Devenez acteur de La Clinique E-Santé !

Envie de prendre part à un projet d'impact sociétal en transformant l'accès à la santé mentale ? Agissez maintenant aux côtés d'investisseurs déjà engagés.

Envie de prendre part à un projet d'impact sociétal en transformant l'accès à la santé mentale ? Agissez maintenant aux côtés d'investisseurs déjà engagés.

Photo de Christèle Albaret
Accueil / Haut potentiel /

Surdoué : 5 conseils pou...

Haut potentiel

Surdoué : 5 conseils pour mieux vivre votre surefficience mentale

En tant qu’adulte haut potentiel, votre rôle va être de reconnaître vos qualités et vos aptitudes. S’il est vrai qu’être surdoué nécessite une bonne connaissance de sa personne, les surdoués ont tendance à manquer de confiance en eux et à se dévaloriser dès la moindre occasion.
Pour vous aider à mieux vivre avec votre surefficience mentale, nous vous donnons 5 conseils qui vous seront utiles dans votre quotidien. La surdouance, capacités intellectuelles supérieures à la normale, nécessite d’être acceptée pour être vécue pleinement.

Photo de l'auteur de l'article

Rédaction par La Clinique E-Santé

11 min

Publié le April 26, 2023 (modifié le October 20, 2023)

Surdoué : 5 conseils pour mieux vivre votre surefficience mentale

Êtes-vous une personne à haut potentiel ?

Vous avez le sentiment d’être en décalage avec les personnes qui vous entourent ? Vous vous posez des questions sur vos capacités intellectuelles et émotionnelles ?

Image

Surdoué : comment être heureux ?


Être surdoué n’est pas toujours facile à gérer au quotidien. La personne avec une surefficience mentale a, parfois, le sentiment d’être en décalage avec la société.
Ses capacités intellectuelles supérieures à la normale lui font ressentir sa différence par rapport aux personnes qui l’entoure. Le bonheur est alors parfois compliqué à trouver.
Pour vous aider à être heureux avec votre surefficience mentale, voici 5 conseils :

  1. Reconnaître et accepter la surdouance
  2. Apprendre à accueillir ses émotions
  3. Améliorer la confiance en soi et l’estime de soi
  4. Prendre conscience de ses qualités
  5. Tirer le meilleur d’une surefficience mentale

Conseil n°1 : Reconnaître et accepter la surdouance

Le premier conseil que nous pouvons vous donner pour mieux vivre avec la surdouance est de reconnaître et d’accepter vos capacités supérieures à la normale.
Les surdoués ont tendance à être en décalage avec les autres malgré les efforts qu’ils font pour se fondre dans la masse.
Plusieurs signes peuvent vous aider à les reconnaître :

  • Une pensée en arborescence
  • Une hypersensibilité émotionnelle
  • Une forte empathie
  • Une forte sensibilité sensorielle
  • Le perfectionnisme
  • La créativité surdéveloppée
  • La pensée intuitive
  • La curiosité

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques d’une personne à haut potentiel, vous pouvez plus facilement les reconnaître.
Les surdoués ont le sentiment de ne pas avoir leur place dans la société, d’être trop différent. De ce fait, ils ne parviennent pas à accepter leur surdouance dans leur quotidien.
Pour vivre heureux avec son haut potentiel, accepter votre différence vous aidera.
Vous pouvez, dans un premier temps, prendre du temps pour vous. Cela vous permettra de mieux vous connaître en écoutant ce que votre corps et vos émotions vous influent. Qu’il s’agisse d’une activité sportive ou artistique, vous en apprendrez davantage sur vous et votre manière de fonctionner.
Ce temps passé seul est également idéal pour mieux cerner vos besoins. Les surdoués ont tendance à s’adapter aux personnes qu’ils côtoient pour ne pas montrer ses différences.
Maîtriser vos caractéristiques et les accepter vont alors vous permettre d’être vous-même avec les personnes qui vous entoure sans avoir à vous sur-adapter.
Chez les personnes dotées d’une surefficience mentale, il est fréquent d’observer le concept de faux self. Cela signifie qu’elle porte un masque de protection pour s’adapter aux autres tout en tenant à distance son soi intime.
L’acceptation de votre capacité intellectuelle supérieure à la normale vous aidera à vous libérer de ce faux self.

Bon à savoir

Les personnes à haut potentiel intellectuel regroupent 2% de la population.

Conseil n°2 : Apprendre à accueillir ses émotions

Notre deuxième conseil pour mieux vivre avec votre surefficience mentale est d’apprendre à accueillir vos émotions.
Les personnes à haut potentiel sont dotées d’une capacité intellectuelle supérieure à la normale, mais également d’une sensibilité supérieure à la normale. Elles doivent donc apprendre à gérer leurs émotions pour être heureux.
Vos émotions sont des indicateurs qui vous facilite la compréhension de ce qui se passe en vous. En apprenant à les écouter, vous pouvez mieux réagir aux messages que votre corps vous transmet.
Les surdoués sont susceptibles d’être hypersensibles, et donc de vivre leurs émotions de façon plus intense que la moyenne. Si vous êtes un adulte à haut potentiel hypersensible, vous allez avoir tendance également à absorber les émotions des personnes que vous côtoyez.
Pour mieux vivre votre haut potentiel émotionnel, vous devez apprendre à laisser aux autres ce qui ne vous appartient pas. Autrement dit, lorsqu’une personne vous fait part de ses émotions, celles-ci sont propres à elle-même par rapport à son vécu.
Les émotions doivent être perçues comme une information qui vous guide. En prenant les émotions en tant qu’informations, vous allez pouvoir essayer de les comprendre en les analysant.
Ce travail de compréhension de vos émotions, vous aidera à les accepter et à apprendre à vivre avec elles en les maîtrisant dans votre quotidien.
Pour vous aider à accueillir vos émotions voici quelques conseils qui pourront vous être utiles.
La première étape consiste à identifier la ou les émotions que vous ressentez à l’instant présent, d’accepter de la ressentir et de la laisser ensuite partir. Il est important de vous libérer d’une émotion, elle est passagère.
Ensuite, vous pouvez vous demander la raison de ce ressenti, ce que cette émotion vous donne comme information. En quelques sortes, vous pouvez déceler le message que cette émotion souhaite vous transmettre.
Le surefficient mental est capable de comprendre le cheminement de ses émotions. Contrairement à une personne hypersensible, il va pouvoir mettre à distance ses émotions pour les comprendre.
À lire aussi : 8 forces caractéristiques du haut potentiel émotionnel (HPE)

Conseil n°3 : Améliorer la confiance en soi et l’estime de soi

Notre troisième conseil pour mieux vivre avec son intelligence surdéveloppée est d’améliorer sa confiance en soi et son estime de soi. Ces deux notions jouent un rôle important dans votre équilibre.
Si vous accordez plus d’importance à l’opinion des autres plutôt qu’à la vôtre, si la moindre critique vous blesse ou encore si vous cherchez à faire plaisir aux autres constamment, alors vous avez peut-être une faible estime de vous.
Les adultes surdoués sont souvent confrontés à un manque de confiance en eux. Cela s’explique par leur différence et leur difficulté à trouver leur place dans la société. Ils éprouvent un sentiment de décalage avec le monde qui les entoure. Le HPI ou HPE a du mal à s’affirmer face aux autres et sa peur de l’échec prend le dessus même après une victoire.
Leur caractère perfectionniste les confronte sans cesse à cette envie d’être le meilleur. À travers cette envie, il n’est pas rare d’observer une personne à haut potentiel avoir peur de l’échec. Leur envie de tout faire à la perfection les rassure quant à leurs capacités.
Le manque de confiance chez une personne surdouée s’exprime de différentes manières. Il peut, par exemple, paraître sûr de lui, mais, en réalité, se cacher derrière cette façade. Les surdoués ont, par ailleurs, tendance à pratiquer l’autodérision. Ainsi, ils se critiquent eux-mêmes ouvertement plutôt qu’une autre personne le fasse.
Les personnes à haut potentiel intellectuel ont un esprit critique très développé que ce soit sur le monde extérieur ou sur sa propre personne. Cette auto critique peut le conduire à avoir une mauvaise image de lui-même.
L’estime de soi et la confiance en soi se travaillent. Il est vrai que le surefficient mental a tendance à ne voir que le négatif dans sa personnalité. Il rumine et se focalise sur les choses qu’il aimerait améliorer chez lui.
Pour améliorer votre estime, il est essentiel de garder en mémoire les situations heureuses et positives de votre vie. Pour cela, vous pouvez garder des photos souvenirs, utiliser un bocal à souvenir ou encore tenir un journal intime.
Cette méthode vous permet d’éliminer vos pensées négatives pour inclure des pensées positives.

Conseil n°4 : Prendre conscience de ses qualités

Notre quatrième conseil pour mieux vivre la douance est de prendre conscience de vos qualités en tant que surefficient mental.
Les surdoués possèdent de nombreuses qualités telles que la rapidité, l’empathie, la pensée en arborescence ou encore la curiosité intellectuelle, par exemple.
Être surdoué demande une rapidité hors norme dans les raisonnements. Il est également rapide dans la réalisation de ses tâches quotidiennes.
Le surefficient mentale est également une personne qui a une capacité d’empathie exceptionnelle. Les surdoués parviennent facilement à comprendre les autres et à se mettre à leur place.
La pensée en arborescence est souvent retrouvée chez les personnes à haut potentiel intellectuel et émotionnel. Cela signifie que les surdoués arrivent à activer simultanément plusieurs branches de leurs pensées.
Une pensée peut se développer dans plusieurs directions en même temps. C’est ce qui rend la personne à haut potentiel extrêmement rapide.
Les surdoués ont une curiosité intellectuelle très développée. Ils s’intéressent à tout et sont vifs d’esprit.

Conseil n°5 : Tirer le meilleur d’une surefficience mentale

Notre cinquième et dernier conseil pour vivre avec votre haut potentiel intellectuel ou émotionnel est de tirer le meilleur de votre surefficience mentale.
Maintenant que vous avez pris conscience de vos qualités, que vous vous connaissez davantage, vous pouvez mettre vos qualités à votre avantage.
Votre fonctionnement cognitif hors du commun favorise votre grande créativité. Elle est très utile dans votre quotidien puisque la créativité va au-delà du domaine artistique.
Votre créative s’exprime dans votre manière de penser, de gérer votre travail ou encore de vivre votre couple en tant que haut potentiel. L’adulte avec une surefficience mental sait donc faire preuve de créativité dans son quotidien.
Il s’agit d’un avantage certain pour le surdoué afin de limiter le risque d’ennui qui est tant redouté chez le haut potentiel.
La surdouance dont vous êtes doté vous permet de rebondir plus facilement lors de certaines situations. Naturellement, vous êtes plus à même de résoudre des problèmes, vous avez de nombreux centres d’intérêts.
L’adulte à haut potentiel a une capacité d’adaptation hors du commun et un niveau de résilience élevé. Pour avancer dans la vie et être heureux, la résilience est un atout de taille.
Les surdoués ont également une facilité à entreprendre. Dans le monde professionnel, cette capacité peut vous être favorable pour, par exemple, créer votre entreprise.
Curiosité, grande mémoire, capacité d’apprentissage élevé, niveau de concentration élevé, sensibilité, tous ces atouts sont favorables au secteur de l’entrepreneuriat.
Mieux vivre avec la surdouance, c’est aussi comprendre ce qu’elle peut vous apporter au quotidien.
À lire aussi : Enfant haut potentiel : 8 signes qui doivent interpeller les parents

Comment aider un adulte surdoué qui souffre ?


Un adulte surdoué, également appelé personne zèbre, se voit parfois souffrir de la douance. Pour limiter cette souffrance et l’aider à vivre avec sa surefficience mentale, il existe plusieurs méthodes.
Voici 3 méthodes pour vous aider à vivre avec votre intelligence hors du commun :

  1. Les séances de relaxation ou de méditation
  2. La psychothérapie
  3. La pleine conscience

Vivre avec sa douance en pratiquant la relaxation ou la méditation

Un grand nombre de personnes est envieux devant des personnes avec une intelligence surdéveloppée.
Pourtant, le quotidien des HPE n’est pas toujours évident à gérer et certains haut potentiel peuvent même percevoir leurs capacités comme un cadeau empoisonné. En effet, un cerveau qui tourne en permanence peut amener de la souffrance.
Pour mieux vivre avec votre haut potentiel, nous vous recommandons de pratiquer des techniques de relaxation ou de méditation. Cette dernière favorise la connexion aux sensations, au corps plutôt qu’à son mental. Cette technique éloigne les réflexions incessantes du HPI pour lui procurer du repos et être en harmonie avec son corps.
La méditation apporte un moment de répit à l’esprit, nécessaire à la santé mentale d’une personne. Cette technique est utilisée pour divers troubles comme, par exemple, pour atténuer les troubles obsessionnels compulsifs, pour lutter contre le stress et l’anxiété ou encore pour prévenir les rechutes dépressives.

Ne plus souffrir de sa douance avec la psychothérapie

Certains surdoués souffrent de leur situation et de leur décalage avec le monde qui l’entoure. Pour vaincre cette souffrance, démarrer une psychothérapie peut être un bon moyen.
La thérapie propose de nombreux avantages. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer : \

  • Transformer en atout ce que vous considérez comme un handicap
  • Apprivoiser votre potentiel
  • Découvrir la richesse de votre monde intérieur
  • Accepter votre différence
  • Reconnaître votre droit d’exister tel que vous êtes
  • Renoncer à vouloir ressembler à la norme sociale

La thérapie vous aide ainsi à voir la douance d’une autre façon et, dans ce cas précis, de l’accepter. En acceptant cette intelligence supérieure, la personne zèbre apprend à s’accepter telle qu’elle est.
La psychothérapie est utilisée dans diverses situations pour vaincre un trouble mental, des perturbations comportementales (anorexie, orthorexie, par exemple) ou pour tout problème qui peut entraîner une souffrance chez une personne (addiction à l’alcool ou à la drogue, par exemple).
L’objectif d’une thérapie est de voir apparaître, chez le patient, des changements dans son fonctionnement qu’ils soient cognitifs, émotionnels ou comportementaux.

Vaincre la souffrance de sa surefficience mentale avec la pleine conscience

Il arrive parfois qu’un adulte surdoué souffre de sa situation. Pour l’aider, la pleine conscience est un bon moyen pour atténuer ses souffrances quotidiennes.
La pleine conscience permet de se recentrer sur soi-même et de comprendre votre ressenti intérieur, vos sentiments et vos pensées. Elle permet de focaliser son attention sur le moment présent.
La technique de la pleine conscience connaît de nombreux avantages et aide des personnes dans diverses situations lorsque leurs émotions deviennent trop fortes à gérer. Il peut s’agir d’une situation stressante, d’une contrariété au travail ou encore d'un problème dans son couple.
La pratique de la pleine conscience est alors efficace pour :

  • Vous relaxer ou retrouver votre calme
  • Augmenter votre niveau de concentration
  • Ramener votre attention sur le moment présent
  • Prendre votre temps de décider de votre réponse au lieu de réagir rapidement
  • Établir une routine pour prendre soin de vous
  • Nouer des liens avec la façon dont vous voulez être dans le monde

La pleine conscience aide ainsi à accueillir ce que vous éprouvez à un moment donné dans votre vie. Pour la personne zèbre, cette technique peut donc être très efficace pour apprendre à accueillir ses émotions.
Pour pratiquer la pleine conscience, plusieurs exercices s’offrent à vous. Le premier consiste à pratiquer des exercices de respiration. Cela favorise votre connexion à votre respiration et à vos pensées.
En effet, en fonction de votre respiration, vous pouvez apprendre à quoi correspondent vos émotions et vos sentiments. Par exemple, une personne nerveuse va avoir tendance à retenir sa respiration.
Les surdoués sont dotés de plusieurs sens ce qui les rendent souvent en action ou dans une réflexion intellectuelle.
La technique de la pleine conscience permet de mettre un frein à cette cogitation (anticipations, interprétations…) et à prendre du temps pour soi, pour vivre le moment présent.

À retenir

Vivre avec une intelligence supérieure à la normale n’est pas toujours évident à gérer au quotidien. Certains HPE et HPI en souffrent et ont le sentiment d’être exclu de la société et de ne pas être compris.
Certains conseils peuvent vous aider à mieux vivre avec vos capacités intellectuelles et émotionnelles hors du commun : accepter vos capacités, apprendre à accueillir vos émotions, améliorer votre confiance et votre estime, prenez conscience de vos qualités et tirer le meilleur de vos capacités.
Si, toutefois, votre surdouance vous pèse au quotidien et vous procure de la souffrance, un accompagnement thérapeutique peut vous aider à surmonter vos angoisses. Diverses méthodes existent telles que la relaxation, la pleine conscience ou la psychothérapie.

Besoin d'aide ?

Prenez rendez-vous gratuitement avec une conseillère e-santé pour être accompagné dans votre démarche

Photo d'Aurélie, conseillère e-santé
Photo de Jennifer, conseillère e-santé

Besoin de faire le point sur votre situation ?
RDV gratuit avec une conseillère e-santé

Prendre rendez-vous