Vie Privée - vie Professionnelle : 6 règles pour trouver l'équilibre

6 conseils pour trouver l'équilibre vie privée vie professionnelle éviter de vous laisser submerger par le stress et de faire un burn-out (épuisement professionnel)

Nous avons tous besoin d’un espace préservé à côté de notre activité professionnelle, qui rassemble les divers moyens par lesquels nous pouvons dans notre vie personnelle, vouloir nous ressourcer pour équilibrer la balance de nos besoins. Cependant, avec le développement des technologies destinées à complémenter nos environnements professionnels et les nouveaux modes de travail comme par exemple, le télétravail, il est de plus en plus difficile de poser et de respecter des limites destinées à garder un équilibre vie privée vie professionnelle. Pourtant, préserver cet équilibre est un impératif : au-delà de votre épanouissement personnel et professionnel, c'est votre santé mentale qui est en jeu. Afin de ne pas tomber dans le piège d'une vie uniquement axée sur votre carrière professionnelle, voici 6 conseils qui vous permettront de vivre sereinement la rencontre de ces deux mondes. 

N'hésitez pas également à réaliser le test gratuit ci-dessous qui vous donnera un aperçu de l'organisation actuelle de votre gestion de temps de travail et personnel. 

Quel est votre équilibre vie pro - vie perso ?

Vous souhaitez évaluer votre gestion de temps de travail et personnel ?

Faites le test maintenant !

 

Comment équilibrer votre vie privée et professionnelle ?

Trouver le parfait équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée nécessite la mise en place de quelques règles : 

  1. Règle n°1 : Planifiez votre travail
  2. Règle n°2 : Identifiez vos besoins
  3. Règle n°3 : Apprenez à déconnecter
  4. Règle n°4 : Créez votre espace de travail
  5. Règle n°5 : Faites des pauses
  6. Règle n°6 : Consacrez du temps à vos activités

Règle n°1 : Planifiez votre travail

L’une des méthodes les plus simples et cependant efficace pour limiter l’étirement infini du temps de travail sur votre vie privée, consiste à bien planifier vos tâches quotidiennes de manière à pouvoir être très rigoureux sur l’organisation de votre temps de travail.

Il s’agit de programmer votre emploi du temps de manière à pouvoir venir à bout de vos impératifs sans sacrifier votre temps personnel. Le fait notamment de prioriser vos activités selon leur ordre d’importance, vous permettra d’éviter de vous laisser envahir par des détails ou des tâches secondaires. Celles-ci peuvent être réalisées plus rapidement et plus efficacement, lorsqu’elles sont ordonnées et attachées à une tâche principale dont elles dépendent.

La mise en lien de vos différentes obligations et leur planification dans le temps sont en effet extrêmement utiles dans l’objectif de gagner du temps et de l’énergie tout en favorisant l’émergence d’une vision plus claire de votre activité. Cela vous permettra de gagner en efficacité, dans la mesure où vos efforts sont coordonnés vers des objectifs bien définis et que l’importance de chaque activité relativement à votre rôle professionnel est hiérarchisée.

Ce mode d’organisation du travail permet également de repérer les multiples tâches, souvent minuscules mais toujours trop nombreuses et accumulées de manière anarchique, qui ne vous incombent théoriquement pas mais que vous réalisez parce que cela semble ne rien vous coûter.

Cet exercice est l’occasion d’apprendre à s'affirmer et de dire non aux éventuels collègues qui seraient tentés de se décharger sur vous, mais aussi de bien définir les limites de votre activité de manière à sensibiliser votre hiérarchie aux spécificités de votre poste de travail en lien avec le sens de votre activité.

Nous mettons, en effet, toujours de nous dans notre manière de nous approprier notre travail ce qui, par rapport au poste tel qu’il est originellement pensé, crée naturellement de nouvelles obligations mais aussi des espaces de liberté à s’approprier.

Osez affirmer vos compétences et vos limites, et autorisez-vous à ne plus laisser votre attention se disperser dans la réalisation de tâches, mêmes minimes, qui ne seraient pas cohérentes avec les impératifs principaux de votre activité. De manière générale, la planification vous aidera à respecter vos horaires et à ne pas passer plus de temps que prévu à votre poste, sans pour autant sacrifier la qualité de votre travail.

La solution pour retrouver l’équilibre entre vie perso et vie pro !

Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser au travail, même lorsque vous êtes en vacances, vous n’arrivez pas à déconnecter totalement. Vous vous êtes à la fois réfugié et enfermé dans votre travail. Vous n'arrivez plus à trouver un équilibre entre votre vie professionnelle et privée et aimeriez bien y remédier car vous êtes tout le temps stressé.

Voici ce que va vous apporter la thérapie digitale, sur la base des résultats constatés cliniquement chez nos patients ayant des difficultés à trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Vous allez :

- Apprendre à lâcher prise et libérer votre esprit du travail
- Gérer votre stress pour être plus serein
- Prévenir les risques de burn out
- Reprendre du vrai plaisir dans les autres aspects de votre vie

Démarrez une thérapie maintenant !

Règle n°2 : Identifiez vos besoins

Il est capital que vous puissiez être suffisamment à l’écoute de ce qui se passe en vous pour parvenir à identifier vos besoins dans la situation qui est la vôtre. Cette étape est essentielle afin de mettre en œuvre le changement. Pour cela, vous devez vous connecter à vos émotions.

Ce processus d’attention vis-à-vis de vous-même peut commencer par une série d’interrogations : Quelles sont les engagements auxquels vous donnez la priorité actuellement, et que devez-vous sacrifier en parallèle ? Qu’est ce qui, aujourd’hui, provoque une tension négative en vous et vous occasionne du stress ? Dans quelle mesure ces sources d’insatisfactions, impactent elles votre vie professionnelle et privée ?

Il sera donc important que vous restiez connecté à vos émotions en vous questionnant, de manière à identifier à quel endroit et sur quels points vous ressentez de la tristesse, de la colère, de la frustration ou au contraire de la satisfaction ou de la fierté. L'intelligence émotionnelle permet de faire ce travail sur la compréhension de ses émotions.

Vous pourrez ainsi, réaliser un bilan de votre situation actuelle au regard de comment elle résonne pour vous du point de vue personnel et psychique, en vue de déterminer les changements que vous pourriez vouloir y apporter.

Pour vous y aider, d’autres questions s’imposent et vous permettront de déterminer comment organiser votre vie de manière à ce qu’elle soit en phase avec vos priorités. Interrogez-vous sur ce que vous vous sentez capable de sacrifier pour cela, à court, moyen et plus long terme.

Si vous avez déjà pris une direction qui vous éloigne de vos besoins, essayez de comprendre les causes de cet engagement qui ne vous convient finalement pas.

Enfin, une fois que vous avez pu vous faire une image claire et précise de vos besoins actuels et des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir, il s’agit de s’autoriser à initier le changement. Celui-ci peut être strictement personnel, au sens où il implique de faire évoluer vos habitudes professionnelles sans que votre entourage de travail ne soit impacté, ou bien il peut impliquer des modifications plus structurelles, nécessitant un mouvement d’adaptation de la part de vos collègues et/ou de votre hiérarchie.

Privilégiez la communication et valorisez le sens que vous accordez à votre activité et la manière dont elle sera optimisée par ces changements, de manière à favoriser des ajustements harmonieux.

Quel est votre équilibre vie pro - vie perso ?

Vous souhaitez évaluer votre gestion de temps de travail et personnel ?

Faites le test maintenant !

Règle n°3 : Apprenez à déconnecter

Enfin, l’un des leviers principaux pour parvenir à trouver un équilibre entre la vie privée et professionnelle est la capacité à déconnecter de votre activité professionnelle une fois votre journée de travail terminée.

Les nouvelles technologies se sont développées dans la plupart des entreprises et dans différents milieux professionnels, technologies qui nous gardent connecté au quotidien et autant que nous le souhaitons à notre environnement de travail et à notre activité professionnelle.

Si vous avez des horaires fixes, il est important qu’une fois votre temps de travail réalisé, vous vous attachiez à désactiver concrètement vos réseaux, de manière à pouvoir véritablement vous projeter dans un autre contexte, celui de votre vie personnelle.

Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir des difficultés à vous déconnecter psychiquement de la sphère professionnelle et de ne pas bénéficier des bienfaits régénérants du changement de contexte. Si vous n’avez pas d’horaires fixes parce que vous êtes autonome dans votre activité, n’hésitez pas à définir pour vous-même des horaires de travail, à vous y tenir, et à également laisser de côté vos réseaux professionnels une fois la fin de journée arrivée.

Le télétravail est un autre enjeu lié à l’enchevêtrement entre vie privée et vie professionnelle. Alors qu’il permet une grande flexibilité, et notamment de mettre à profit les temps de transport pour profiter davantage de votre vie personnelle, de mieux vous organiser et renforcer ainsi, cet équilibre que vous recherchez, ce mode de travail implique également certains risques à ce niveau.

En effet, il peut être plus difficile de travailler de manière structurée et organisée lorsque nous sommes dans notre environnement privé, et d’autant plus si nous sommes entourés, voire sollicités.

Les rôles mère de famille / salariée par exemple, sont alors flous et il peut se révéler difficile de les gérer de manière à ce que la distinction entre les sphères soit réalisée.

Enfin, et d’autant plus si votre activité n’est pas structurée par des horaires, le télétravail peut s’avérer dangereux au sens où il n’existe aucune frontière réelle entre votre vie privée et professionnelle. Dans ce cas, il s’agira de s’atteler à respecter un rythme de travail donné puis à véritablement couper toute stimulation professionnelle de manière à basculer rapidement et radicalement vers votre vie personnelle dès la fin de votre journée de travail. 

Cliquez-ici pour découvrir l'article de loi concernant le droit à la déconnexion.

A lire aussi l'article : 6 conseils pour se libérer de la charge émotionnelle

Règle n°4 : Créez votre espace de travail

Pour trouver un bon équilibre vie privée vie professionnelle, pensez à vous aménager votre propre espace de travail.

Cette règle s’applique essentiellement pour les personnes qui travaillent en télétravail, qui sont auto-entrepreneuses ou encore freelances. En effet, travailler chez soi a de nombreux avantages, mais encore faut-il savoir trouver l’équilibre vie privée vie professionnelle pour bénéficier de ces avantages.

Pendant la crise de la COVID-19, nous avons, pour la plupart de la population, connue le travail à distance pour la première fois. Face à cette arrivée brutale, il n’a pas été évident de se créer un espace de travail autre que sur la table de la salle à manger ou sur la table du salon, par exemple.

Toutefois, si le travail à distance s’installe dans votre quotidien, créer votre espace de travail est indispensable pour avoir un bon équilibre vie privée vie professionnelle. En effet, en ayant votre pièce bureau, vous associez plus facilement cette pièce comme étant votre zone de travail. Par conséquent, à la fin de votre journée, lorsque vous quittez cette pièce, vous fermez également la porte à vos activités professionnelles et votre boulot pour profiter pleinement de votre vie personnelle.

Cela va vous aider à déconnecter de votre travail en créant des limites. Il en va de même pour les personnes en freelances ou les auto-entrepreneurs qui travaillent depuis leur domicile.

Ainsi, en créant votre espace dédié au travail, vous facilitez votre déconnexion et vous n’empiétez pas sur votre sphère privée et familiale. Votre vie professionnelle ne prendra pas le pas sur votre vie privée en trouvant cet équilibre vie privée vie professionnelle.

Avoir son propre espace de travail est à la fois bénéfique pour sa vie privée, comme nous l’avons évoqué précédemment, mais également pour sa vie professionnelle. En effet, en étant dans votre zone de travail, vous avez choisi un endroit calme où vous favorisez votre concentration ou vous n’êtes pas dérangé pendant vos heures de boulot.

A lire aussi : Syndrome de la cabane : 6 signes pour le reconnaître et en sortir

Règle n°5 : Faites des pauses

La cinquième règle pour avoir un bon équilibre vie privée vie professionnelle est de faire des pauses. Qu’ils s’agissent des pauses dans votre journée, le week end ou de prendre des vacances.

Le repos fait partie de l’équilibre vie privée vie professionnelle. En effet, ces moments d’arrêts sont bénéfiques pour votre santé mentale et physique. Elles favorisent le repos et le relâchement cérébral. De plus, cela diminue votre niveau de stress au travail puisque vous mettez à distance le temps de quelques jours ou quelques semaines votre charge de travail.

Tout le monde a besoin de repos, même les personnes qui travaillent directement depuis leur domicile. Bien que l’on puisse penser que ce travail est plus facile parce qu’il ne nécessite pas de se déplacer pour se rendre sur son lieu de travail, la charge de travail est belle et bien présente, de la même façon que si vous étiez sur le lieu de votre entreprise.

C’est donc pour cela qu’un repos est régénérateur. Par exemple, dans votre journée, avez-vous déjà constaté qu’après 10 minutes de pause vous étiez plus productif ? Il est fréquent d’éprouver des difficultés de concentration ou de tout simplement, ne plus réussir à réfléchir lorsque l’on répète une même activité depuis plusieurs heures ou que vous êtes concentré depuis un moment sur une tâche. En faisant une pause, vous vous détendez le temps d’un instant pour revenir plus en forme. Les pauses font partie d’un bon ajustement dans votre vie pro.

Bon à savoir

Le saviez-vous ?

D’après le service public, nous passons en moyenne 1 607 heures au travail.

Pour avoir le bon équilibre vie privée vie professionnelle, il est donc impératif de prendre des congés et de profiter de votre entourage. Cela est bénéfique pour vous, pour votre santé mentale, mais cela est également bénéfique sur la qualité de votre travail.

Règle n°6 : Consacrez du temps à vos activités

La dernière règle que nous évoquerons pour établir un bon équilibre vie privée vie professionnelle consiste à garder du temps pour faire des activités que ce soit une activité physique ou artistique.

Pour évacuer la pression et le stress que vous avez pu éprouver pendant votre journée de travail, il est nécessaire de prendre du temps pour soi et notamment pour les activités que vous aimez.

Par exemple, si vous faites partie d’un club de basket, de football ou encore de course à pied, vous avez généralement des impératifs au niveau des horaires d’entraînements. Pour avoir un bon équilibre vie privée vie professionnelle, ne décalez pas ou n’annulez pas votre entraînement (sans pour autant tomber dans la bigorexie, l’addiction au sport). Certes, il arrive qu’exceptionnellement, vous ayez une urgence professionnelle qui nécessite votre présence en dehors de vos heures de travail, mais ne négligez pas les activités que vous aimez au profit de la sphère professionnelle trop de fois.

Cela impactera votre santé mentale et votre bien-être. De plus, un surinvestissement professionnel peut provoquer des troubles tels que des perturbations alimentaires si, par exemple, vous préférez ne pas manger le midi pour avancer sur votre travail.

De plus, le sport permet d’augmenter votre productivité professionnelle. Il est donc idéal pour allier la vie personnelle et la vie professionnelle.

Il a été prouvé que le sport augmente, à travers l’augmentation des capacités de concentration et l’amélioration de la santé globale, jusqu’à 10% la productivité d’une entreprise ou d’un entrepreneur. Le sport est donc un atout de taille pour l’entreprise. C’est d’ailleurs pour cela que l’on constate une augmentation des salles de sport ou d’activités sportives au sein des entreprises afin de proposer à ses salariés de faire du sport pendant leur pause déjeuner, par exemple. L’équilibre vie privée vie professionnelle est alors alignés.

Quelles sont les conséquences d'un manque de conciliation entre la vie pro et la vie perso ?

Toutes les catégories d’emploi sont concernées par la nécessité pour le travailleur de préserver l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée.

La première conséquence d’un manque d’équilibre vie privée vie professionnelle concerne l’épuisement physique et mental. En effet, certaines personnes en télétravail étirent parfois leur temps de travail jusqu’à des limites extrêmes et un surinvestissement professionnel. Les risques liés à une absence de distinction entre les sphères de vie privée et professionnelle constituent une menace réelle pour de nombreux travailleurs.

On peut prendre également l’exemple d’un cadre, qui est amené à rester au bureau tous les soirs jusqu’à 22 heures, ou d’un salarié qui accepte de faire des heures supplémentaires le week-end : ici, c’est d’un point de vue strictement quantitatif que le travail envahit la vie privée, en décalant toujours plus la frontière qui sépare les deux champs et réduisant ainsi, le temps de vie privée disponible.

L’investissement professionnel croissant peut progressivement nuire à l’équilibre vie privée vie professionnelle en faisant déborder son boulot sur les temps de vie personnelle. Un stress ponctuel peut alors apparaître et s’orienter vers un stress chronique et entraîner une somatisation.

Autre conséquence d’un manque d’équilibre vie privée vie professionnelle concerne les pensées d’une personne. Par exemple, un auto-entrepreneur peut penser aux enjeux de son activité professionnelle lorsqu’il se trouve dans la sphère privée. Ces pensées envahissantes instaure un sentiment d’anxiété et parfois même de la culpabilité quant au fait de ne pas profiter pleinement des moments privées avec ses proches. On dit alors que la personne ramène à la maison les préoccupations professionnelles.

L’équilibre vie privée vie professionnelle peut être perturbé et provoquer du stress voir de l’hyperstress susceptible de conduire au burn-out, que l’on peut qualifier d’épuisement professionnel.

Les stimulations répétées ou prolongées liées à la même activité sans possibilité suffisante de « se changer les idées » ou de prendre du temps pour soi indépendamment du rôle professionnel qui est investi conduisent à une usure rapide des ressources psychiques et nerveuses.

A lire aussi l'article : 8 signes que vous souffrez du syndrome de l'imposteur

A retenir

Si vous sentez que vous êtes exposé au stress et/ou que vous courrez le risque de développer un syndrome d’épuisement professionnel (burn-out), n’attendez pas pour agir. Contactez un professionnel de santé, éventuellement affilié à la médecine du travail, qui pourra vous aider à évaluer le niveau de risque auquel vous êtes confronté et qui saura vous guider en vue d’agir sur la situation qui fait problème. 

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter