L’autophobie : 5 clés pour vaincre la peur d’être seul

La peur panique d'être seul (autophobie) est une phobie de plus en plus courante de laquelle il est tout à fait possible de s'en libérer avec ces 5 conseils

L’autophobie, également nommée la peur d’être seul, provoque des troubles anxieux chez les personnes atteintes de cette peur. Notre société hyperconnectée joue un rôle dans le développement de cette phobie. Les smartphones ou encore les réseaux sociaux nous font toujours être en contact avec notre entourage. Rares sont les moments où nous sommes vraiment seuls. Pourtant, ces moments de solitude sont importants pour notre développement personnel. Cette société hyperconnectée fait parfois ressentir la peur de la solitude. Nous allons vous donner 5 clés pour vaincre la peur d’être seul.

Ai-je besoin d’un psychologue ?

Vous vous demandez si vous avez besoin d'un psychologue ?
 Quelle thérapie est la plus adaptée à votre situation ?

Faites le test maintenant !

Qu’est-ce que l’autophobie ?

L’autophobie signifie la peur d’être seul. Loin de faire partie des phobies les plus originales, celle-ci provoque de l’anxiété face à la solitude. L’autophobie provient du grec ancien : « auto » fait référence au « soi-même » et « phobie » désigne la « peur irrationnelle ».

Une personne autophobe a peur de soi et peur de la solitude. Elle ressent le besoin d’être accompagnée pour faire face à son angoisse de la solitude.

Pour ne pas être seul, l’autophobe s’entoure de personnes ou d’activités qu’il n’aime pas ou qu’il aime peu pour éviter d’être confronté à lui-même. Cette phobie cache souvent un manque de confiance en soi et une mauvaise estime de soi. Il n’est pas rare de voir une personne autophobe souffrir de dépression.

Le plus souvent, l’autophobie provient d’une blessure importante que la personne a vécue. Il peut s’agir d’un abandon pendant l’enfance, d’une séparation, mais aussi d’un rejet.

À lire aussi : Aviophobie : 5 astuces efficaces pour gérer sa peur de l'avion

Quels sont les signes de l’autophobie ?

Les signes de l’autophobie peuvent être multiples.

Un autophobe pense souvent que, s’il est seul, personne ne viendra lui porter secours en cas de danger. La personne avec une phobie de la solitude a peur d’elle-même et peut même avoir des envies suicidaires.

Plusieurs symptômes peuvent apparaître lorsqu’un autophobe se retrouve seul. Par exemple, il peut ressentir des palpitations, des vertiges, être pris de malaise ou encore de sueurs.

Le comportement est modifié par la phobie.

L’autophobe cherche sans cesse l’approbation d’autrui par peur d’être rejeté ou ignoré. Il peut être amené à se comporter de façon peu naturelle avec les autres uniquement pour éviter de se retrouver seul. L’anxiété fait partie de leur quotidien.

Cela est dû notamment à la construction de leur « vie rêvée » pour être conforme aux attentes, à la fois, de la société et de leur entourage.

Comment surmonter la peur de la solitude ?

Le traitement de l’autophobie peut se faire de plusieurs façons. Comme pour la phobie des trous et de l’arachnophobie, il est indispensable de ne plus avoir recours aux situations d’évitement. Pour ne plus avoir peur d’être seul, il en est de même.

Il est essentiel que l’autophobe se confronte à sa phobie pour s’en sortir.

Pour vaincre l’autophobie, voici quelques conseils :

  1. Accepter la solitude
  2. Prendre ses distances avec son partenaire
  3. Faire des choses que vous aimez
  4. Échanger avec un psychologue
  5. Développer la confiance en soi

Pour vaincre une phobie, il ne faut pas avoir peur d’en parler. Ce n’est pas une honte d’être atteint de trouble phobique.

Communiquer sur sa phobie permet de conscientiser le côté irrationnel de sa peur, à l'instar de l’aviophobie et la phobie du vomi qui peuvent être également surmontées par leur acceptation. Ne plus être claustrophobe est pareillement possible en prenant conscience de sa phobie.

Conseil n°1 : Accepter la solitude

Le premier conseil que nous souhaitons vous donner est celui d’accepter la solitude.

Comme pour chaque phobie, savoir reconnaître sa peur et l’affronter vous permet de la vaincre. Les situations d'évitement ne sont pas efficaces, bien au contraire, car elles alimentent votre angoisse, comme c'est le cas pour de nombreuses phobies, telles que l’agoraphobie et la peur du vide par exemple. L'une des clés pour surmonter la peur de la solitude est de l’accepter.

Au cours de notre vie, nous sommes tous confrontés à la solitude d’une manière ou d’une autre. Une séparation ou même un déplacement professionnel peuvent vous conduire à affronter cette condition. Ce n’est pas pour autant une situation dramatique. Ce moment de libre va vous permettre de vous concentrer sur vous-même. Ce temps solitaire est indispensable pour votre développement personnel et votre bien-être.

Mais vaincre l’autophobie peut être difficile, selon le degré de vos angoisses. Quelques astuces peuvent cependant vous aider à surmonter votre phobie.

Par exemple, vous arrivez dans une nouvelle ville le temps d’un déplacement professionnel et la solitude vous est intenable. Pour surmonter cette peur, vous pouvez décider de visiter cette ville ou d’aller à la rencontre des commerçants locaux. Cela vous évitera de vous sentir seul.

Qu’elles soient sportives ou intellectuelles, faire des activités seul s’apprend. Pour vous aider à vaincre votre autophobie, vous pouvez réaliser des exercices de méditation. Ces exercices vont vous permettre d’accepter la situation sans pour autant avoir un jugement sur cette situation.

La méditation va vous aider à vous focaliser sur l’instant présent et non plus sur le passé ou sur le futur. Cette pratique permet de faire une pause dans son quotidien et de se recentrer sur soi. Elle est idéale pour apprendre à passer des moments seul et pour lâcher prise.

Les bienfaits de la méditation sont nombreux et permettent de :

  1. Réduire le stress
  2. Améliorer son attention
  3. Diminuer les maladies cardiovasculaires
  4. Réduire la douleur

A lire aussi : 14 signes qui prouvent que vous êtes victimes de grossophobie

Conseil n°2 : Prendre ses distances avec son partenaire

Notre second conseil pour se libérer de l’autophobie est de prendre ses distances avec son partenaire. En effet, pour surmonter une phobie, rien de plus efficace que de s’y confronter.

Si vous avez l’habitude d’être toujours avec votre partenaire, vous entretenez cette peur de vous retrouver seul, voire même de développer la peur de vivre seul et la peur de rester seul.

Votre couple ne doit pas être un moyen de dissimuler votre phobie.

Par peur de la solitude, l’autophobe montre sa dépendance à l’autre et il lui est impossible de vivre une séparation même de quelques heures. Cet attachement excessif peut vite devenir étouffant pour votre partenaire.

Cette dépendance à l’autre peut, parfois, se transformer en jalousie maladive et en dépendance affective. Elle s’explique par la peur d’être abandonné ou rejeté par l’autre. Comme l’autophobie, ce comportement peut être soigné et surmonté.

Pour entretenir votre relation avec votre partenaire, il est donc essentiel d’avoir un bon équilibre et de ne pas tout faire avec la personne.

Pour s’en sortir face à la peur de la solitude, il est recommandé d’apprendre à faire des choses seul et de prendre vos distances avec votre partenaire. Cette solitude et cet éloignement seront bénéfiques pour vous et pour votre couple.

L’éloignement vous permettra de mieux vous retrouver et d’entretenir le manque entre vous. Vous pourrez ensuite partager avec votre partenaire les découvertes que vous aurez faites. De plus, vous pourrez profiter de ce temps libre pour prendre soin de vous et vous faire plaisir.

Conseil n°3 : Faire des choses que vous aimez

Notre troisième conseil est de profiter de la solitude pour faire des choses que vous aimez faire. La solitude ne doit pas être perçue comme un fardeau, mais plutôt comme une chance d’avoir du temps pour soi. Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul. Vous êtes en compagnie de la personne qui vous connaît le mieux : vous !

Pour surmonter la peur de se retrouver seul, vous pouvez faire une liste avec toutes les choses que vous aimez faire. Elle sera un allié de taille pour vous aider lorsque vous serez confronté à la solitude. Par exemple, vous pouvez écrire, sur cette liste, un plat que vous aimez cuisiner, un film ou une série que vous aimeriez voir. Profitez-en également pour prendre soin de vous en prenant un bain ou en faisant un masque sur votre visage.

Le temps que vous passerez seul, vous permettra de mieux vous connaître. Lorsque vous vous retrouvez seul, il est important de vous occuper pour limiter votre sensation de solitude. En vous occupant, vous réduirez peu à peu votre anxiété et votre peur face à cette situation. C’est dans ces instants que vous allez développer vos propres centres d’intérêt.

Pour vous aider à vaincre la peur d’être seule, vous pouvez également tenir un journal intime. Il vous permettra d’écrire vos ressentis et vos émotions au moment d’une situation stressante pour vous. En écrivant, vous allez également libérer vos angoisses. Écrire permet de libérer vos pensées et de mettre des mots sur ce que vous ressentez.

En faisant ce que vous aimez lorsque vous êtes seul, vous n’appréhenderez plus la solitude de la même façon. Il s’agit donc d’un bon moyen pour vaincre votre phobie de la solitude.

Ai-je besoin d’un psychologue ?

Vous vous demandez si vous avez besoin d'un psychologue ?

Quelle thérapie est la plus adaptée à votre situation ?

Faites le test maintenant !

Conseil n°4 : Échanger avec un psychologue

Notre quatrième conseil est d’échanger avec un psychologue. La prise en charge avec un psychologue peut vous aider à prendre conscience de votre autophobie. Vous allez pouvoir, grâce à cet échange au cours d'une thérapie, vous libérer de l’autophobie.

Dans un premier temps, pour comprendre votre peur, votre psychologue va essayer de comprendre l’origine de votre phobie.

Par exemple, l’apparition de votre phobie peut venir d’une séparation douloureuse, d’un rejet pendant votre enfance ou de l’abandon de l’un de vos parents. Les causes peuvent être nombreuses et il est important de connaître l’origine de votre peur pour pouvoir la traiter et la surmonter.

De plus, la pandémie de la COVID-19 a favorisé l’apparition de l’autophobie. Lors des confinements, nous avons été confrontés à l’enfermement et nous avons dû faire face à la solitude.

Ne plus vouloir être seul est un sentiment souvent ressenti après la pandémie de la COVID-19. En plus de l’autophobie, la crise sanitaire a également développé davantage l’hypocondrie. Pour surmonter et vaincre l’hypocondrie, les thérapies cognitives et comportementales sont très efficaces.

Parler à votre psychologue de toutes les choses qui vous pèsent et qui ont pu faire apparaître cette peur pathologique vous fera du bien. Il pourra ensuite commencer la thérapie qui vous convient et la plus adaptée à l’autophobie.

Pour vaincre l’autophobie, votre psychologue peut vous proposer de débuter une thérapie cognitive et comportementale. Au-delà de la peur de la solitude, l’autophobe a peur de lui-même. Le psychologue va donc pouvoir aider son patient en traitant la peur de soi pour pouvoir, ensuite, le libérer de l’autophobie.

La thérapie cognitive et comportementale va permettre de traiter l’autophobie grâce à plusieurs approches. En effet, lors de cette thérapie, vous allez pouvoir être confronté à votre peur par exposition ou encore mettre à distance vos pensées à l’aide de techniques de relaxation.

Ce type de thérapie est idéal pour apprendre à vous affirmer et à gagner confiance en vous. La thérapie cognitive et comportementale est reconnue pour traiter des phobies, de l’anxiété ou encore des troubles alimentaires.

En fonction de votre besoin, vous pourrez également être amené à réaliser une thérapie EMDR. Il s’agit d’une thérapie qui aide à guérir les traumatismes. Par exemple, si votre autophobie est apparue à la suite d’un événement traumatisant, alors cette thérapie est un bon moyen pour la vaincre.

Une thérapie EMDR résout les conséquences psychologiques, physiques et relationnelles qui sont apparues après un événement traumatisant.

Les psychothérapies aident à résoudre les phobies. Elles ont de nombreux avantages pour aider une personne phobique tels que :

  1. Avoir une meilleure confiance en soi
  2. Réajuster ses comportements
  3. Développer une meilleure écoute de soi et des autres
  4. De se responsabiliser

Bon à savoir

8 millions de personnes (15 ans et plus) font ou ont fait une thérapie au cours de leur vie.
 
D’autres thérapies brèves peuvent aider un autophobe à vaincre sa peur irrationnelle de la solitude. C’est le cas, par exemple, de l’hypnose. Cette technique permet d’aider le patient à se sentir mieux et à mieux vivre le fait d’être seul.

Conseil n°5 : Développer la confiance en soi

Notre dernier conseil est d’apprendre à avoir confiance en soi car la peur et la confiance vont de pair.

Si votre confiance en vous augmente alors votre peur diminue. Actuellement, vous vous retrouvez plutôt dans la situation inverse, c’est-à-dire, que votre peur prend le dessus sur votre confiance en vous.

Vous avez peur de vivre seul ? Vous avez peur de rester seul ? Développer votre confiance en vous va vous permettre de surmonter votre peur et de réussir à faire face à la solitude.

La peur est l’une des émotions les plus puissantes à ressentir en chacun de nous. Lorsqu’une personne souffre d'autophobie, elle ressent souvent la peur d’être rejetée et de déplaire Pourtant, au cours de votre vie, avez-vous apprécié toutes les personnes que vous avez rencontrées ?

En acceptant la réalité de ne pas pouvoir plaire à tout le monde, vous réussirez une première étape vers le développement de votre confiance en vous. Vous vous retirez cette crainte d’être rejeté.

Pour les personnes phobiques, il est normal de ne pas avoir confiance en soi. La peur prend le dessus. Il est donc important de travailler sur ce point pour vous affirmer et pour que vous puissiez vaincre votre phobie.

La peur peut être utilisée comme un levier. Vous ne pourrez pas vivre une vie sans peur, autant donc utiliser vos peurs à votre avantage. Dès lors que vous allez vaincre une peur, vous augmentez votre confiance en vous grâce à votre capacité de réussir.

Pour vaincre une phobie, la confiance en soi est donc très importante. Pour la développer, vous pouvez faire appel à un psychologue. Il vous aidera dans cette démarche en vous apportant des solutions concrètes que vous pourrez appliquer afin de mettre fin à votre peur.

Bon à savoir

L’autophobie, la peur d’être seule, ne doit pas être un frein dans votre vie de tous les jours. Au quotidien, il est fréquent de devoir être seul et faire face à la solitude. Il s’agit d’une opportunité pour apprendre de vous-même et faire des choses pour vous.
 
L’autophobie n’est pas une fatalité. Vous avez de nombreux moyens à votre disposition pour vous en sortir et vaincre votre phobie.
 
L’aide d’un psychologue, le développement de votre confiance en vous, faire des choses pour vous et accepter votre solitude sont autant d’atouts qui vous aideront à surmonter l’autophobie.
 
Dès la prise de conscience de votre autophobie, vous faites un grand pas vers la guérison.
Par ailleurs, une thérapie peut vous aider à surmonter votre peur et à faire de cette phobie un lointain souvenir.

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter