NOS PSYS
Featured Image

Relation amoureuse toxique  : comment la reconnaître ?

Publié le 01/08/21 17:30

La relation amoureuse est un espace de grande vulnérabilité : c'est là que nous acceptons de nous ouvrir à l'autre de manière privilégiée et de livrer ce que nous avons de plus intime. Malheureusement, pour ces raisons précises, c'est aussi le lieu idéal pour le développement de relations destructrices du point de vue psychologique, c'est à dire de relations toxiques. On peut considérer qu'une relation amoureuse toxique commence avec le manque de considération, et donc de respect, pour s'accomplir dans les violences psychologiques les plus graves. La possessivité, la domination, la manipulation sont quelques unes des formes les plus courantes que peut prendre la relation amoureuse toxique.

Si la relation peut être toxique par la seule action d'un partenaire à la personnalité elle-même toxique, comme un manipulateur ou encore un pervers narcissique, il est également possible qu'elle le soit par la rencontre de deux personnalités qui seront, par l'association de leurs spécificités, dans l'incapacité de fonctionner autrement que sur le mode de la destructivité.

Une relation amoureuse toxique peut néanmoins être identifiée. Afin de vous aider à le faire, voici les caractéristiques particulièrement significatives de ce type de relation, qu'il faut prendre en compte. Elles s'expriment dans l'expérience individuelle et vous invitent à pratiquer une écoute attentive de votre vécu et de vos ressentis. Par ailleurs, comme les relations amoureuses toxiques sont parfois synonymes d'emprise mentale, n'hésitez pas à réaliser le test ci-dessous, qui vous permettra d'obtenir les premières réponses à vos questions.

Cliquez ici pour faire le test "Suis-je sous emprise ?"


Sommaire de l'article : 

  1. La relation amoureuse toxique crée une situation de dépendance
  2. Dans une relation toxique vous ne pouvez pas être vous-même
  3. Vous vivez un épuisement émotionnel

La relation amoureuse toxique crée une situation de dépendance

L'un des premiers critères permettant de reconnaître une relation toxique est l'état de dépendance dans lequel elle vous plonge et vous maintient. Alors qu'une relation saine vous laissera vous positionner affectivement dans le respect de vos besoins et de votre autonomie affective, la relation toxique de quelque sorte qu'elle soit, vient mobiliser chez vous des modes de fonctionnement fusionnels, le plus souvent en lien avec le besoin narcissique de l'autre.

La relation toxique vient dès son démarrage alimenter vos failles au niveau de la reconnaissance et de l'estime que vous pouvez attendre de l'extérieur. Votre partenaire se présente et/ou vous apparaît comme celui ou celle dont le jugement -et plus largement l'amour - est susceptible de vous porter ou au contraire de vous démolir. Il y a là comme une perte de votre autonomie et du sentiment d'auto-suffisance. Les débuts de la relations amoureuses toxiques sont souvent passionnels et extrêmes : vous pouvez avoir l'impression d'être au centre de la vie de l'autre, alors que lui/elle-même prend une place majeure dans votre quotidien et dans votre esprit. Sur ces bases, la dépendance risque de s'installer rapidement, avec la mise en place d'une exclusivité dans la relation, qui mène souvent à l'isolement.

Il y a plusieurs formes de relations toxiques et concernant la (co-)dépendance, il est possible de retenir deux options caractéristiques:

  • Soit votre partenaire se trouve être un manipulateur pathologique et son objectif est de vous assujettir en vous rendant dépendante et en vous coupant de vos liens.
  • Soit votre relation est destructrice parce que vous et votre partenaire, vous vous retrouvez enfermés dans une relation fusionnelle dysfonctionnelle par la rencontre de vos caractéristiques affectives respectives. Ce type de relation ne laisse pas d'ouverture à l'extérieur et donc ne permet pas à la relation de respirer et de s'alimenter. Cela conduit rapidement à des schémas de co-dépendance.

Dans le premier cas, votre conjoint.e peut se montrer critique vis-à-vis des personnes que vous fréquentiez jusqu'ici, de votre entourage, de votre famille, il vous reproche d'être naïf/ve, de vous laisser manipuler, de ne pas voir que les personnes qui vous entourent ne sont pas bonnes pour vous. Souvent il vous convaincra qu'il est le seul à vous voir telle que vous êtes et à être capable de vous apporter ce dont vous avez besoin.

C'est ainsi que se met en place l'emprise dans une relation amoureuse toxique, fondée sur une situation de dépendance affective et renforcée par l'isolement. Vous vous retrouvez entièrement livrée à un partenaire disposé à vous utiliser et souvent à vous dégrader pour nourrir son propre narcissisme. Dans le second cas, vous sentez que votre conjoint veut vous garder pour lui, ne veut pas vous partager, est jaloux de tous vos liens et investissements extérieurs. Peut-être ressentez-vous, vous-même, ce besoin d'exclusivité et de fusion.

Ce type de relation conduit à un repli du couple sur lui-même celui-ci va fonctionner en circuit fermé, coupé de l'extérieur, favorisant la mise en place de mécanismes toxiques liés à la co-dépendance : jalousie maladive, possessivité, oubli de soi, attentes démesurées, conflits à répétition. Ces deux cas de figure représentent les modèles les plus courants de relation toxique fondée sur la (co-)dépendance. Si vous vous sentez prisonnière de votre couple sans pouvoir analyser clairement les mécanismes en jeu, certaines des caractéristiques qui vont suivre devraient vous aider à déterminer dans quel cas vous vous trouvez.

Dans une relation toxique, vous ne pouvez pas être vous-même

Un autre signe que votre relation amoureuse est toxique est le sentiment que vous pouvez éprouver de ne pas être libre d'exprimer tout ce que vous êtes au sein de votre couple, de devoir vous changer ou réprimer votre spontanéité pour plaire à l'autre et/ou pour que la relation fonctionne.

Vous devez avant tout garder en tête qu'à la base d'une relation nourrissante et épanouissante se trouve la rencontre de deux personnalités qui se plaisent mutuellement pour ce qu'elles sont. Elles se font le cadeau de leur être intime et authentique.

Le fait que l'expression de votre authenticité ne soit pas valorisée et reçue avec bonheur signe des dysfonctionnements relationnels. Évidemment, l'existence de tensions occasionnelles au sein d'une relation exposée aux aléas du quotidien est normale. Cependant, si vous avez l'impression que votre conjoint.e attend de vous autre chose que ce que vous auriez tendance à donner naturellement, et cela de manière récurrente, vous devez vous demander si vous êtes au bon endroit.

Une personne manipulatrice peut dans un premier temps vous donner l'impression que vous êtes en tout point conforme à ses idéaux pour petit à petit vous reprocher votre manière d'être et vous faire progressivement douter de vous au point d'en perdre votre estime de vous-même. Son objectif est de prendre l'ascendant sur vous et de vous rendre malléable, façonnable ... Selon son profil le manipulateur cherchera à tirer avantage de vous et de votre relation amoureuse, le plus souvent en vue de nourrir ses besoins narcissiques en jouant avec vos sentiments. Il faut comprendre que ce type de personne ne s'épanouit que dans l'assujettissement de l'autre, nécessaire au maintien de son ego défaillant.

Si vous avez l'impression que quelque chose ne fonctionne pas dans la relation malgré vos efforts, vous devez être extrêmement vigilante aux attentes de votre conjoint.e vis-à-vis de vous. Vous sentez-vous reconnu.e pour ce que vous êtes ? Avez-vous le sentiment d'être valorisée dans vos qualités et acceptée malgré vos défauts ? Ce sont les premières questions que vous devez vous poser pour évaluer la qualité de votre relation.

Il existe plusieurs niveaux de dysfonctionnements relationnels et il est possible que les aléas de la vie et l'évolution de la relation vous aient éloignée de votre partenaire et que vous ne trouviez plus cette connexion entre vous. Dans ce cas, une communication ouverte peut vous permettre de vous ajuster et une démarche thérapeutique de couple peut également vous aider à retrouver un équilibre. Certains signes sont cependant très fiables pour détecter la toxicité d'une relation, il n'est jamais légitime d'être dévalorisé.e et à plus forte raison dans l'espace sécurisé que doit être la relation amoureuse. Si votre conjoint.e a tendance à vous dénigrer, ou à tourner en ridicule vos traits de personnalités ou vos comportements, vous êtes en train de vivre une relation amoureuse toxique. Cela peut être fait avec suffisamment de subtilité pour qu'on puisse douter du caractère malveillant de ce qu'on pourrait interpréter comme d'innocentes plaisanteries, et c'est bien le but du manipulateur : semer le doute et créer la confusion.

En somme, si vous ne pouvez être vous-même avec l'autre sans courir le risque d'être jugé.e ou méprisé.e, le meilleur conseil que l'on puisse vous donner est de prendre du recul et de vous donner tous les moyens pour vous mettre à l'abri de l'influence de votre conjoint toxique. Vous trouverez pour cela de nombreuses ressources sur ce blog et si nécessaire une aide adaptée auprès des psychologues de la clinique.

Vous vivez un épuisement émotionnel 

Une relation amoureuse saine vous rechargera en énergie en vous permettant d'alléger vos éventuelles difficultés personnelles grâce à l'écoute et au soutien de votre conjoint.e, mais aussi de goûter à la richesse d'un partage de ressources et d'émotions positives. A l'inverse, une relation amoureuse toxique conduit à l'épuisement émotionnel à force de devoir lutter pour garder son équilibre personnel d'une part, et de s'investir pour tenter de rendre la relation harmonieuse ou pour le moins vivable, d'autre part.

En effet, que votre partenaire soit ou non porteur.se d'une personnalité toxique en soi, la relation amoureuse toxique est caractérisée par une communication inefficace : vous avez l'impression que votre conjoint.e et vous n'êtes pas en mesure d'échanger sur des bases saines en vue d'une amélioration de la situation relationnelle. Que ce soit la conséquence directe d'un processus de manipulation de sa part ou bien l'effet d'une incompatibilité profonde, vos discussions plus ou moins apaisées au départ se soldent invariablement par des disputes dans le couple ou de l'incompréhension, quels que soient vos efforts pour vous faire comprendre et pour offrir une qualité d'écoute à votre partenaire.

Dans les rares cas où vous pouvez avoir l'impression d'avoir été entendu.e, vous êtes amené.e à constater à la première occasion que rien ne change et que les mécanismes qui maintiennent la relation en l'état et participent à sa toxicité sont extrêmement résistants, ou bien que votre conjoint.e persiste dans des modes de fonctionnement destructeurs malgré vos tentatives pour trouver l'apaisement.

Ces expériences d'échec répétées peuvent provoquer un profond découragement, conduisant à une perte d'élan et à une fatigue émotionnelle importante. Pour les mêmes raisons, une relation amoureuse toxique est nocive pour l'organisme car en général, elle accroît le stress, l'anxiété et le sentiment d'impuissance.

Dans le cas de situations d'emprise avérées qui vous gardent auprès d'un conjoint toxique, vous êtes amené.e à déployer une énergie phénoménale pour simplement conserver votre équilibre, et en particulier pour ne pas vous effondrer sous le poids des reproches ou de la dévalorisation systématique. Quelles que soient vos ressources, personne n'est fait pour résister sur le long terme à des agressions de ce type, et vous perdez progressivement confiance en vous, en même temps que votre estime de vous-même diminue.

Cliquez ici pour faire le test "Suis-je sous emprise ?"

Il n'y a cependant pas de fatalité, et la seule manière de retrouver vos ressources est de vous émanciper de la relation toxique. Ce processus peut demander un peu de temps, d'abord consacré à la prise de conscience puis à l'affirmation intérieure de votre résolution et au renforcement de vos ressources, indispensable pour passer à l'action.

Différentes étapes peuvent être nécessaires, n'hésitez pas à solliciter tout le soutien dont vous pouvez avoir besoin et à vous entourer pour avancer plus sereinement.

Ces différentes caractéristiques permettant de reconnaître une relation toxique renvoient avant tout à des vécus intimes qui doivent vous permettre de repérer une situation relationnelle nocive et dégradée à laquelle vous pouvez être exposé.e. Si vous vous posez des questions sur le caractère toxique d'une relation dans laquelle une personne proche est impliquée, n'hésitez pas à en parler avec elle et à essayer d'évaluer sa situation en fonction des critères présentés ici. Les personnes en proie à un processus d'emprise peuvent avoir tendance à mettre leur entourage à distance et à ne pas tenir compte des réserves que l'on peut émettre sur la qualité de leur relation, même si elles en souffrent. Cependant chaque message de mise en garde est comme une pierre à l'édifice d'une future prise de conscience pour la personne concernée.

Si vous pensez que l'un.e de vos proches est concerné.e, accrochez-vous autant que possible à la relation et essayez de rester présent.e et de le/la sensibiliser en douceur à la nécessité de se protéger. Enfin si vous ne parvenez pas à être sûr.e du caractère toxique d'une relation amoureuse qui vous implique ou qui implique l'un.e de vos proches, où que vous souffrez d'une situation de laquelle vous ne parvenez pas à vous extraire, n'hésitez pas à nous contacter pour en parler et obtenir le soutien dont vous avez besoin. Vous méritez une relation épanouissante et respectueuse de votre personne, ne vous laissez pas fragiliser par une relation amoureuse qui laisse de côté la bienveillance.

Article rédigé par : Anna Savio - Psychologue clinicienne à La Clinique E-Santé