en burn out ?
Vous avez besoin de faire le point sur votre situation ?

Faites le test maintenant !

Symptôme n°7 : Une tendance au repli sur soi et à l'isolement social

Le burn out professionnel renvoie également à un besoin de s'isoler progressivement parce que vous vous sentez épuisé de part et d’autre.

D'un côté vous vous voyez perdre pied au travail sans arriver à retrouver l'élan de motivation ou l'énergie pour mener à bien vos missions et ce, malgré toute votre bonne volonté, et de l'autre côté, vous n'arrivez plus à supporter l'ambiance générale de votre entreprise. Les afterworks ou les pauses-café ne vous intéressent plus, au contraire, vous préférez rester seul à votre bureau.

Dans ce contexte, vous sentez que l'envie d'aller au travail n'existe plus, qu'il est de plus en plus difficile de vous lever le matin : vous avez souvent l'impression de déprimer et il vous arrive d'être pris par des manifestations anxieuses comme la boule au ventre, les larmes aux yeux ou une difficulté à respirer.

Symptôme n°8 : Des conduites addictives

Pour gérer l'état de tension généralisé, vous pouvez développer des addictions au tabac, à l'alcool ou aux drogues par exemple. Vous pouvez également développer des troubles alimentaires.

Il s'agit de conduites qui viennent compenser et tenter de réguler l'état de stress intense et la fatigue psychique, qui se sont emparés de vous en faisant office d'une récompense, d'un moment de réconfort, après une journée de travail difficile.

Symptôme n°9 : Des douleurs physiques

Régulièrement vous souffrez de tensions musculaires, de maux de tête, de douleurs abdominales, de troubles digestifs et pouvez également avoir des vertiges. En effet, le burn out se manifeste aussi par des signes physiques, traduisant une somatisation du stress. Une prise en considération rapide de ces différents indices doit vous permettre de prévenir le burn out.

À retenir

Le burn out est un état psychologique qui se traduit principalement par une fatigue psychique et émotionnelle excessive, vous conduisant à perdre le contrôle sur votre activité professionnelle. Confondu à tort avec la dépression, il existe de nombreux signes qui permettent de détecter le burn out et de vous mettre en garde sur votre état de santé mentale. Ces signes sont des indicateurs précieux que nous vous invitons à observer en vous et dans votre entourage professionnel.

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter