Parent toxique : 5 conséquences sur votre vie d'adulte

les 5 conséquences sur votre vie d'adulte causées par des parents toxiques

Dans une famille, la place accordée aux parents est très importante. Par l’éducation qu’ils offrent à leurs enfants, ils transmettent tout ce qu’ils peuvent, afin de leur permettre de grandir et de devenir des adultes épanouis. Cependant, dans certaines familles, la relation entre les parents et les enfants peut être toxique ou le devenir, suite à des agissements d’un père toxique ou d’une mère toxique. Cette relation va impacter la construction de l’enfant qui, en devenant adulte, se sentira freiné dans son épanouissement personnel. Avoir grandi dans une famille toxique entraîne 5 conséquences sur votre vie d’adulte.

Si vous vous reconnaissez dans cet article ou que vous pensez avoir des parents toxiques n'hésitez pas à en discuter avec notre équipe de psychologues. Ils vous permettront de trouver des solutions adaptées à vos besoins. Vous pouvez également réaliser le test ci-dessous :

Ai-je des parents toxiques ?

Vous pensez avoir des parents toxiques ? Vous avez besoin de réponses à vos questions ?

Faites le test maintenant !

Des parents toxiques qu'est-ce que c'est ?

La famille regroupe l'ensemble des individualités des membres d'un groupe proche, le premier que chacun ait pu connaître depuis la naissance. Une relation est dite toxique, lorsqu'elle engendre une souffrance pour la personne au sein de celle-ci. Il peut s'agir d'une souffrance physique ou psychique, prenant un caractère envahissant et qui va handicaper le quotidien de la personne issue de cette famille. 

Tous les parents sont des êtres humains et donc imparfaits, avec leurs propres difficultés. En conséquence, ils leur arrivent de faire des erreurs mais aussi de s'excuser et de réfléchir à leurs comportements. En revanche, d'autres parents, de façon involontaire ou non, consciente ou non, peuvent engendrer des traumatismes chez leurs enfants, et leur inculquer des croyances dites “limitantes” et des schémas dysfonctionnels répétitifs. Ces derniers mettront à mal leurs relations d'adulte et leur rapport à eux-mêmes. A titre d'exemple, une mère perverse narcissique ou un père pervers narcissique est un parent toxique.  

En conséquence, lorsque l'enfant qui grandi avec des parents toxiques, deviendra adulte, il se questionnera sur l'origine de ses difficultés quotidiennes. Il sera amené à interroger sa sphère familiale, le premier milieu dans lequel il a grandi, afin de comprendre comment ses parents, ses frères et sœurs ou même les générations d'avant, ont pu affecter le temps présent et comment ces personnes l'influencent peut-être encore.

Quels sont les signes pour reconnaître des parents toxiques ?

Reconnaître un parent toxique est parfois compliqué en fonction de votre lien familial. Pour vous aider à identifier une famille toxique, découvrez quelques signes qui ne trompent pas :

    1. Un parent toxique a tendance à critiquer son enfant voire à se moquer dans certaines situations.
    2. Un parent toxique culpabilise sa fille ou son fils.
    3. Un père toxique ou une mère toxique ne sait pas accueillir les émotions de son enfant.
    4. Une famille toxique impose son point de vue à son enfant.
    5. Un parent toxique ne s'excuse jamais.
    6. Une mère toxique ou un père toxique est possessif envers son enfant.
    7. L'enfant n'est pas écouté par ses parents (remise en cause de ses paroles, on ne le croit pas, on donne plus d'importance à son frère ou à sa sœur).
    8. Le parent toxique fait subir à son enfant un contrôle excessif.
    9. Une famille toxique se traduit par des violences physiques et psychologiques.
    10. La relation parent/enfant est confuse.

Comment les parents peuvent devenir toxiques ?

Sans vous en rendre compte, vous êtes fortement influencés par votre milieu familial, et s’il est toxique, vous pouvez devenir les "éponges émotionnelles" de vos proches.

“Tu es bien comme ton père”, “de toute façon, tu finiras comme ta mère”, “tu es nul”, “tu ne vaux rien”, “tu aurais pu faire comme ceci”, “mais tu aurais dû faire comme cela” etc., sont autant de paroles dévalorisantes qu’un parent toxique peut dire à son enfant, à son adolescent, et à l’adulte qui est en face de lui. Des parents toxiques auront tendance à mettre en lumière les failles qu’il y a chez l’adulte, à titiller ce qui est particulièrement sensible et appuyer là où ça fait mal pour lui.

La toxicité d'une relation entre le parent et l'enfant, réside dans la violence des comportements verbaux et non verbaux. Et, si la violence physique est davantage abordée, notamment au travers des situations effroyables de passages à l’acte sur un proche, de maltraitance, d’abus sexuels, d’agressions, de séquestration etc., la violence non verbale ou dite “psychologique” l’est tout autant. Par ailleurs, même si elle n'est pas autant perceptible, elle vient par des voies inconscientes, moduler la vie que vous souhaitez avoir.

C’est le cas de parents qui dévalorisent, rabaissent, rejettent, harcèlent, amènent à culpabiliser. Dans ce contexte-là, les parents sont alors reconnus comme toxiques pour leurs enfants.

Quelles sont les conséquences d'un parent toxique ?

Certains parents se rendent compte de leur toxicité, de leur comportement et de leur influence négative sur leurs proches et parmi eux, quelques uns peuvent s'améliorer. Mais cela reste rare car le plus souvent, la toxicité des familles ou des parents, vient de leurs dysfonctionnements individuels psychiques. En effet, une famille étant un ensemble d'individualités, chaque individualité peut être défaillante et ainsi, devenir toxique pour elle-même et pour les autres.

Ainsi, les parents peuvent exercer leur toxicité de manières différentes et cela entraîne plusieurs conséquences sur les enfants et sur leur vie d'adulte en devenir :

    1. La manifestation de conduites d'évitement et de repli
    2. Le développement de troubles de la personnalité
    3. La création d'addictions et de dépendances
    4. La création d'un déséquilibre émotionnel
    5. La mise en place d'une communication dysfonctionnelle

Conséquence n°1 : La manifestation de conduites d'évitement et de repli

La première conséquence de vivre avec une famille toxique est d’avoir recours à des conduites d’évitement et de repli.

Dans le cas, par exemple, d'une enfance passée avec des parents violents physiquement, colériques, irritables, et impulsifs, l’adulte dans son quotidien, pourra alors être amené à être dans des conduites d’évitement permanentes. En effet, pour ne pas reproduire ce qu’il a vécu dans sa famille toxique, il est possible que la personne ait recours à des situations d’évitement ou des attitudes de repli extrême et des comportements défensifs exacerbés.

S’il fait face à une situation de violence, la personne ayant vécu une enfance traumatisante peut opter pour un comportement sur la défensive.

Le repli sur soi va orienter une personne à vivre à l’écart de la société et de refuser d’être aidé pour s’en sortir et faire face à son passé douloureux avec sa famille toxique. La personne va avoir tendance à développer une peur de la foule et à vouloir être seul.

En ayant vécu avec une famille toxique, la personne a développé un manque de confiance en elle qui sera présent dans sa vie adulte. Si lorsqu’elle était enfant, elle n’était jamais écoutée et toujours mise au second plan, alors elle a développé une mauvaise image d’elle-même.

Blessée par son passé, la personne victime d’un parent toxique a alors recours à des conduites d’évitement pour ne pas reproduire le schéma familial dans lequel elle a grandi. Pour cela, elle peut refuser toutes les formes d’affections et ne pas vouloir créer de vie de famille, car elle pense ne pas en être capable.

Conséquence n°2 : Le développement de troubles de la personnalité

Les troubles de la personnalité peuvent également être une conséquence d’un parent toxique.

Avec des parents présentant des troubles de la personnalité, l’adulte sera potentiellement amené à hériter de certains troubles ou de certains symptômes. Par exemple, si l'enfant a eu l’habitude de voir son père toxique dans une attitude antisociale, critiquer le monde, la société, les gens, ne jamais être d’accord, manquer d’empathie, de capacités à se remettre en question ; alors en tant qu'adulte, il aura tendance à rencontrer des difficultés relationnelles et d’adaptation aux autres et au monde qui l'entoure.

Le parent toxique peut avoir des attitudes différentes et des sautes d’humeur fréquentes. Par exemple, le parent toxique a tendance à avoir une réactivité négative. Il va avoir des émotions fortes qui ne vont pas être contrôlables et, parfois, le parent toxique dramatise les problèmes. C’est dans ce cas qu’il devient incontrôlable avec des excès de colère et des mots destructeur envers l’enfant.

L’adulte d’aujourd’hui peut hériter de ces troubles de la personnalité puisque, ayant connu uniquement ce schéma familial, celui-ci lui semble normal. L’adulte peut donc être confronté à ce trouble au cours de sa vie et venir à manquer d’empathie envers les personnes qui l’entourent.

De plus, le parent toxique favorise les critiques et les reproches plutôt que de faire un compliment. L’adulte qui a subi ce comportement toxique à répétition risque de manquer de confiance en lui et d’estime.

Pour sortir de cette toxicité, l’adulte qui a dû faire face à un parent toxique peut se faire accompagner par un psychologue. Ainsi, il apprendra à se libérer de cette emprise et à devenir la personne qu’il souhaite être et non plus être façonné et manipulé par la personne toxique de son entourage.

Conséquence n°3 : La création d'addictions et de dépendances

La troisième conséquence sur votre vie d’adulte d’avoir vécu au sein d’une famille toxique est le développement d’addictions et de dépendances.

La dépendance peut provenir de plusieurs raisons. Tout d’abord, un enfant ayant vu des scènes d’alcoolisation massive, et son parent dans un état de dépendance extrême, pourra avoir un terrain de dépendance favorisé. Voir un parent toxique en état d’ébriété tous les jours va sembler normal à l’enfant de la famille toxique. Par conséquent, cette addiction à l’alcool peut être répétée étant adulte puisqu’il aura connu uniquement ce schéma familial.

De plus, il est important de savoir qu’un enfant de parents alcooliques a un risque plus élevé de le devenir dans sa vie adulte.

Ensuite, un enfant peut se réfugier dans la drogue et en créer une dépendance pour sortir de son quotidien nuisible au sein de sa famille toxique. Il peut alors développer une dépendance au cannabis, par exemple.

Il est fréquent de voir apparaître des addictions chez les personnes qui ont connu une famille toxique pendant leur enfance. En effet, que ce soit une addiction à l’alcool, au tabac ou au cannabis, la personne qui consomme va se sentir libérée et va voir une porte de sortie à sa souffrance.

Contrairement aux idées reçues, l’alcool ou la drogue ne vous feront pas vous sentir mieux. Ils provoqueront davantage de mal-être en vous et ne résoudront aucun problème.

La souffrance vécue dans une famille toxique renvoie parfois à des conduites alimentaires modifiées tels que la boulimie ou l’anorexie, par exemple. Les personnes touchées par ces dépendances (nourritures, substances…) transfèrent leur mal-être dans des addictions auxquelles ils auront des difficultés à s’en détacher.

Conséquence n°4 : La création d'un déséquilibre émotionnel 

La quatrième conséquence qu’un adulte peut ressentir sur sa vie d’adulte à cause d’un parent toxique est le déséquilibre émotionnel.

L’enfant est très intelligent, et il comprend très rapidement si son parent peut être disponible psychiquement, c’est-à-dire apte et capable de s’occuper de lui, de répondre à ses besoins, d’écouter ses envies et lui amener de la chaleur affective.

Un enfant ressentant le mal-être de son parent, aura tendance à se mettre en retrait, et/ou à occuper la place du parent pour son propre parent, alors défaillant. Plus tard, l’adulte pourra rencontrer des difficultés d’ajustement émotionnel : entre un besoin de penser à soi, d’espace, et un besoin de materner ou de paterner son conjoint par exemple.

Un déséquilibre émotionnel s’explique par la répétition d’émotions négatives lors de certaines situations. Par exemple, si un parent toxique vous fait vous sentir coupable de telle ou telle chose, vous allez avoir tendance à développer un sentiment de culpabilité et à voir cette culpabilité s’installer, comme une émotion normale.

Typiquement, les conflits, les pressions engendrant de la colère, de la terreur, de la tristesse, mais aussi de la dévalorisation font naître un déséquilibre émotionnel chez un enfant qu’il va porter pendant sa vie d’adulte. Le parent toxique qui vous fait ressentir ses émotions fortes et injustifiées favorise l’apparition de troubles tels qu’une fatigue chronique qui vous pompe toute votre énergie, des difficultés de concentration et parfois un développement d’une personnalité borderline qui se caractérise par de l’instabilité dans votre vie et un niveau d’hypersensibilité élevé.

Le déséquilibre émotionnel provoqué par une famille toxique est un réel frein dans la vie d’adulte de la personne. En effet, cette personne va avoir des difficultés à ressentir les choses et à avoir des relations saines puisqu’elle a connu, pendant son enfance, des relations toxiques.

Conséquence n°5 : La mise en place d'une communication dysfonctionnelle

La cinquième conséquence d’avoir vécu dans une famille toxique concerne votre type de communication. Celle-ci a tendance à être dysfonctionnelle avec votre entourage. Cela s’explique par le fait que vous reproduisez les comportements que vous avez vus pendant votre enfance. Votre vie d’adulte est impactée par le parent toxique que vous avez côtoyé.

Il existe de nombreux tabous dans chaque famille, et la communication peut faire défaut. Un enfant qui est mis dans la confidence de ce secret de famille, sera chargé d’un poids qu’il ne pourra décharger, faute de représailles.

L’adulte qu’il deviendra, devra vivre en apprenant à se taire, à ne pas être authentique, à répéter une communication dysfonctionnelle, sans oublier l’impact psychologique du secret en lui-même à porter. Par exemple, une mère qui a confié les tromperies de son mari à son enfant en lui exigeant de ne rien répéter, le mettra dans une situation où il serait susceptible de ressentir une culpabilité exacerbée lors de la séparation parentale. L'enfant, en devenant adulte, se souviendra de cette culpabilité qui pourra alors être réactivée à chaque rupture sentimentale qu’il vivra.

Un parent toxique peut facilement transmettre à son enfant une charge émotionnelle importante en se déchargeant sur lui. L’enfant va alors absorber les émotions négatives de la personne toxique dans sa famille.

Ainsi, la construction de chaque vie d’adulte se fait en fonction de l’influence que la famille a pu avoir sur vous, au cours de votre enfance, ou encore maintenant. De la même façon qu’un parent apprend à son enfant à marcher, il peut également lui léguer une communication dysfonctionnelle. En vivant avec des secrets, l’enfant ne sait plus ce qu’il doit dire ou non, quand il doit parler ou se taire. Pendant sa vie d’adulte, il sera confronté à ces mêmes questionnements ne sachant pas quand intervenir et comment communiquer correctement que ce soit au sein de son couple ou même avec sa famille.

Bon à savoir

La personne toxique dans une famille n’est pas toujours la mère ou le père, mais il peut s’agir aussi des frères ou des sœurs dont les comportements envers vous, ont eut un impact néfaste sur votre vie d’adulte. Apprendre à reconnaître les signes de toxicité est essentiel, car ils vous permettront plus facilement de comprendre vos agissements en tant qu’adulte, maintenant que vous ne vivez plus avec le reste de votre famille.

Est-il possible de devenir un parent toxique ?

Il est connu aujourd'hui qu'une maladie mentale peut être génétique. L'hérédité est reconnue dans le développement de pathologies à l'âge adulte comme par exemple, la bipolarité ou la schizophrénie. Aussi, une famille toxique peut regrouper des membres dont la toxicité se situe au niveau d'un trouble de la personnalité ou d'un trouble psychiatrique avéré. Par exemple, une femme dont le père et la mère ont été diagnostiqués comme souffrant d'épisodes schizophréniques ou encore de dépressions majeures récurrentes, sera amenée inconsciemment et par ces facteurs génétiques, ou dits transgénérationnels, à développer des formes plus ou moins ressemblantes. En conséquence, elle pourra devenir un parent toxique. Il est évidemment possible que l'adulte ne développe aucune forme de pathologies familiales, même si cela reste rare dans la majorité des pathologies graves.

Il s'agit de considérer qu'il se passe des transmissions invisibles mais réelles, de familles en familles, de membres à membres, de générations à générations. 

C'est ainsi qu'il existe des adultes souffrant de symptômes qui s'inscrivent dans une dynamique transgénérationnelle.

Se libérer du carcan familial

Votre souffrance trouve racine dans le schéma familial toxique dans lequel vous avez grandi. L’un de vos parents a toujours eu le don de pointer du doigt ce que vous ne faisiez pas bien. La seule certitude que vous avez, c’est que vous êtes une source de déception pour vos parents. Vous vous êtes construit, tant bien que mal, plutôt mal d’ailleurs, avec cette insécurité. Parce que vos parents n’ont pas su vous donner l’amour et la sécurité nécessaire, vous manquez de confiance en vous, ne savez pas prendre soin de vous et avez peur de perdre l’amour de quelqu’un qui vous aime. Vous êtes sur la défensive et aimeriez vous libérer de cette image que vos parents vous ont assignée !

Voici ce que va vous apporter la thérapie digitale, sur la base des résultats constatés cliniquement chez nos patients ayant traversé une relation familiale toxique.

Vous allez :

- Apprendre à vous connaître et vous affirmer
- Poser des limites pour respecter votre bien-être
- Prendre conscience de votre valeur et de votre force intérieure
- Vous libérer de cette relation toxique pour être plus heureux

Démarrez une thérapie maintenant !

Peut-on se libérer d'un père ou d'une mère toxique ?

Une personne qui a grandi dans une famille avec des dysfonctionnements psychiques, peut tout à fait se rendre compte des difficultés qu'elle doit surmonter au quotidien. Elle peut en prendre conscience en se sentant, par exemple, entravée dans sa vie mais sans pour autant faire le rapprochement avec l'emprise de son père ou de sa mère toxique qu'elle peut subir. En effet, prendre en considération cet aspect, c'est commencer à réinterroger toutes ses croyances.  

Afin de que la personne puisse se libérer totalement de l'emprise de ses parents toxiques, une démarche thérapeutique peut être entamée. Celle-ci peut se réaliser dans le cadre d'une consultation traditionnelle en cabinet ou à distance, avec la thérapie digitale. Dans les deux cas, l'enjeu sera alors de retracer l’histoire familiale, de prendre conscience des dysfonctionnements des parents, de l'influence qu'ils exercent, depuis son enfance jusqu'à aujourd'hui. Par ailleurs, au cours de cet exercice, il est possible de remonter de génération en génération, de la même façon que d’un individu à un autre au sein de la même génération. En effet, la toxicité peut également provenir des grands-parents. 

Une fois conscient des différentes difficultés que les membres de la famille ont,  la personne va pouvoir comprendre, mettre des mots sur ses maux et se défaire de problèmes, qui en réalité, appartenaient ou appartiennent toujours à d’autres personnes de la famille.

Il s’agit de laisser une casserole l’une après l’autre, de démêler les fils les uns après les autres, jusqu'à une sensation de soulagement, d’apaisement et de vide, un peu comme une “virginité psychique”.

Ai-je des parents toxiques ?

Vous pensez avoir des parents toxiques ? Vous avez besoin de réponses à vos questions ?

Faites le test maintenant !

Évidemment, il n’est pas aisé de réaliser ce ménage émotionnel. Aussi, très souvent, il s’agit d’accepter les dysfonctionnements de chacun et ainsi, faire son deuil. Cela comprend les nombreuses désillusions possibles. Par exemple, un adulte qui idéalisait son père toxique et qui au final se rend compte que ses choix amoureux sont conditionnés par la façon dont son propre père a pu se comporter avec sa mère, des sentiments d’injustice, de colère, de frustration, d’impuissance, de désarroi, de tristesse ou encore d’agacement. 

Néanmoins, le travail thérapeutique permettra d’aborder ces différentes émotions en temps voulu et d’orienter la personne vers une construction saine et authentique d'elle-même. Grâce à la thérapie digitale, la personne pourra commencer à s'émanciper de l'emprise de ses parents toxiques, à son rythme et en apprenant à tenir compte de ses propres envies et de ses besoins. 

A retenir

Parce qu'il n'y a pas de meilleur parent que celui qu'il est possible de devenir pour vous-même, vous pouvez faire le choix de vous affranchir d'un parent toxique, d'un père pervers narcissique ou d'une mère perverse narcissique.

Grâce aux conseils des psychologues, il est totalement possible de vous reconnecter à votre estime de vous, de réapprendre à vous faire confiance, à vous aimer et de vous affirmer.

Vivre dans une famille toxique ne vous prédispose pas à devenir un parent toxique dans votre vie d'adulte. Vous pouvez très bien vous servir de votre passé douloureux pour ne pas reproduire le schéma familial que vous avez connu.

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter