Devenez acteur de La Clinique E-Santé !

Envie de prendre part à un projet d'impact sociétal en transformant l'accès à la santé mentale ? Agissez maintenant aux côtés d'investisseurs déjà engagés.

Envie de prendre part à un projet d'impact sociétal en transformant l'accès à la santé mentale ? Agissez maintenant aux côtés d'investisseurs déjà engagés.

Photo de Christèle Albaret
Accueil / Relations Toxiques /

Amitié toxique : 8 signe...

Relations Toxiques

Amitié toxique : 8 signes qu'un ami vous manipule

L’amitié est considérée comme un lien précieux : on choisit ses amis, on sait qu’on peut compter sur leur soutien, et on leur donne notre entière confiance.
Cependant, il arrive parfois que cette relation progresse dans une dynamique toxique, où l’un des amis manipule insidieusement l’autre. Et si vous étiez victime d’amitié toxique ?
Dans cet article, retrouvez 8 signes communs de la manipulation amicale, et comment la gérer lorsque vous en souffrez.

Photo de l'auteur de l'article

Rédaction par Eva

Rédactrice web

10 min

Publié le August 16, 2023 (modifié le February 23, 2024)

Image illustrant l'article

Suis-je dans une relation toxique ?

Vous ne vous sentez pas à l’aise dans une de vos relations ? Vous avez besoin de faire le point ?

Image

Qu’est-ce qu’une amitié toxique ?

Une amitié toxique est une relation dans laquelle un individu souffre d’un déséquilibre émotionnel, de confiance, ou de pouvoir. Il peut s'agir d’une personne qui exerce une pression psychologique sur l’autre dans le but de le manipuler, le contrôler, et tirer profit de la relation.
Mais il n’est pas toujours question de manipulation consciente ! C’est également le cas lorsqu’un des deux amis souffre de dépendance affective : il a un besoin constant de l’autre pour se rassurer, ce qui engage une dynamique toxique.
Vous êtes au sein d’une relation toxique lorsque vous :

  • Ne vous sentez pas vous-même
  • Êtes contraint dans vos actes
  • Souffrez d’insécurité émotionnelle

La manipulation émotionnelle existe dans les relations amicales, mais aussi dans les relations amoureuses et familiales. On parle alors de partenaire ou de parent malsain ou toxique.

Bon à savoir

Qu’est-ce qu’une relation saine ?
Une relation est considérée saine lorsqu’elle rassemble plusieurs traits qui favorisent le bien-être, le respect et la croissance personnelle des individus impliqués. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer :

  • Une communication ouverte et honnête
  • Un respect et une confiance mutuelle
  • Un véritable soutien émotionnel
  • Un espace pour la vie privée de chacun

Si vous doutez de la nature de votre relation avec un proche, n’hésitez pas à consulter un psychologue qui saura vous aider à répondre à vos questionnements.

Les signes d’une amitié toxique

Co-dépendance, possessivité, jalousie… plusieurs signes permettent d’identifier une amitié déséquilibrée. Les plus observés sont :

  1. La dévalorisation constante
  2. La manipulation émotionnelle
  3. L’égocentrisme excessif
  4. La jalousie malsaine
  5. L’absence de soutien
  6. L’isolement social
  7. Le manque de respect
  8. L’épuisement moral

Signe n°1 : la dévalorisation constante

Subir des critiques constamment est un signe significatif d’une relation toxique. L’ami qui vous dévalorise régulièrement entretient une atmosphère néfaste dans laquelle vous vous sentez constamment rabaissé et en insécurité.
La dévalorisation peut prendre différentes formes, allant des remarques dépréciatives sur votre comportement, votre apparence physique, vos choix vestimentaires ou même sur les habitudes que vous avez au quotidien.
Ces critiques peuvent être directes, et cinglantes ! Mais elles peuvent être aussi plus subtiles, et prendre la forme de commentaires sarcastiques ou de plaisanteries déguisées. Quoi qu'il en soit, ces critiques minent inévitablement votre confiance en vous et vous font douter de vos capacités et de vos qualités en tant qu’individu.
À force de recevoir des messages négatifs, vous pouvez les internaliser et commencer à croire les paroles de cet ami. Cela peut entraîner une baisse de l’estime de soi, donc de confiance en soi et provoquer l’apparition de troubles anxieux.
À lire aussi : Relation toxique : les 5 séquelles psycho les plus observées

Signe n°2 : la manipulation émotionnelle

Dans une relation amicale toxique, la personne nocive n’hésite pas à utiliser des techniques de manipulation pour obtenir ce qu’elle veut et / ou exercer un contrôle sur vous.
Cette dernière est susceptible d’exploiter vos émotions en vous faisant culpabiliser, en vous donnant l’impression que vous êtes responsable de ses propres problèmes ou en vous faisant croire que vous êtes incapable de prendre des décisions par vous-même.
Flatter, s’apitoyer, tromper, rabaisser… Ces techniques de manipulation mentale sont beaucoup utilisées par le pervers narcissique pour avoir le pouvoir sur sa victime. On appelle ce type de manipulation le gaslighting.
La manipulation émotionnelle crée directement un déséquilibre de pouvoir, où vous vous sentez impuissant et contrôlé. Vous éprouvez de la culpabilité, et vous avez l’impression de ne pas avoir assez de force mentale pour vous faire entendre et reprendre le contrôle de vos propres choix.

Bon à savoir

Victime, bourreau ou sauveur ?
Véritable illustration de la manipulation émotionnelle, le triangle dramatique de Karpman est une matrice qui a été modélisée en 1968 par Stephen Karpman. Cette figure d’analyse démontre la présence d’un scénario relationnel typique dans les relations toxiques qui implique trois rôles : la victime, le sauveur et le bourreau.
Ces rôles, incarnés par chaque individu de la relation, sont interchangeables : lorsqu’une personne passe en position de victime, l’autre endosse inconsciemment le rôle de sauveur. Dans une même logique, quand l’une des deux personnes prend l’ascendant et devient un bourreau, l’autre est directement assigné à un rôle de victime.

Illustration du triangle de Karpman

Illustration du triangle de Karpman • La Clinique E-Santé

Signe n°3 : l’égocentrisme excessif

Un ami est égocentrique lorsqu’il place ses propres besoins, désirs et intérêts au-dessus de tout, sans tenir compte des sentiments et des besoins des autres. Généralement, une personne égocentrique est rapidement identifiable : elle a tendance à beaucoup parler d’elle, et ne prend pas la peine d’écouter ce que ses proches vivent, pensent et disent.
Vous faites face à un ami égocentrique lorsqu’il monopolise les conversations en parlant constamment de lui-même, sans jamais s’intéresser aux autres. Il paraît insensible, distant et froid face à vos problèmes et les minimise en les reléguant au second plan par rapport à ses propres préoccupations.
Cette attitude, autocentrée, se manifeste également par un manque d’empathie et une immaturité émotionnelle. Le comportement de votre ami est marqué par le narcissisme, et vous avez l’impression qu’il recherche constamment l’admiration et l’attention des autres.
Dans ce genre de situation, vous vous sentez négligé, peu valorisé, et frustré par ce manque de considération de la part de votre ami. Vos échanges vous dérangent et / ou vous attristent à cause de son ego qui prend de plus en plus de place.

Signe n°4 : la jalousie malsaine

Une jalousie malsaine peut s’installer dans une relation d’amitié toxique. Dans ce type de relation, l’ami toxique ressent un sentiment constant de rivalité et d’envie envers votre réussite, vos relations, ou vos possessions.
Sa jalousie maladive va le pousser à adopter des comportements nocifs : il vous dévalorise constamment, propage de fausses rumeurs vous concernant, tente de vous isoler de votre entourage, etc.
Ce dernier peut se montrer compétitif envers vous, et cherche donc à vous rabaisser pour se sentir supérieur. Il est susceptible d’exprimer ouvertement son mécontentement face à vos réussites, en cherchant à les minimiser. Mais il peut aussi agir plus insidieusement, en essayant de vous empêcher de réussir et / ou de vous épanouir dans les projets qui vous tiennent à cœur.
Cette jalousie, parfois manifestée par une véritable projection psychologique, alimente un climat de tension et de conflit constant, qui vous place dans une position défensive malgré vous, et qui vous empêche de profiter pleinement du moment présent. À terme, vous devenez de plus en plus réticent à partager vos réussites avec cet ami qui ne les reçoit pas comme vous l’auriez espéré.

Bon à savoir

La projection psychologique est un mécanisme de défense psychique par lequel une personne attribue inconsciemment ses propres pensées, émotions, traits de personnalité ou comportements indésirables à une autre personne.
Dans une amitié toxique, un individu peut projeter ses propres problèmes, insécurités ou sentiments négatifs sur son ami. Ce mécanisme alimente la dynamique déséquilibrée et dysfonctionnelle de la relation.

Signe n°5 : l’absence de soutien

Un ami est un soutien sur lequel on peut se reposer. Mais dans cette amitié malsaine, votre ami ne vous supporte pas émotionnellement, se montre indifférent, désintéressé, voire critique à votre égard lorsque vous avez besoin de lui.
Lorsque vous traversez une période difficile ou que vous avez besoin d’être encouragé, au lieu d’offrir une oreille attentive et des encouragements, celui-ci exprime une véritable indifférence (voire de l’hostilité, dans certains cas).
Le manque de soutien de sa part peut d’ailleurs engendrer un sentiment de solitude et d’abandon. Cet ami ne vous soutient pas lorsque vous êtes en détresse émotionnelle, et vous souffrez davantage de cette situation.
Lorsque votre ami ne vous montre pas son soutien, vous ne vous sentez pas écouté, et avez l’impression de ressentir des émotions non-valides. À terme, vous avez tendance à refouler vos émotions face à lui, quitte à souffrir intérieurement et développer des peurs et une image négative de vous-même.

Signe n°6 : l’isolement social

L’isolement social est une caractéristique typique d’une relation avec un pervers narcissique en couple qui cherche à garder sa proie loin des autres. On la retrouve aussi chez le parent toxique, qui profite de cet isolement pour mieux contrôler, ou encore chez l’ami qui devient un bourreau et qui manipule en vous mettant à l’écart.
Un ami toxique peut utiliser diverses techniques pour vous maintenir à distance des autres. Il peut critiquer votre entourage, semer la discorde ou répandre des rumeurs pour semer le doute et créer des tensions entre vous. Il est également susceptible de se montrer excessivement possessif, exiger une loyauté exclusive et vous faire sentir coupable lorsque vous passez du temps avec d’autres amis.
Finalement, vous vous sentez seul et déconnecté de vos proches. Vous avez l’impression d’être bloqué dans vos actions et emprisonné émotionnellement. Vos proches, quant à eux, peuvent ne pas comprendre la raison de cet éloignement soudain, et remettent parfois la faute sur vous, à tort.

Bon à savoir

Isoler l’autre pour être aimé ?
Le syndrome de Stockholm est un phénomène psychologique observé chez les personnes prises en otage, isolées du monde extérieur. Ayant vécu avec leur bourreau pendant une période prolongée, elles développent des sentiments de sympathie, de loyauté voire d’affection pour ce dernier.
On reconnaît ce phénomène chez une personne victime d’un pervers narcissique, de violences conjugales, ou encore d’une relation toxique avec un ami qui profite de son pouvoir de contrôle pour isoler.

Signe n°7 : le manque de respect

Lorsqu’un ami ne vous veut pas du bien, il n’estime pas devoir faire preuve de respect envers vous. Ce dernier ne considère ni vos opinions, ni vos limites, ni votre dignité en tant qu’individu.
Un ami toxique cherche à vous influencer et à vous contrôler selon ses propres désirs. Pour obtenir ce qu’il veut, il n’hésite pas à dépasser les limites que vous avez fixées, vous critique, vous humilie et vous rabaisse, tant que cela lui permet de remplir son objectif.
Parfois, le manque de respect va au-delà de l’abus psychologique : vous subissez de la violence physique. Cette maltraitance crée instantanément un climat de terreur et d’insécurité. En violant votre opinion et votre dignité, votre ami s’assure de régner par tous les moyens, même par la peur.
Malheureusement, les violences physiques et verbales provoquent parfois de lourdes répercussions sur la victime. Stress post-traumatique, isolement, stress chronique… Il est donc important de sonner l’alarme dès l’apparition des premiers signes qui traduisent un manque de respect.

Signe n°8 : l’épuisement moral

L’épuisement moral est un trait fréquemment observé chez les personnes victimes de manipulation au travail ou dans la vie privée. Vous pouvez vous sentir épuisé parce que vous avez l’impression que les efforts apportés dans la relation sont unilatéraux. Vous êtes constamment sollicité par l’autre, et donnez plus que ce que vous recevez : la balance est complètement déséquilibrée.
En outre, les échanges avec cet ami vous laissent constamment épuisé, stressé et anxieux : lorsque vous le quittez, vous avez l’impression d’être dans un état de fatigue intense.
La raison derrière cet épuisement émotionnel est simple : en sa présence, votre cerveau reste constamment en état d’alerte. Vous luttez pour tenter de garder un équilibre émotionnel, tout en essayant de contourner ses tentatives de manipulation à votre égard.
Finalement, vous ne vous sentez jamais en pleine quiétude en présence de votre ami !

Comment gérer la manipulation dans une relation amicale ?

Mensonges abusifs, dévalorisation, chantage affectif… Vous avez repéré certains signes de manipulation chez votre ami ?
Lorsque l’on est confronté à de la manipulation dans une relation amicale, il est essentiel de la reconnaître et de réagir rapidement en prenant différentes mesures afin de préserver son bien-être mental.
Voici 3 conseils qui vont vous permettre de maîtriser une situation dans laquelle vous êtes victime de manipulation émotionnelle :

  1. Fixer des limites
  2. Reprendre le contrôle
  3. Retrouver son autonomie

Premier conseil : fixer des limites

Il est important, dans un premier temps, d’apprendre à identifier ses propres limites. Vous pourrez ainsi les établir clairement face à un ami manipulateur. Être ferme dans l’application de ses propres limites est essentiel pour ne pas laisser la personne en face de vous les violer.
Vous êtes légitimes à dire “Non” lorsque cela est nécessaire et rejeter les demandes abusives et injustes. En faisant respecter vos limites, vous envoyez un message clair que vous ne tolérez pas la manipulation.

Deuxième conseil : reprendre le contrôle

Un ami manipulateur compte souvent sur votre difficulté à dire non. Même s'il sait pertinemment que vous accepterez ses demandes à contre-coeur, il n’hésitera pas à abuser de sollicitations et de remarques importunes.
Renforcer son estime de soi et développer son assertivité est essentiel pour reprendre le contrôle dans une relation malsaine. Afficher fièrement une bonne confiance en soi, et exprimer clairement ses opinions montre au bourreau que ses tentatives de manipulation n’auront aucune influence sur vous.

Troisième conseil : retrouver son autonomie

L’importance de l’autonomie en amitié est capitale, car il peut être difficile de mesurer l’étendue d’un abus émotionnel lorsque l’on est enfermé dans la relation. Éloignez-vous et parlez de votre situation à des personnes de confiance : un ami proche, un membre de votre famille, un professionnel de la santé mentale… Ces derniers vous permettront d’avoir une perspective objective et pourront vous donner des conseils avisés pour faire preuve de résilience et ainsi reprendre le contrôle de votre propre vie.
Enfin, si malgré tous vos efforts pour gérer la toxicité de cette relation amicale, la situation ne s’arrange pas, il est peut-être temps de mettre fin à cette amitié toxique pour vous préserver. C’est une mesure décisive qui peut être difficile à prendre, mais le soutien des proches ou de professionnels peut être précieux à ce moment-là, pour vous aider à traverser cette période complexe.

À retenir

L’amitié est une relation dans laquelle chaque personne accorde sa confiance à l’autre. Soutien mutuel, respect, communication honnête… Les traits d’une amitié saine sont facilement identifiables, contrairement à ceux d’une relation toxique, parfois plus insidieux :

  1. La dévalorisation constante
  2. La manipulation émotionnelle
  3. L’égocentrisme excessif
  4. La jalousie malsaine
  5. L’absence de soutien
  6. L’isolement social
  7. Le manque de respect
  8. L’épuisement moral


Il est donc crucial de savoir reconnaître les signaux d’alerte afin d’établir des stratégies de coping avec une amitié toxique : fixer des limites, s’affirmer, chercher du soutien… jusqu’à s’éloigner et couper court à la relation lorsque cela se répercute sur le bien-être mental.
Parfois, rompre une amitié malsaine nécessite une aide extérieure. Parler de cette situation à un proche ou à un professionnel de la santé mentale peut être le premier pas pour s’extraire de la situation !

Besoin d'aide ?

Prenez rendez-vous gratuitement avec une conseillère e-santé pour être accompagné dans votre démarche

Photo d'Aurélie, conseillère e-santé
Photo de Jennifer, conseillère e-santé

Besoin de faire le point sur votre situation ?
RDV gratuit avec une conseillère e-santé

Prendre rendez-vous