5 clés pour faire de votre hypersensibilité une force

découvrez comment faire de votre hypersensibilité une force grâce à 5 clés

Il y a des situations durant lesquelles, la maîtrise des émotions est importante. Dans le contexte professionnel par exemple, rien n'est plus désagréable que de sentir les larmes commencer à monter, tandis que vous vous sentez touché.e par la remarque d'un collègue de travail ou pire encore, de votre supérieur hiérarchique. Vous cherchez à masquer votre réaction émotionnelle tant bien que mal, mais cela est vite peine perdue, vous vous sentez submergé.e et finissez par craquer. L’hypersensibilité correspond à un mode de fonctionnement structuré autour d’une exacerbation de la sensibilité sensorielle et émotionnelle. Vos émotions sont décuplées, vous les ressentez et vous les vivez beaucoup plus intensément que la plupart des autres personnes.

Et si pour beaucoup d'hypersensibles, ce trait de caractère est une source de souffrance, il s'agit en réalité d'un don qu'il est nécessaire d'apprivoiser, afin de vivre une vie plus épanouissante. Ainsi, nous vous proposons 5 clés pour transformer votre hypersensibilité en une véritable force au quotidien.

Suis-je hypersensible ?

Vous avez des doutes sur votre éventuelle hypersensibilité ? Réalisez gratuitement le test suivant qui vous permettra de savoir si vous êtes hypersensible ou non.

Faites le test maintenant !

Comment faire de son hypersensibilité une force quand on est adulte ? 

Tandis que l'hypersensibilité est parfois perçue comme un signe de faiblesse ou un handicap par les personnes qui en souffrent, il s'agit en réalité d'un trait de personnalité, qui offre plus d'avantages que d'inconvénients, à condition de savoir comment gérer son hypersensibilité et de réussir à la transformer en une force. Pour ce faire, vous devrez : 

Clé n°1 : Acceptez votre côté hypersensible 

Pour faire de votre hypersensibilité une force, vous devez tout d'abord l'accepter et apprendre à la revendiquer. Cela peut paraître un peu simpliste, mais cela n'en est pas moins vrai et important. Vous ressentez vos émotions plus fortement que les autres ? D'accord, mais vous avez aussi une empathie plus développée que les autres, ce qui est un atout de taille pour créer et entretenir des liens sociaux de qualité. 

Accepter son hypersensibilité c'est faire preuve d'empathie avec soi-même, autant que vous arrivez à le faire avec les autres. Non, l'hypersensibilité n'est pas une maladie qu'il faille soigner, mais bien une caractéristique personnelle qui peut même vous faciliter la vie grâce à tout ce qu'elle a à vous offrir. 

En tant qu'hypersensible vous avez des caractéristiques émotionnelles et cognitives dont vous pouvez être fière. L’objectif ici est de prendre conscience de qui vous êtes, sans vous portez de jugement.

Pour cela, vous pouvez par exemple lister vos caractéristiques personnelles : une sensibilité sensorielle très développée, une forte intuition, un traitement de l’information plus important … et essayer de mettre en face de chacune d’elles, un bénéfice. Cela vous permettra de mieux vous rendre compte des aspects positifs de votre hypersensibilité et de vous aider à les intégrer petit à petit. 

A lire aussi : Hypersensibilité : 7 caractéristiques hors du commun 

Clé n°2 : Exprimez vos émotions 

Par peur de paraître trop émotif face aux autres et pour tenter de se conformer aux attentes de leur entourage, il n'est pas rare qu'une personne hypersensible cherche à contrôler à tout prix ses émotions, en tentant de les cacher, de les réprimer.

Or, agir ainsi, nourrit un schéma dont l'issu va aller à l'encontre de ce que la personne hypersensible recherche : au lieu de réussir à les dissimuler, elle va finir par être totalement envahie par ses émotions qu'elle va laisser "exploser" sans le vouloir. 

Pour éviter cela, il est important que vous puissiez exprimer vos émotions en toute liberté, soit par l'écriture, la pratique d'une activité sportive ou encore d'une activité artistique. Le but ici est d'accepter de ressentir des émotions, agréables ou non et de leur laisser un support avec lequel elles pourront s'exprimer. 

En extériorisant vos émotions, vous apprenez à les canaliser : c'est le début de la gestion émotionnelle, une étape essentielle qui vous permettra de mieux vivre votre hypersensibilité et d'en faire une force. 

Clé n°3 : Soyez à l'écoute de vos ressentis en vous fixant des limites

En tant qu’hypersensible, il est probable que vous soyez en lutte quasi permanente contre les effets principaux de votre sensibilité sensorielle exacerbée : un épuisement nerveux du à l'exposition excessive à des émotions envahissantes ou à des stimuli de votre environnement.

Pour remédier à cela et faire en sorte de mieux vivre votre hypersensibilité, vous devez dans un premier temps trouver et maintenir un équilibre de vie, qui vous permettra de mener à bien vos activités sans pour autant vous épuiser. Les stimulations quotidiennes consomment vos ressources psychiques et il est impératif de les restaurer en vous accordant des temps de repos et souvent de retrait. 

Essayez de rester le plus possible en lien avec vos ressentis corporels et physiologiques qui sont des indicateurs précieux de votre état général : l’essentiel est simplement de ne pas forcer lorsque vous sentez que vous atteignez vos limites.

L’état d’hyperstimulation est en effet un risque pour les hypersensibles : trop de stimuli ou des stimuli trop intenses peuvent avoir un impact important sur votre système nerveux, qui va se mettre en état d’alerte et vous envoyer des signaux de détresse, à travers des manifestations physiologiques de stress et d’anxiété.

S’isoler momentanément de toute stimulation est alors nécessaire afin de retrouver un état stable et d’être en mesure reprendre le cours de vos activités. La détection précoce des signes physiologiques liés à l’état d’hyper stimulation, le développement d’outils comme la pratique de la relaxation et de la respiration consciente, ou encore des exercices de gestion émotionnelle peuvent vous aider à surmonter ces états de crise. 

Clé n°4 : Lâchez prise pour apaiser le mental

Une certaine tendance à l’hésitation, voire à la rumination, est également fréquente chez les personnes hypersensibles qui peuvent avoir du mal à se distancier de leur réalité interne et à poser des actions concrètes dans le monde extérieur.

Votre vie intérieure est souvent rythmée par des questionnements intenses liés à toutes les possibilités du quotidien et aux choix qui y sont associés.

Chaque situation nécessitant une prise de position ou une action peut être l’occasion d’une lutte interne dans la mesure ou vous pesez le pour et le contre de chaque option au regard de la situation, du contexte, de votre humeur qui a tendance à évoluer rapidement, en prenant le risque de vous perdre dans les détails : vous avez en somme souvent des difficultés à vous décider et à passer à l’action, notamment en raison de la grande quantité de données perceptives et émotionnelles que votre système cognitif est amené à devoir traiter pour résoudre un problème en situation.

L’enjeu pour vous est donc bien de trouver des solutions pour vous libérer d’une tension mentale qui peut devenir un réel handicap au quotidien. La mise en place d’une activité qui vous « coupe » de l’activité réflexive peut avoir un impact particulièrement positif sur ce problème, lié en réalité à une surcharge cognitive pour lesquelles une action sur le corps est particulièrement indiquée.

Il s’agit de cultiver tout particulièrement les moments de lâcher prise vis-à-vis de la dimension intellectuelle, pour vous focaliser sur le vécu du corps et sur la dimension sensorielle. Ainsi, la pratique régulière de techniques de méditation peut également s’avérer très utile. 

En vous astreignant au début à faire le vide dans votre esprit, ne serait-ce que par moments, vous verrez que vous développerez une plus grande facilité à vous en remettre à votre intuition et à suivre vos élans dans l’instant présent sans suranalyser les enjeux de vos actions. 

Clé n°5 : Ouvrez-vous aux autres hypersensibles 

Si vous souffrez d'un sentiment de décalage par rapport aux autres, que vous avez l'impression de vous sentir incompris.e ou que vous avez ce sentiment de vous investir plus que les autres dans les relations et de faire plus d'efforts, bref d'enchaîner les déceptions relationnelles liées à un manque de réciprocité, il est tout à fait possible de vous rapprocher de groupes ou d'associations dédiées à la formation et à la sensibilisation sur l'hypersensibilité. 

Grâce à cela, vous allez être en mesure de partager avec des personnes qui ont vécu des expériences comparables aux vôtres et qui sont équipées pour vivre des relations amoureuses, amicale et professionnelles sur le même registre d’intensité et d’engagement que vous. Ces enrichissements, viendront petit à petit, composer votre propre hypersensibilité qui ne s'en verra que plus pleinement acceptée et assumée

Ces nouvelles rencontres vous permettront de vous retrouver avec des personnes qui vous comprennent et d'instaurer un nouvel équilibre dans votre vie sociale : d'un côté vous aurez vos proches que vous connaissez depuis toujours et de l'autre, vos amis hypersensibles avec qui vous pourrez exprimer pleinement toutes vos singularités. 

L’objectif n’est pas de développer un esprit communautaire, mais bien d’éviter l’isolement et le repli sur soi, tout en tissant un réseau social solide : si le point de départ est l’hypersensibilité comme problématique personnelle commune, vous aurez l’opportunité d’élargir petit à petit votre cercle d'amis, en dehors de la structure d’origine (en organisant des rencontres amicales à l’extérieur par exemple). Les amis de vos amis deviendront rapidement vos amis, et vous y gagnerez en termes de qualité de relation, qui restera médiatisée par une sensibilité commune. 

A lire aussi : 3 signes d'une intelligence émotionnelle supérieure à la normale

La psychothérapie permet-elle de mieux vivre son hypersensibilité ?

Parfois, certaines personnes ont besoin d'une aide, d'un petit coup de pouce supplémentaire pour se sentir bien dans leur peau et dans leur tête.

La psychothérapie est un bon moyen pour faire de votre hypersensibilité une force, parce qu'elle mobilise différentes approches et outils qui viennent progressivement transformer la perception biaisée que vous avez de vous-même, tout en vous aidant à prendre conscience du potentiel que vous avez.

Au travers d'exercices et de conseils pratiques, le psychologue déconstruit avec vous les croyances limitantes à l'origine de vos souffrances, vous aide à mieux les comprendre et à développer une nouvelle façon de vous percevoir. Pour en savoir plus sur les bienfaits d'une psychothérapie, rendez-vous ici.

À retenir

L'hypersensibilité n'est pas une maladie. Il ne sert donc à rien de chercher des traitements qui viseraient à vous en débarrasser.
 
L'hypersensibilité fait partie de votre personnalité, vous avez un tempérament hypersensible qu'il faut accepter si vous souhaitez ne plus en souffrir. 
 
Pour cela, il existe plusieurs façons de faire de votre hypersensibilité une force car en réalité, vous disposez de nombreuses qualités et atouts dont vous ne soupçonner pas l'existence et qui ne demandent qu'à s'exprimer. 
 
Ces qualités découlent des caractéristiques propres aux personnes hypersensibles, qu'il faut apprendre à gérer pour ne pas vous laisser submerger par vos émotions.
 
En réalisant un travail de transformation, vous parviendrez à trouver l'équilibre de vie qui vous convient et à apprendre à vous servir de votre hypersensibilité à bon escient. 

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter