Épuisement professionnel : 9 conseils pour ne pas finir en burn out

L'épuisement au travail constitue un risque pour votre santé mais il existe des solutions permettant d'éviter de faire un burn out

Que ce soit à cause d’un rythme momentanément trop soutenu ou de difficultés occasionnelles à remplir des objectifs, il est fréquent de pouvoir ressentir un épuisement professionnel. S'ils s'accumulent au point de devenir permanents, ces moments de tensions peuvent cependant se transformer en un véritable risque pour votre santé mentale mais aussi physique. 

Parce que, le burn out est un état psychologique et physiologique qui résulte d’une exposition récurrente et prolongée à des facteurs professionnels de stress, il existe des solutions pour vous en protéger parmi lesquelles, 9 conseils essentiels que vous pouvez appliquer dès aujourd'hui. Nous vous invitons également à réaliser gratuitement le test "Suis-je en burn out ? " qui vous permettra d'évaluer l'état actuel de votre psychisme et votre niveau de fatigue au regard de votre travail.

Suis-je en burn out ?

Vous avez besoin d'évaluer votre état d'épuisement professionnel ?

Faites le test maintenant !

 

Qu'est-ce que l'épuisement professionnel ? (Définition)

L'épuisement professionnel ou syndrome de l'épuisement professionnel, est un état de fatigue psychique et émotionnel très important qui résulte d'une accumulation de stress liée au travail. 

Quelques uns des symptômes du surmenage professionnel doivent particulièrement vous alerter et vous inviter à lever le pied le plus rapidement possible, parce que lorsque l'épuisement professionnel se fait ressentir, le burn out n'est jamais très loin. 

  • Une démotivation, une lassitude dans votre travail
  • Des changements d'humeur fréquents
  • Une attitude cynique
  • Une fatigue importante
  • Des douleurs physiques

Comment éviter l'épuisement professionnel ?

Pour éviter l'épuisement professionnel, il est tout d'abord très important de cultiver une bonne hygiène de vie.

Cette dernière, vous permettra de vous conserver dans un bon état de santé global et va largement contribuer à être moins facilement et/ou moins rapidement atteint.e et éprouvé.e par des difficultés professionnelles qui viennent puiser dans vos ressources.

Il n’est pas question de prendre soin de votre santé en vue de pouvoir inconditionnellement supporter les conséquences d’une situation de travail trop exigeante, mais de vous donner le temps et les moyens de vous retourner et de pouvoir faire évoluer la situation avant qu’elle ne devienne destructrice pour vous. 

Vous gagnerez à entretenir une bonne hygiène de vie qui vous permettra de développer des ressources plus importantes en termes de gestion du stress mais aussi en termes de pouvoir d’action sur les facteurs de stress eux-mêmes. Concrètement, les facteurs d’équilibre auxquels vous devez prêter attention sont le sommeil, l’activité physique et l’alimentation. 

Conseil n°1 : Veillez à une bonne qualité de sommeil 

Il est fréquent d'avoir des difficultés à s'endormir lorsque l’on est préoccupé par des enjeux professionnels au jour le jour.

Mettre en place des solutions pour mettre fin à vos troubles du sommeil vous permettra de retrouver un sommeil réparateur qui vous préservera de l'épuisement psychologique et physique. Il s’agit d’être à l’écoute de votre corps et de ne pas forcer, que ce soit pour vous endormir alors même que vous êtes agité.e ou au contraire, pour repousser l’heure du coucher parce que vous avez des urgences ou des impératifs professionnels.

N’oubliez pas que votre sommeil est un atout de taille pour être efficient en journée, et tenir sur la durée. 

Lire aussi l’article : Fatigue passagère ou troubles du sommeil : 6 manières de le savoir

Conseil n°2 : Optez pour une activité sportive ou physique régulière

L’exercice physique pratiqué de manière régulière vous permettra véritablement de gérer et de réguler vos éventuelles tensions internes avant qu’elles ne prennent la forme de problématiques psychiques ou émotionnelles plus installées.

L’ensemble de vos tensions peut momentanément être soulagé par une activité sportive pratiquée régulièrement : vous maintenez un niveau de stress moindre dès lors que vous parvenez à en extérioriser une grande partie par l’activité physique, qui constitue un véritable atout en tant que pratique régulatrice au quotidien. 

Conseil n°3 : Gardez un équilibre alimentaire 

Le troisième point sur lequel vous devez porter votre attention pour  éviter l'épuisement professionnel concerne vos habitudes de consommation.

Au-delà de l’importance de miser sur une alimentation variée et diversifiée, il est important de veiller à ne pas se laisser déborder par une consommation d’excitants ou de toxiques susceptibles de fortement porter préjudice à votre état général à court et moyen terme.

L’alcool, le café ou encore le tabac pour ne citer qu’eux, peuvent représenter sur le moment une opportunité de « tenir le coup » face à une cadence infernale ou au contraire, de vous détendre et de faire diminuer vos niveaux de stress.

Pourtant, consommés de manière quotidienne et sur la durée, ils nuisent véritablement à votre bien-être global et vous rendent au contraire plus vulnérable face aux différentes sources de stress, puisqu’ils contribuent à user l’organisme au même titre que les facteurs de stress professionnels que vous devez combattre. 

Au-delà de maintenir votre corps à un niveau d’énergie optimal, ces différents conseils vous aideront à conserver une bonne santé psychique, en participant à réguler votre activité interne.

Conseil n°4 : Gardez le contrôle sur vos émotions

Si vous êtes sujet.te à l’anxiété, la pratique préventive de techniques de gestion émotionnelle telles que la relaxation ou la méditation vous permettra de développer et de conserver un équilibre émotionnel, en vue d’appréhender votre situation et les solutions à mettre en place avec autant de recul et de lucidité que possible.

Le fait de trouver des solutions concrètes pour ne pas être débordé.e vous aidera grandement à prendre les bonnes décisions pour vous-même et à mieux gérer le stress au travail. Ces activités vous permettent de rester cohérent.e et serein.e dans votre activité professionnel et ainsi, d'éviter l'épuisement psychologique qui peut parfois en découler. 

Conseil n°5 : Cultivez votre vie personnelle

Il peut être difficile, dans un contexte de stress professionnel et d’obligations de performance importantes, de ménager un espace pour sa vie personnelle. Il est pourtant fondamental de conserver des temps et des circonstances dans lesquelles vous coupez radicalement avec vos activités au travail afin d'investir d’autres ressources dans d’autres activités, quelles qu’elles soient. 

Être en mesure de réaliser une séparation entre la vie pro et perso se révèle être un atout majeur pour se protéger de l'épuisement professionnel. En effet, vos ressources personnelles et psychiques se consumeront beaucoup plus rapidement si vous restez plongé.e en permanence dans le bain de vos soucis professionnels, avec pour seul moment de déconnexion votre temps de sommeil, qui s’avère malheureusement souvent être trop court dans de telles circonstances.

Ce besoin de déconnexion est par ailleurs davantage lié au fait de pouvoir s’accomplir et se sentir exister en tant que personne dans une autre activité que celle à laquelle vous vous consacrez au travail. Il s’agit de pouvoir exprimer d'autres facettes de vous-même sur d’autres registres qu’il n’est pas sain de réprimer indéfiniment sous prétexte que votre travail vous prend beaucoup de temps et d’énergie.

Vous êtes amené.e à développer dans cet espace personnel, des qualités différentes et à vous percevoir selon d’autres critères, et pouvez par conséquent vous appuyer psychiquement et narcissiquement sur une représentation plus gratifiante de vous-même. 

Bien que vous puissiez trouver une grande satisfaction à la pratique d’activités en solitaire qui peuvent vous permettre de vivre vos passions tout en parvenant à vous ressourcer véritablement, il est également très important de cultiver des liens sociaux qui échappent à la sphère du travail et qui puissent vous permettre de vous sentir reconnu.e, compris.e, et valorisé.e en dehors de toute qualité identifiée comme telle et recherchée comme un atout dans votre activité quotidienne.

Vous prenez le temps de cultiver votre identité personnelle et de vous définir selon des critères qui vous appartiennent en propre, loin d’une évaluation liée à l’efficacité professionnelle et à la performance dans votre activité spécifique. 

En somme, il s’agit de vous donner les moyens de vous construire à côté du seul champ professionnel et de vous sentir exister positivement indépendamment de celui-ci. Vous y gagnerez une stabilité personnelle et un sentiment profond de satisfaction qui vous aidera à avancer et à mettre en place les actions nécessaires pour maintenir une sérénité qui s’étend aussi à votre activité professionnelle. 

Conseil n°6 : Préservez le sens que vous donnez à votre travail

Quelles que soient les pressions que vous pouvez vivre au quotidien et ressentir - y compris en dehors du cadre des échanges directs -  il s’agit de ne jamais sacrifier le sentiment intime qui vous permet de concevoir de faire votre travail en lui infusant du sens, en recherchant une forme de cohérence, et en vous investissant dans une juste mesure : suffisamment pour vous sentir impliqué.e, sans pour autant que votre activité professionnelle n’en vienne à engager l’ensemble de votre identité.  

Ainsi, la perte de sens, le surinvestissement professionnel, la course à la performance ou encore l’expérience d’une mise en échec permanente sont des facteurs de risques pour le développement d’un état d’épuisement professionnel conduisant de façon ultime au burn out. Dans le cadre du travail, les pressions et injonctions externes ou même intériorisées sont nombreuses, et peuvent se révéler être de véritables obstacles à votre épanouissement personnel et professionnel.

Essayez le plus possible de rester dans le "pourquoi" :

  • Pourquoi vous avez décidé de faire ce travail ?
  • Pourquoi vous avez accepté ces missions ?
  • Pourquoi vous collaborez avec cette entreprise ?

Les différentes réponses à ces questions vous permettront de ne jamais oublier vos objectifs initiaux et de ne pas vous perdre du point de vue de vos valeurs dans votre activité professionnelle. 

Conseil n°7 : Favorisez l'entraide et la collaboration au travail

Le fait de favoriser l’entraide et la collaboration vous permettra de renforcer une identité professionnelle positive par le fait de vous sentir membre d’un collectif de travail dont les valeurs vous portent et vous soutiennent.

Vous pouvez ainsi conserver un sentiment de maîtrise et une bonne dose de motivation par rapport à votre activité, avec l’envie concrète de faire avancer des projets qui vous tiennent à cœur et de conduire votre propre activité dans l’idée de prendre part à un projet commun qui puisse vous inspirer. 

De la même manière, travailler sur votre positionnement professionnel et sur la manière dont vous investissez votre activité, peut beaucoup vous aider, si vous trouvez les ressources pour faire valoir auprès de votre hiérarchie, la nécessité de mettre en place des conditions adaptées à vos compétences et à vos limites.

Conseil n°8 : Organisez votre temps de travail

Se protéger de l'épuisement professionnel passe aussi par le fait d’évaluer votre charge de travail par rapport à vos possibilités concrètes et d’apprendre à prioriser les différentes tâches qui vous reviennent.

L’objectif est d’éviter de laisser s’installer une situation dans laquelle vous vous trouvez débordé.e par cette charge de travail. 

N’hésitez pas également à vous organiser du point de vue de la gestion du temps : pensez à planifier les projets au travail aussi précisément que possible, mais aussi à identifier les moments où vous êtes le plus efficace de manière à optimiser votre travail.

De cette façon, vous délimitez précisément le cadre de votre activité, en évitant de vous laisser déborder par une organisation anarchique et en étant plus en mesure d’intégrer et de gérer d’éventuels imprévus.

Conseil n°9 : Restez connecté.e à vos valeurs

Une exposition prolongée à des facteurs de stress contribue à la perte progressive du sens de votre activité et de votre identité qui caractérise le burn out.

Ainsi, il est essentiel que vous puissiez vous positionner au travail de manière à être en phase avec vos valeurs morales. L’objectif est bien que vous vous sentiez à votre juste place et que vous soyez en mesure de fonctionner selon une organisation et un rythme qui puissent vous porter et vous stimuler, afin de développer au maximum le sentiment d’utilité et d’accomplissement personnel au travail. 

Vous devez pouvoir identifier les valeurs qui sont importantes pour vous et évaluer dans quelle mesure et selon quels critères votre activité professionnelle participe à les nourrir. En effet, le fait de pouvoir vous réaliser et vous accomplir personnellement sur la base d’une adéquation entre vos actions et vos convictions morales est un moyen d'éviter l'épuisement professionnel.

Si votre activité professionnelle ne fait pas suffisamment écho à vos valeurs personnelles, le fait de donner du sens et de la cohérence à votre expérience dans la sphère privée contribuera également à vous rendre plus résistant.e et plus résilient.e sur le plan psychique.

Enfin, il est important de reconnaître vos besoins et de fixer clairement vos limites sur le plan professionnel :  vous serez alors moins vulnérable face au stress professionnel et parviendrez à en gérer plus efficacement les conséquences au niveau émotionnel. 

Suis-je en burn out ?

Vous avez besoin d'évaluer votre état d'épuisement professionnel ?

Faites le test maintenant !

À retenir

Si vous vous sentez en difficulté dans votre activité professionnelle, que vous avez l’impression de vous épuiser et que vous vous trouvez dans l’incapacité d’agir pour retrouver un équilibre, n’oubliez pas que de nombreux acteurs peuvent vous accompagner et vous soutenir dans la perspective de trouver les solutions adaptées à votre situation. Le plus important est de ne pas rester isolé.e dans une telle situation. N’hésitez pas à en parler autour de vous.

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter