Rupture amoureuse : 7 conseils pour faire le deuil de sa relation

Surmonter sa rupture amoureuse et faire le deuil de sa relation grâce à 7 conseils

La rupture amoureuse est un événement extrêmement stressant, qui peut être traumatique et dont il est souvent difficile de se remettre. Un divorce ou une rupture douloureuse peut provoquer des sentiments de rejet, d’abandon, de trahison voire d’humiliation chez la personne quittée. Vivre une rupture c’est aussi réaliser un deuil affectif, qu’il faut réussir à gérer et traverser, en plus de voir ses repères totalement bouleversés. Alors, comment faire pour tourner la page et aller de l’avant lorsque la souffrance est à son comble ?

Voici 7 conseils pour faire le deuil de votre relation après la rupture amoureuse.

À quelle étape de mon deuil je suis ?

Vous avez l'impression de ne pas avancer dans le deuil de votre relation et votre rupture amoureuse vous pèse toujours autant ?

Faites le test maintenant !

Comment surmonter une rupture amoureuse ?

Une séparation amoureuse est un deuil sentimental

En ce sens, un travail de deuil, intime et personnel s’opère, propre à chacun. Se remettre d’un chagrin d’amour et d'une rupture demande du temps et vouloir oublier son ex pour ne plus avoir mal constitue un réflexe de protection.

Pourtant, pour réussir à faire le deuil de votre relation, vous allez devoir apprendre à vivre avec cette séparation, et qu’elle ne vous fasse plus souffrir.

Conseil n°1 : apprendre à gérer l’ascenseur émotionnel

Lors d'une rupture amoureuse, les émotions prennent souvent le dessus. Vous vous sentez profondément triste et vous avez l'impression que le monde autour de vous s'est écroulé. Vous avez peut-être même le sentiment d'avoir perdu vos repères et vous traversez les jours avec des hauts et des bas.  

Les bas sont parfois même plus importants que les hauts. Vous pleurez beaucoup, les émotions négatives s’emparent de vous, puis un matin, vous semblez aller mieux, avant de subir une nouvelle vague de chagrin.

Il ne faut pas être effrayé.e, cet ascenseur émotionnel fait partie intégrante des étapes du deuil amoureux

Si vous ressentez de la colère, vous éprouvez aussi certainement de la frustration. Dans ce cas, il y a quelque chose à essayer, en tentant de fonctionner différemment. En effet, le fait d’être frustré.e est généralement en lien avec le sentiment de blocage, la sensation d’être coincé.e. Il vous faut donc imaginer d’autres solutions.

Il peut s’agir par exemple, de reprendre une activité sportive que vous aviez abandonnée pendant votre relation ou de renouer le contact avec des proches perdus de vue ces dernières années.

Si vous éprouvez de la peur, alors celle-ci exprime un besoin de réassurance, et pour y répondre vous devez traiter l’inquiétude qui y correspond. Pour cela, une première solution efficace est de parler, de se livrer, se confier à propos de la rupture amoureuse.

Rapprochez-vous de personnes de confiance dans votre entourage, ne gardez pas pour vous ce que vous ressentez, notamment en cas de honte et de culpabilité.

Maintenant, s’il vous semble impossible d’évoquer votre rupture amoureuse douloureuse à votre famille par exemple, d’autres moyens existent. Vous trouverez des forums ou des groupes privés en ligne traitant la thématique du deuil sentimental. Vous pourrez vous y livrer librement et de façon anonyme.

L’avantage de ces espaces étant de partager les vécus, les expériences et de multiplier les ressources en plus de celles dont vous disposez déjà en vous. Parfois, le fait de confronter les histoires de vie permet de prendre du recul sur son propre cheminement, facilitant alors le travail de deuil de la relation.

Enfin, si vous avez été quitté.e, la rupture peut être très mal vécue et le sevrage amoureux peut s’avérer compliqué.

Pour vous aider, n’hésitez pas à enlever de votre vue tout ce qui vous rappelle votre ex : photos, affaires personnelles…  Si vous pensez que c’est nécessaire à votre guérison, vous avez également la possibilité de couper tout contact, notamment sur les réseaux sociaux.
 

Bon à savoir

Trois états reviennent constamment après une rupture amoureuse :
  • La tristesse,
  • La colère,
  • La peur.

Ses affects sont tout à fait normaux, ils font partie du processus de deuil de la relation et vous pouvez agir dessus en mettant en œuvre l’action associée à l’émotion.

Conseil n°2 : traiter la tristesse en prenant soin de soi

La tristesse qui vous empare à la suite de votre séparation amoureuse est très souvent intense et douloureuse. Le chagrin, la nostalgie, la déprime … tout cela est normal et constitue une des phases du deuil lié à une séparation. 

La tristesse évoque un besoin de réparation. Il est dès lors impératif de prendre soin de vous pour y répondre et vous remettre de votre rupture amoureuse.

Alors oui, cela vous paraît probablement impossible, voire culpabilisant, mais il est important de prendre le temps : allez-y petit à petit, notamment durant les jours où les choses vous semblent plus douces, où vous avez le sentiment de vous porter mieux.

Comment prendre soin de vous ? Il s’agit de réfléchir à ce que vous aimez et ce que vous avez envie d’investir :

  • Le sport : c’est une excellente idée pour essayer de vous changer les idées et de ne plus penser à votre ex, car en plus de vous aider à vous soulager émotionnellement, à recréer du lien avec votre corps et à prendre soin de votre santé, vous allez libérer des hormones qui vous procureront apaisement et bien-être.
  • L’entourage : renouer des contacts, rencontrer de nouvelles personnes, sortir, prendre l’air en bonne compagnie, boire des verres au soleil en terrasse, aller au cinéma ensemble… les solutions sont nombreuses, pour se changer les idées et ne plus être triste par rapport à votre rupture amoureuse.
    Au début, vous devrez probablement vous forcer, avant que ça ne redevienne une habitude plaisante. Mais petit à petit, vous reprendrez goût à entretenir vos relations pour communiquer, extérioriser et rire de la vie : cela vous fera un bien fou.
  • Les activités : voyager, faire du bénévolat, apprendre une langue, découvrir un instrument, tester de nouvelles activités, cuisiner, lancer ce projet mis en attente depuis longtemps, lire un livre dans un parc… prenez du temps pour vous, profitez de retrouver cet espace rien qu’à vous, qui vous appartient, pour l'occuper de la façon qui vous apaisera le plus.

L'objectif est ici de vous changer un maximum les idées pour éviter de ruminer sur votre rupture amoureuse.

Prendre soin de soi n’est pas naturel chez tout le monde, car certaines personnes ont pu mettre de côté leurs envies au profit de celles de leur conjoint.e ou de la relation amoureuse.

Si ces propositions vous semblent pour le moment trop concrètes et hâtives, voire difficiles à mettre en œuvre, n’oubliez pas que prendre soin de vous passe aussi par la satisfaction de vos besoins essentiels : bien manger, dormir assez, être bien entouré.e.

Tâchez dans la mesure du possible d’y répondre et si nécessaire, de solliciter l’aide de votre médecin sur certains points, comme le sommeil, par exemple en cas d’insomnies à cause de la rupture amoureuse. Vous pouvez également essayer l’autohypnose ou mettre en place des rituels calmants.

Enfin, pourquoi ne pas chercher à prendre soin de vous différemment pour traiter la tristesse liée à la rupture ? L’acupuncture permet de débloquer et rediriger les énergies corporelles. En cas de chagrin, ce sont les poumons qui sont impactés. L’acupuncture explorera donc des points de pression à cet endroit.

De même, la relaxation, sous forme de méditation guidée, ou encore les massages corporels pourront vous apaiser, tout en vous apportant bien-être et ancrage, reconnexion à vous-même pour être dans l’instant présent, afin de faire une pause entre les souvenirs du passé et les images d’un avenir qui n’aura jamais lieu.

Bon à savoir

Supporter la séparation, rompre avec son passé et tenter d’accepter la rupture amoureuse fait souffrir énormément.
 
Veillez à ne pas noyer votre chagrin dans les substances comme l’alcool ou la drogue.
 
Soit, elles peuvent vous apporter un soulagement ponctuel mais ne régleront en rien votre deuil de façon plus rapide ou efficace. Au contraire, vous pourriez même provoquer une addiction.

Conseil n°3 : exprimer sa souffrance avec des activités artistiques

Pour vous remettre de votre rupture amoureuse et faire définitivement le deuil de votre relation avec votre ex, vous pouvez également laisser votre souffrance s'exprimer avec des méthodes artistiques : écriture, peinture, activités culturelles ...

En effet, la catharsis par l’art peut s’avérer très salvatrice notamment si vous n’avez pas la possibilité de vous confier à des proches. Dans la continuité du premier conseil, vous mettre à l’écriture offrira un support à l’expression de votre souffrance.

Les mots ne jugent pas : les seules limites qui existent, ce sont celles que vous vous imposez. En écrivant ce que vous éprouvez, vous placez de la distance entre vos affects et vous-même. Cela vous permet de prendre du recul sur votre séparation amoureuse.

Si l’écriture n’est pas votre fort, libre à vous d’utiliser d’autres supports pour constituer votre journal d’émotions : vous pouvez vous filmer ou encore enregistrer vos états sous un format audio.

Une rupture amoureuse brutale va engendrer chez certaines personnes un traumatisme, qui nécessite, au même titre qu’un deuil, plusieurs étapes pour le dépasser. La créativité est un outil au service de la sublimation de votre séparation.

Le souffle créatif qui va naître chez vous à la suite de votre travail du deuil de la relation affective vous aidera à sublimer la perte de votre amour : peinture, théâtre, chanson, sculpture, musique, photographie ou danse, tout est envisageable. C’est à vous d’essayer et de tester les activités qui vous parlent. Elles constitueront le réceptacle de votre catharsis sentimentale.

Il s’agit avant tout de ne pas internaliser indéfiniment ce que vous ressentez : en cas de deuil amoureux impossible, le risque est de se voir bloquer dans une des phases et ne plus réussir à en sortir.

A lire aussi : Amnésie traumatique : 8 clés pour se reconstruire après un choc

Conseil n°4 : faire une pause dans sa vie sentimentale

Après une rupture amoureuse, il peut être tentant de vouloir rapidement se remettre avec quelqu'un ou de vouloir reconquérir son ex. Or, il vaut mieux prendre du recul sur la situation, vous remettre de votre rupture et se sentir parfaitement prêt.e avant d'envisager de vous relancer dans une relation amoureuse.

En effet, les émotions qui vous envahissent lors de la rupture amoureuse sont parfois difficiles à gérer. La préoccupation d’avoir tout perdu, la peur de ne plus être aimé.e, la crainte de ne pas réussir à refaire sa vie, le chagrin qui ne semble pas vouloir s’estomper… Vous risquez par conséquent de prendre de mauvaises décisions vous concernant.

En effet, il s’agit ici de décisions réactives, adoptées sous le coup de ce que vous ressentez. Alors, dans ce cas, évitez absolument de vous jeter corps et âme à la reconquête de votre ancien amour. Vous ne cherchez pas à traiter le besoin profond en lien, par exemple avec votre inquiétude, mais vous essayez de le contourner ou de le reporter.

Une autre erreur fréquente en cas de rupture amoureuse soudaine est de tomber dans les bras d’une nouvelle personne, rapidement.

Vous ne l’avez pas véritablement choisie, vous avez simplement trouvé cette solution comme étant un palliatif à vos maux.

Pourtant, faire le deuil de son couple et de la séparation douloureuse, implique tout un travail intime et individuel qui demande du temps. Lors d’un deuil, le temps est incompressible : il est impossible d’accélérer les choses, de vouloir aller plus vite, voire de brûler les étapes. Se comparer n’est pas non plus pertinent : ce qui prendra six mois pour untel pourra prendre un an pour vous.

Alors que ce soit pour votre bien-être - afin de ne pas brouiller le travail de deuil - mais aussi pour le respect de cet autre avec qui vous auriez envie d’aller ou simplement pour ne pas avoir à faire face à vos émotions, tâchez de reporter tout cela.

Une fois votre travail de deuil terminé, vous saurez si vous éprouvez toujours cette envie, ce désir et si c’est le cas, libre à vous à ce moment-là de recontacter, ou pas, cette personne.

A lire aussi : Deuil pathologique : 10 signes que vous n'arrivez pas à avancer

Conseil n°5 : faire de soi une priorité, retrouver sa place

Il est important de penser à vous en premier et de vous rétablir au centre. Une séparation amoureuse symbolise la rupture du couple, c'est-à-dire du « nous » et pas du « je ». Si vous êtes la personne quittée, ça ne remet pas en cause l’individu que vous êtes : c’est l’autre qui a décidé de poursuivre son histoire de vie différemment. C’est aussi cela qu’il faut accepter.

La confiance en soi et l’amour que vous vous portez vont être fragilisés par la rupture amoureuse. La séparation provoque une blessure narcissique qu’il est important de panser. Restaurer la confiance et l’estime que vous avez à votre égard est nécessaire spécifiquement au travers de l’affirmation de soi. Penser à vous n’est pas égoïste, il s’agit de vous respecter, de prendre soin de vous et de vous écouter, en vous redonnant la première place.

De plus, vous avez peut-être oublié qui vous étiez profondément, notamment si vous sortez d’une relation toxique, avec une rupture difficile à gérer en conséquence. Travailler sur l’amour de soi sera aussi un objectif dans ce cas, en particulier si vous souffrez de carences ou de dépendance affective : vous aviez probablement mis toute votre énergie au service de l’autre, en existant uniquement parce que cette personne était là.

Il s’agit donc de prendre conscience de ce qui est important pour vous, de ce dont vous avez envie maintenant pour vous : vous questionner sur vos valeurs, vos fondamentaux, vos projets de vie, mais également sur ce que vous désirez et ce dont vous ne voulez plus.

Bon à savoir

Vous êtes en bonne voie dans votre deuil amoureux si :

  • Votre confiance en vous est reconstruite ;
  • Vous appréciez passer du temps avec vous-même ;
  • Vos pensées sont de moins en moins tournées vers votre ex ;
  • Vous ne parlez quasiment plus de votre rupture amoureuse.

Conseil n°6 : faire preuve de douceur envers soi

Faites preuve d’indulgence envers vous-même. Soyez dans la bienveillance et laissez le temps au temps. Vous devez accepter le fait d’aller mal et d’avoir le corps, l’esprit et le cœur engourdis.

Ne vous blâmez pas pour ça et accueillez tous les états qui vous traversent sans chercher à vous débattre. Plus vous admettrez vos émotions et notamment votre tristesse, plus vous avancerez dans votre travail de deuil amoureux.

Ayez conscience que vous parcourez tout un processus psychique de restauration émotionnelle, avec des étapes qui seront plus dures à vivre que d’autres et qui pourront prendre un certain temps.

Vous allez progresser petit à petit, et bien sûr, vous sortirez de ce deuil sentimental sans aucun doute, en étant grandi.e et encore plus en phase avec vous-même.

Vous n'arrivez pas à vous remettre de votre rupture amoureuse ?

Vous ne comprenez pas pourquoi cette rupture est arrivée. Vous ne pouvez vous empêcher de le vivre comme un échec. C’est l’ascenseur émotionnel au quotidien : vous oscillez entre tristesse, peur, colère ou découragement. Vous n’avez plus le goût de faire les choses et cela vous empêche même parfois de dormir ou de vous impliquer dans d’autres aspects de votre vie. Quant à l’avenir, vous n’avez ni confiance en vous, ni en l’autre. Vous êtes désabusé, vidé.

Voici ce que va vous apporter la thérapie digitale, sur la base des résultats constatés cliniquement chez nos patients ayant vécu une rupture amoureuse.

Vous allez :

- Déposer tout ce que vous ressentez dans cette rupture, votre peine, votre peur, la façon dont vous vivez cette séparation et les répercussions dans votre vie.
- Accepter que vous n’êtes pas à 100% responsable.
- Réparer votre confiance en soi et construire les bases d’un nouveau projet de vie qui fait sens et s’adresse vraiment à vous.
- Cicatriser une éventuelle dépendance affective pour éviter les relations pansements
- Vous offrir un nouveau contrat de vie en choisissant vos vraies priorités

Démarrez une thérapie maintenant !

Conseil n°7 : surveiller la dépression amoureuse

Vous pensez à ce que vous n’avez pas fait, à ce que vous auriez pu être dans quelques mois, vous pleurez, vous avez envie d’être seul.e… La phase dépressive est une étape normale et saine, constitutive de chaque travail de deuil, cependant elle ne doit pas durer.

Lorsque celle-ci se maintient bien trop longuement et que les symptômes se font de plus en plus présents, accompagnés de ruminations ancrées en vous, il est important de consulter pour vous faire aider. En effet, la dépression est une maladie et vous ne pouvez pas en guérir seul.e.

Voici les signes qui doivent vous alerter et constituent le tableau de la dépression amoureuse :

  • Des troubles du sommeil ;
  • Une perte d’appétit et de poids conséquente ;
  • Une tristesse douloureuse, constante, qui dure tout le temps ;
  • Des pleurs très fréquents ;
  • Une asthénie, une anhédonie ;
  • Une chute de l’estime de soi, une dévalorisation ;
  • Des idées noires.

Une dépression amoureuse teinte le deuil sentimental d’un trouble psychiatrique, et dans ce cas on parle d’ailleurs de deuil pathologique.

À quelle étape de mon deuil je suis ?

Vous avez l'impression de ne pas avancer dans le deuil de votre relation et votre rupture amoureuse vous pèse toujours autant ?

Faites le test maintenant !

Quel psy consulter en cas de deuil sentimental difficile à faire ?

Si votre rupture amoureuse est trop douloureuse à vivre et que les symptômes dépressifs se maintiennent, il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé mentale. Vous pouvez vous rapprocher d’un psychologue expert sur cette thématique, mais le plus important est de vous sentir à l’aise et en confiance afin d’exprimer vos maux librement.

L’hypnose pour surmonter la rupture amoureuse est un outil intéressant qui vous permettra de vous libérer sur le plan émotionnel. L’hypnothérapie est donc conseillée si vous y êtes réceptif.ve. Les psychologues pratiquant des thérapies de soutien pourront vous accompagner dans votre expression et gestion des affects, notamment au début du deuil.

Libre à vous de tester d’autres types de thérapies : intégratives, analytiques, cognitives et comportementales. Toutes les psychothérapies possèdent des bénéfices et des points forts.

Si vous souffrez de troubles associés, comme la dépression ou un état de stress post-traumatique avec des troubles anxieux, un.e psychiatre pourra, en plus de la thérapie, vous prescrire un traitement médicamenteux pour soulager vos symptômes.

Bon à savoir

Que ce soit une première rupture sentimentale ou la fin d’une longue histoire d’amour qui se termine soudainement, le deuil d’une relation est un cheminement personnel vers la reconstruction de soi.
 
Même si certains réflexes sont forts, comme vouloir oublier l’autre ou reprendre une liaison rapidement, il est essentiel de concentrer son travail de deuil sur les émotions ressenties et sur son bien-être.
 
Subir une séparation, lorsque l’on est quitté.e brutalement peut se révéler traumatique. Dans ce cas, consulter un psychothérapeute s’avérera salvateur.

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter