NOS PSYS
Featured Image

8 forces du haut potentiel émotionnel

Publié le 28/06/21 17:30

La « surdouance » est un concept très investi depuis quelques années pour désigner des personnes aux compétences hors du commun, qui se distinguent de la majorité par l'expression de capacités plus développées que la moyenne. 

Si ce terme est souvent associé aux compétences intellectuelles et aux personnes dites à « haut potentiel intellectuel » (HPI), la surdouance a étendu sa définition à un autre champ de compétences, celui des émotions.

Si les caractéristiques des personnes HPI ne se résument pas à une intelligence académique au-dessus de la moyenne (telle que mesurée par le quotient intellectuel par exemple) mais s'expriment par des modes de fonctionnement cognitifs très spécifiques, les personnes à « haut potentiel émotionnel » se distinguent également de la majorité par leurs compétences particulières dans la sphère émotionnelle et partagent avec les HPI un certain nombre de traits, comme le sentiment de décalage par rapport aux autres, le sens de la justice exacerbé ou encore l'hyperactivité cérébrale

Cliquez ici pour réaliser le test "Suis-je à haut potentiel / surdoué ?"

Nous sommes véritablement face à deux formes de surdouance, distinctes mais issues du même tronc commun lié au « haut potentiel ». 

Nous nous intéresserons dans cet article aux spécificités des personnes HPE, et plus particulièrement à tout ce que rend possible au quotidien leur mode de fonctionnement cognitif et émotionnel

Au-delà des difficultés inhérentes au fait d'être surdoué dans nos sociétés, les hauts potentiels ont de nombreux atouts qu’il leur appartient de développer et sur lesquels ils peuvent compter pour s'épanouir

Nous vous proposons ici un aperçu de tout ce qui fait la force des personnes HPE

LA CONSCIENCE ÉMOTIONNELLE DE SOI

Les personnes HPE sont le plus souvent hypersensibles émotionnellement, avec une gamme d'émotions ressenties plus variées et plus intenses que la moyenne ; elles sont pourtant en mesure de les vivre sans être envahies et en en tirant le meilleur pour leur vie sociale. 

En effet, une personne HPE possède des aptitudes hors du commun pour détecter et évaluer les émotions qui la traversent. 

Elle a une grande facilité à sentir avec acuité la qualité et la nature de ses émotions en étant capable de les identifier dans toute leur complexité et si nécessaire de mettre des mots sur elles, en tenant compte de toutes les subtilités et de toutes les nuances qui les constituent. 

Nous le verrons, les personnes HPE sont à l'aise dans le non verbal ; si elles peuvent ne pas avoir de compétences particulières pour l'élaboration intellectuelle pure, elles ont cependant une grande facilité à parler des émotions – les leurs et celles des autres. 

Elles sont donc en mesure de donner du sens aux émotions, et de déterminer avec aisance les causes internes et externes de l'expression émotionnelle

Les interprétations des personnes HPE sont souvent riches et nourries de toutes leurs expériences : elles sont capables d'évaluer et de traiter la nouvelle émotion au regard de leur vécu émotionnel passé, et d'apprendre de leurs propres réactions émotionnelles

 

LA RESPONSABILITÉ ET L'AUTONOMIE ÉMOTIONNELLE

Les personnes HPE sont très performantes également quant à la maîtrise et à la gestion de leurs propres émotions : dotées d'une grande capacité à s'auto-apaiser, elles sont en mesure de ne pas se laisser envahir par l'émotion et de la transformer en événement constructif susceptible de les faire avancer dans leur compréhension d'elles-même, des autres, et du monde en général.

Les personnes HPE sont aussi particulièrement douées pour exprimer leurs émotions dans le respect de ce qu'il se passe en elles et de la sensibilité d'autrui.

Ce sont des championnes de la communication non violente : elles savent mettre les mots qui traduisent leur ressenti tout en étant capable de préserver l'autre, de ne pas le heurter, s'il est éventuellement impliqué dans la situation ou à la source du vécu émotionnel. 

Si elles décident d'exprimer et de revendiquer leur colère, c'est toujours parce qu'elles sont sûres de leur légitimité à le faire et ce sera en toute conscience des conséquences possibles sur autrui et sur la situation relationnelle. 

Elles auront cependant toujours tendance à privilégier le dialogue quand c'est possible : comme les HPI, elles ont en effet un sens de la justice très développé et dans cette mesure tendent à préserver l'harmonie relationnelle dès lors qu'on ne les blesse pas volontairement.  

En somme, les HPE savent aussi gérer l'impact de leurs actions sur les émotions des autres. 

La créativité intellectuelle

De manière générale, les personnes surdouées présentent des connexions neuronales d'instant en instant beaucoup plus nombreuses que la plupart des gens. 

Ce phénomène se traduit par une pensée en arborescence, définie par l'enchaînement rapide des pensées d'une part et leur formation en système d'autre part, qui se distingue de la succession linéaire des idées qui caractérise le fonctionnement cognitif typique : les personnes HPE peuvent penser à plusieurs choses simultanément tout en pensant les liens entre ces différents éléments, chaque pensée en entraînant une autre qui vient soutenir et enrichir le système. 

LA CLINIQUE E-SANTÉ (26)

Associée à la vie émotionnelle riche et foisonnante des HPE, ce mode de pensée permet l'expression d'une grande créativité intellectuelle, qui se manifeste entre autres dans leur relation aux autres, à travers une grande capacité de résolution de problèmes relationnels en appui sur les données émotionnelles, notamment. 

Bien maîtrisée, cette capacité cognitive soutenue par les compétences émotionnelles des HPE renvoie à un grand potentiel d'autoréalisation dans leur vie personnelle et professionnelle.

L'empathie sous toutes ses formes

Les personnes HPE ont la particularité, partagée parfois avec les personnes hypersensibles, de posséder différentes formes d'empathie

Elles sont capables de concevoir intellectuellement ce que les autres ressentent à partir de très peu d'informations verbales et non verbales, dû à leurs compétences en ce qui concerne la lecture des émotions (empathie cognitive). 

Elles ont aussi tendance à pouvoir ressentir ce que les autres ressentent, en ayant cependant les moyens de s'en protéger ou du moins de ne pas se laisser envahir, dû à une grande maîtrise de leur vie émotionnelle (empathie émotionnelle). 

Enfin, les personnes HPE alimentent ces processus empathiques par leurs actions et réactions : leur bienveillance les conduit à se positionner dans l'interaction en fonction des émotions de l'autre, de manière à s'y ajuster au mieux pour une qualité de relation optimale

Les HPE sont en somme de véritables facilitateurs pour la relation. 

La pensée intuitive

Les personnes HPE ont tendance à pouvoir comprendre de manière immédiate et presque automatique les spécificités et les enjeux d'une situation avec très peu d'éléments concrets. 

Cette pensée intuitive est au fondement d'une intelligence émotionnelle élevée : les HPE sont capables de retirer un maximum d'informations à partir d'éléments qui passent habituellement inaperçus (les ambiances, les réactions infimes des personnes impliquées...). 

L'analyse de la situation se fait de manière très rapide et souvent non consciente

C'est aussi cette pensée intuitive qui permet une compréhension pointue des messages non verbaux dans l'environnement social. 

On peut donner l'image d'une matrice interne très sophistiquée qui réagit de manière automatique aux stimulations sociales et les traite sans avoir à passer par une analyse intellectuelle consciente : les informations sont immédiatement mises en lien et permettent l'ajustement du comportement sans réflexion préalable, puisque les HPE ont également une conscience aiguë de leur impact sur leur environnement, notamment du point de vue de la communication non verbale et du langage du corps

La réalisation de soi

Comme on l'a vu, la sensibilité tout en contrôle des HPE est un véritable atout pour leur accomplissement personnel. 

Il faut ajouter qu'ils sont aussi fortement conditionnés par des aspirations de réussite dans leurs réalisations, non pas en vue d'une ascension ou d'une reconnaissance sociale mais plutôt dans l'optique de combler leurs propres désirs dans le cadre de projets qui font sens pour eux : les HPE ont en effet un fort besoin de réalisation personnelle dans les domaines qui leur tiennent à cœur. 

Cette caractéristique s'accompagne d'une tendance au perfectionnisme, avec la volonté profonde de toujours faire au mieux et de s'améliorer, en particulier dans les domaines qu'ils choisissent par passion. 

Comme on l'a vu, il y a aussi le plus souvent un fort sens de la justice chez les personnes HPE, qui les conduit à s'investir pour des causes et dans des secteurs qui visent au changement et à la transformation sociale

De toutes ces dimensions, on doit retenir l'engagement sans failles des HPE dans les projets qui comptent pour eux : ce sont des personnes déterminées à toujours viser plus haut et à accomplir leurs propres objectifs, en phase avec leurs besoins profonds. 

Le leadership

Les personnes HPE se révèlent souvent être de très bons leaders, capables de motiver les autres dans la réalisation de leurs objectifs, grâce à leur sens de l'engagement et du collectif

Leur capacité à anticiper les émotions et donc les réactions d'autrui et à les prévenir les aident beaucoup dans cette optique : elles sont en mesure de proposer des clés pour avancer et ne pas se décourager qui sont la plupart du temps très adaptées aux besoins des personnes à qui elles s'adressent. 

LA CLINIQUE E-SANTÉ (27)

Leur entourage est souvent enthousiasmé par leurs élans d'optimisme et par leur détermination : les personnes que les HPE accompagnent ne réalisent pas leurs objectifs en cédant à l'autorité mais bien sous l'influence de ce désir profond d'accomplissement et de réalisation que leur communique le HPE. 

Elles ont donc le tempérament pour s'investir professionnellement dans des postes de management ou de direction, toujours en contact avec les autres

C'est dans ce cadre qu'elles pourront pleinement s'épanouir et apporter le meilleur d'elles-même.

Leur goût pour la relation et leurs qualités les prédestinent quoiqu'il en soit à des activités professionnelles où elles pourront communiquer et échanger : il serait en effet dommage que leurs compétences sociales exceptionnelles restent inexploitées.

La résilience

La résilience est un trait extrêmement développé chez les HPE, fondé sur leur grande capacité à apprivoiser leurs émotions, les intégrer en leur donnant du sens et à en tirer le meilleur pour avancer

On observe chez eux une aisance à rebondir et à se reconstruire, y compris à la suite de situations très difficiles, qui semble fondée sur une grande force intérieure

On peut faire l'hypothèse que cette résilience est le résultat de leur capacité hors du commun d'intégration et de gestion des émotions, qui leur permet de traiter les données émotionnelles avec efficacité de manière à éviter toute souffrance inutile, mais aussi de construire sur les bases de ces nouveaux apprentissages, d'intérioriser le nécessaire et d'en ressortir plus forts, mieux armés et en quelque sorte réparés par le processus de gestion émotionnelle, qui agirait comme une catharsis chez les HPE : confrontés au plus dur, l'intégration émotionnelle permet une réelle confrontation à l'émotion qui au lieu d'être mise de côté, ou partiellement évitée, est pleinement assumée, vécue ; elle exprime alors tout son potentiel transformateur et rend possible une évolution intérieure profonde. 

La personne HPE est comme protégée par son système émotionnel ultraperformant : elle apprend de ses émotions plutôt que de les subir, et se renforce dans ce processus. 

Elle peut être déstabilisée mais difficilement détruite, puisqu'elle a les clés pour tirer le meilleur de ses expériences émotionnelles. 

Cliquez ici pour réaliser le test "Suis-je à haut potentiel / surdoué ?"

Ce tour d'horizon des forces des personnes HPE nous permet de constater que les compétences émotionnelles sont un atout précieux, en particulier pour les personnes à haut potentiel qui peuvent souffrir de leur statut particulier.

Si les HPE partagent comme on l'a vu avec les HPI ce sentiment d'être à part dans la société et différents des autres, la douance émotionnelle épargne les HPE d'une souffrance existentielle liée à ce sentiment.

De plus, si les HP en général ont une activité intellectuelle plus active que la moyenne, les compétences émotionnelles des HPE leur permettent une intégration sociale plus aisée due à leur facilité à comprendre et à vivre les émotions, et donc l'interaction, là où les HPI peuvent ressentir un décalage plus marqué lié à une plus grande déconnexion vis-à-vis de leur vie émotionnelle. 

Pour terminer, on doit tout de même souligner que la réalité d'une personne HP est souvent marquée par le doute et la remise en question.

Malgré toutes leurs qualités, les personnes à haut potentiel doutent souvent d'elles-même, notamment au regard de leur perfectionnisme et leur sentiment de ne pas être à leur place, lié à leur différence

L'absence d'un diagnostic posé sur ce mode de fonctionnement est d'ailleurs souvent source de souffrance, puisque rien de concret ne vient expliquer cette impression de décalage avec les autres

Si vous vous sentez à part et avez des doutes sur le caractère atypique de votre fonctionnement, n'hésitez pas à consulter un professionnel qui saura vous écouter, vous rassurer et vous orienter. 

Les psychologues de la clinique sont formés à l'accompagnement des personnes à haut potentiel, n'hésitez pas à vous tourner vers nous si vous en ressentez le besoin

Article rédigé par : Anna Savio - Psychologue clinicienne à La Clinique E-Santé