Enfant haut potentiel : 8 signes qui doivent interpeller les parents

Accompagnez votre enfant de la meilleure façon qu'il soit, en repérant rapidement, son haut potentiel.

Si chaque enfant est unique et évolue à son rythme, certains d'entre eux naissent avec des aptitudes plus développées que la moyenne. Vive curiosité, langage évolué, forte empathie, difficultés face à l'injustice etc... sont autant de signes qui permettent de détecter un enfant haut potentiel. Alors quels sont-ils et comment les intégrer dans l'éducation de l'enfant pour que ce dernier puisse pleinement s'épanouir ?

Découvrez dès maintenant les 8 signes qui peuvent vous permettre de déceler si votre enfant est surdoué !

Suis-je à haut potentiel / surdoué ?

Vous pensez être ou connaître une personne à haut potentiel ?
Vous avez besoin de mieux comprendre cette personnalité ?

Faites le test maintenant !


Comment reconnaître un enfant surdoué ? Les signes

Pour repérer chez votre enfant un haut potentiel, certains signes ne trompent pas. C'est une première étape que vous pouvez réaliser avant de lui faire faire des tests de QI. Le repérage de ces signes pourra vous permettre de mieux comprendre les comportements de votre enfant précoce et de l'accompagner dans son développement personnel. 

Signe n°1 : l'enfant haut potentiel s'ennuie

Un enfant à haut potentiel s’ennuie vite, particulièrement s’il est attendu de lui qu’il s’investisse dans des tâches répétitives ou routinières, et un certain niveau de stimulation lui est véritablement nécessaire.

L'enfant surdoué aura en effet tendance à s’engager intensément dans des activités qui le passionnent, quitte à renouveler ses centres d’intérêt si jamais il a l’impression d’avoir fait le tour du sujet.

Il peut cependant, comme tous les enfants, être attaché à des rituels, souvent liés à la relation affective qu’il entretient avec vous. Si vous avez par exemple l’habitude de lire ensemble les mêmes livres avant le coucher, vous remarquerez qu’il connaît le texte sur le bout des doigts : sa mémoire, en l’occurrence verbale, est surprenante par comparaison aux enfants neuro-typiques du même âge. 

Signe n°2 : la maîtrise du langage

En effet, le deuxième signe qui vous permet de savoir si votre enfant est haut potentiel, est sa grande maîtrise concernant l’utilisation du langage.

L'enfant haut potentiel est en général en avance sur ce point et passe rarement par la phase du « langage bébé ». Quel que soit l’âge auquel il commence à parler, son vocabulaire est d’une richesse hors du commun et il aime trouver les termes les plus justes pour exprimer ses idées.

Son avance sur le plan du langage se retrouve souvent par une acquisition précoce de la lecture, apprentissage qu’il aura investi de son plein gré sans y avoir été particulièrement poussé. Il est en soi passionné et porté par sa curiosité intellectuelle.

Signe n°3 : la curiosité de l'enfant haut potentiel

Cette curiosité est en effet un autre signe de surdouance chez un enfant haut potentiel.

Il est possible que le vôtre pose beaucoup de questions sur ce qui l’entoure, et vous êtes au quotidien assailli de questions en forme de « pourquoi… ?».

De manière générale, il est fréquent qu’un enfant surdoué oriente assez rapidement son intérêt sur la sphère métaphysique et existentielle (la vie, la mort, l’origine de l’univers…). Il a un besoin très important de sens et a déjà la notion des mystères associés à la condition humaine et à notre place dans le monde.

L'enfant haut potentiel sera également intéressé par des questionnements peut-être plus accessibles concernant les sciences de la vie et de la nature, qui le renvoient tout de même à la possibilité de mieux comprendre le monde qui l’entoure, ce qui est essentiel pour lui. L'enfant HPI ou HPE a un grand besoin de maîtrise intellectuelle, particulièrement concernant son environnement au sens large et sa propre place au sein de celui-ci.

Signe n°4 : la dyssynchronie

Un autre élément qui peut laisser supposer un enfant haut potentiel est le décalage observé chez lui entre différents niveaux de fonctionnement.

En effet, s’il est capable de faire preuve d’une grande pertinence et d’une justesse d’analyse remarquable sur le plan intellectuel, un enfant surdoué est aussi dépendant affectivement et psychiquement que les enfants neurotypiques de son âge.

Son hypersensibilité rend également l'enfant haut potentiel très réactif au jugement des autres, qu’il s’agisse de ses pairs ou des adultes qui l’entourent. Ainsi, vous pouvez être surpris par des réactions affectives parfois considérées comme puériles, par contraste avec la grande maturité de ses réflexions et de ses analyses.

On parle alors de dyssynchronie, qui rend compte à un moment donné de l’inadéquation ou du décalage entre les niveaux de développement de l’enfant dans différentes sphères de son expérience (intellectuelle, affective, psychomotrice…).

Signe n°5 : le sens moral

L’importance d’un sens moral « naturel » pour l’enfant à haut potentiel est un autre élément caractéristique de son fonctionnement qui peut parfois surprendre son entourage. L'enfant précoce semble, en effet, déjà doté d'une grande intelligence émotionnelle pour son jeune âge. 

Votre enfant précoce aura tendance à être extrêmement empathique, compatissant fortement à la souffrance d’autrui et ressentant une vive incompréhension face à la méchanceté et à la malveillance gratuite. C’est ce qui peut plus largement le conduire à se sentir en décalage avec les enfants de son âge pour qui la conscience morale est moins structurante et l’empathie moins développée.

L’injustice en particulier le révolte, et vous pouvez avoir le sentiment que votre enfant n’est pas assez protégé ou trop exposé face à la dureté de la vie. S’il est bien accompagné, cette caractéristique personnelle permettra à l'enfant précoce de devenir un adulte équilibré, ouvert et tolérant.

C’est une construction solide qui le rendra capable, en appui sur son altruisme naturel, de prendre position pour ce qui lui semble juste et de se réaliser personnellement en restant en phase avec ses précieuses qualités humaines.  

À lire aussi : 8 comportements du haut potentiel intellectuel

Signe n°6 : le sens de l’humour

Les enfants hauts potentiels ont également tendance à manifester un sens de l’humour surprenant pour leur âge.

Les enfants précoces ont en effet accès à des subtilités en termes de compréhension des situations, notamment grâce à un sens de l’observation particulièrement développé.

Leur pensée en arborescence est un véritable atout pour comprendre tous les aspects d’une expérience ou d’une situation et réaliser une analyse synthétique des enjeux impliqués. C’est sur cette base que les enfants précoces peuvent faire des liens extrêmement pertinents et percevoir les absurdités ou la dimension ironique d’une situation donnée, en appui sur leur propre esprit critique.

Étant très lucides concernant leur différence qui peut parfois les exposer à l’incompréhension et au jugement, l’humour constitue aussi un outil pour une meilleure intégration sociale et le moyen de créer un lien privilégié avec les autres.

Le goût pour la manipulation du langage constitue, chez l'enfant surdoué, une tentation supplémentaire d’user du jeu de mots pour faire rire son entourage.

Signe n°7 : les difficultés scolaires

L’ennui en classe qui peut aller jusqu’à l’échec scolaire est malheureusement un autre signe d’un fonctionnement de l'enfant haut potentiel.

Les enfants précoces, ont en effet un besoin majeur de sens et supportent mal l’arbitraire que peut constituer, par exemple le fait de devoir apprendre par cœur un cours alors même qu’ils comprennent parfaitement le sujet et qu'ils sont capables d’en faire un exposé clair et synthétique.

De la même manière, être obligé de recopier un exercice mot pour mot sans en percevoir l’utilité pédagogique ou encore s’astreindre à des récitations sans pouvoir faire appel à leur créativité est extrêmement frustrant pour eux.

De manière générale, le système scolaire classique qui privilégie un apprentissage non critique parfois par le biais de méthodes répétitives ne convient pas au mode de fonctionnement d'un enfant surdoué. Il aura tendance à s’ennuyer rapidement jusqu’à parfois se désintéresser de ses activités scolaires, voire à contester une autorité qu’il juge arbitraire et des savoirs standardisés qui font, selon lui, l’impasse sur la complexité.

Sur le plan des savoirs académiques et des attentes scolaires, c’est donc encore ce sentiment de décalage, de différence et d’inadéquation qui peut se faire sentir chez l'enfant surdoué.

L'échec scolaire est alors souvent très mal vécu par l'enfant précoce qui aura alors tendance à douter de sa valeur et à se dévaloriser de ne pas réussir à faire ce qu'on attend de lui. Il peut alors complètement se refermer sur lui-même, perdre confiance en lui et adopter une attitude d'évitement vis-à-vis de l'école. 

Signe n°8 : les difficultés sociales

Enfin, un autre signe de surdouance chez votre enfant, qu'il soit HPI ou HPE est sa difficulté à s’insérer dans un groupe constitué d’enfants du même âge, et ce parfois très tôt.

Les différences de fonctionnement peuvent lui rendre la connexion aux autres difficile, et ce d’autant plus qu’il s’attend spontanément à ce que ses pairs fonctionnent comme lui. Il est donc souvent déçu et confronté à un sentiment d’altérité et de solitude.

Particulièrement conscient de l’image que l'enfant haut potentiel renvoie et de l’évaluation, voire du jugement, de sa personne par les autres enfants qu’on sait être généralement peu tolérants vis-à-vis de la différence, il peut développer des stratégies pour mieux se conformer, quitte à faire violence à sa nature profonde.

Il est aussi possible de  voir l'enfant précoce se replier et s’isoler face à l’incompréhension des autres et à sa propre incompréhension des fonctionnements neuro-typiques et des comportements des autres enfants. C’est aussi pour ces raisons qu’il est fréquent de le voir se rapprocher des adultes de son entourage ou d’enfants plus âgés avec qui il se sent plus à l’aise du fait de leur expérience, qui vient faire écho à la complexité de sa vision du réel, et de leur plus grande maturité intellectuelle qui rend la relation plus nourrissante pour lui.  

On peut également retrouver chez l'enfant précoce une tendance à l'anxiété sociale. En effet, le fait de se sentir différents de ses autres camarades peut amener l'enfant surdoué à redouter l'école voire à être stressé à l'idée d'aller à l'école qui sera un lieu  d'angoisse pour lui, notamment s'il est victime de harcèlement à l'école ou que ses camarades se moquent de lui. 

Et si votre enfant était surdoué ?!

Vous êtes perdu avec le comportement de votre enfant. Il pose toujours plein de questions sur tout. Pourtant il a des difficultés à l’école. Il semble être dans la lune en classe ou alors il va bien plus vite que les autres et s’ennuie. Votre enfant peut aussi avoir des accès de colère ou de tristesse très intenses par moment. Vous ne savez pas comment faire pour l’aider et êtes désemparé. Vous vous inquiétez aussi de voir qu’il a du mal à se faire des copains de son âge. Votre enfant est différent des autres et vous avez peur qu’il en souffre.

Voici ce que va vous apporter la thérapie digitale, sur la base des résultats constatés cliniquement chez nos patients étant parents d’enfant surdoué.

Vous allez :

- Obtenir un diagnostic fiable d’un psychologue expert sur la surdouance de votre enfant
- Comprendre son fonctionnement atypique pour pouvoir l’aider au quotidien
- Aider votre enfant à comprendre et à mieux gérer ses émotions
- Mettre en place des solutions adaptées pour que votre enfant vive au mieux sa surdouance et exprime son plein potentiel

Démarrez une thérapie maintenant !

À partir de quel âge peut-on diagnostiquer un enfant à haut potentiel ?

Si vous suspectez une potentielle douance chez votre enfant, sachez qu’il est possible de détecter des signes de précocité à 3 ans, âge à partir duquel l’enfant entre à la maternelle et où il commence à avoir une vie sociale avec d’autres enfants. Car, c’est bien souvent la comparaison avec d’autres enfants qui permet de déceler qu’un enfant est surdoué. 

Il est bien évidemment possible de détecter un enfant surdoué à tout moment de l’enfance puisque le test de QI (quotient intellectuel) se décline selon différentes tranches d'âge. Ce test permet de mesurer les aptitudes cognitives d’un sujet puis de comparer ses résultats au reste d’un groupe du même âge. Ainsi, un QI supérieur à 125 indique qu’un enfant est précoce.

Pour les enfants de moins de 6 ans, un psychologue fera généralement passer le  test de QI WPPSI-IV (Échelle d’intelligence de Weschler) adapté aux aptitudes cognitives de l’enfant puis on passera ensuite au test de QI WISC-V pour les enfants âgés de 6 à 17 ans. 

Il est à noter que votre enfant peut être à haut potentiel intellectuel (HPI) ou à haut potentiel émotionnel (HPE). L'accompagnement par un psychologue permettra de poser le bon diagnostic et de passer des tests complémentaires, notamment en faisant réaliser des tests de quotient émotionnel (QE) si le psychologue estime que votre enfant a des comportements du haut potentiel émotionnel

Quel que soit l’âge de votre enfant, certains signes permettent généralement de déceler une précocité intellectuelle

Si vous avez l’impression que votre enfant s’ennuie en cours, que la maîtresse vous alerte sur son comportement parfois perturbateur ou au contraire par une tendance à être dans la lune, que votre enfant apprend à lire très vite et est en avance sur ses autres petits camarades, qu’il a déjà un langage très développé pour son jeune âge, qu’il fait preuve d’une grande curiosité, qu’il apprend très vite ou qu’il a du mal à se faire des copains parce qu’il semble s’intéresser à des choses différentes pour son âge, sont autant de signes d’une douance précoce.

À l'adolescence, l’enfant surdoué se remarque souvent par des difficultés scolaires. En effet, pour cet enfant qui a toujours connu de grandes facilités à l’école sans travailler, le collège est souvent une étape transitoire où il devient nécessaire de fournir plus d’efforts pour réussir à apprendre et mémoriser les cours. Votre adolescent a peut-être aussi des difficultés en mathématiques. Très souvent, l’enfant surdoué parvient à trouver la solution mathématique sans parvenir à expliquer les étapes par lesquelles il est passé. Parfois, on constate également des écarts importants de notes selon les matières. Bien que chaque élève soit meilleur dans certaines matières, vous sentez que votre enfant choisit ses matières selon ses préférences. Ainsi, il sera capable d’avoir des résultats quasiment parfaits dans une matière qui lui plait, mais ne fournira aucun effort pour une matière qui ne l’intéressera pas. L’enfant précoce a besoin d’être passionné par un sujet pour travailler, sinon il passe à autre chose. Au niveau relationnel, il a souvent une difficulté à avoir des amis dû au sentiment de décalage qu’il ressent avec les autres, sans compter qu’il est parfois victime de discrimination de la part des autres adolescents qui peuvent le trouver bizarre. 

Retenez bien que seul un psychologue certifié dans la passation de test de QI est habilité à diagnostiquer la présence d’une douance chez une personne. La douance est un sujet particulièrement à la mode ces dernières années et malheureusement certains professionnels non certifiés y ont vu une véritable aubaine financière. Il est vraiment important de se diriger vers un professionnel agréé, car ce diagnostic est essentiel pour que vous puissiez recevoir des conseils sur la surdouance et aider votre enfant précoce à se construire, prendre confiance en lui et à comprendre pourquoi il est différent des autres enfants. 

Comment accompagner un enfant HPI ou HPE au quotidien ?

En tant que parent, il peut être douloureux de voir votre enfant négocier parfois difficilement sa place parmi les autres, voire souffrir du fait de sa différence et du sentiment de décalage qui l’accompagne.

Vous devez cependant garder à l’esprit que votre positionnement face à l’expérience très concrète de sa surdouance au quotidien, ainsi que les clés que vous pouvez lui apporter pour l’aider à avancer avec tout ce qu’il est, vont représenter un appui indispensable pour lui et un atout majeur pour son avenir. 

Du point de vue de ses compétences particulières, il s’agit de trouver le bon équilibre entre le fait d'aider l'enfant précoce à s’épanouir selon ses besoins spécifiques tout en lui conservant sa place d’enfant, par le fait de lui poser les bonnes limites. L'enfant haut potentiel a un niveau d’exigence élevé en général et a tendance à mal supporter la frustration, du fait de la performance de son propre système qui se confronte à la réalité du fonctionnement d’autrui.

Il est important d'encourager l'enfant précoce dans ses intérêts et ses investissements et d’échanger avec lui sur ce qui le passionne, mais ne craignez pas de le frustrer en respectant et en posant vos propres limites. Il n’est pas souhaitable qu’il ait un avis sur tout, malgré la pertinence de son jugement, et certaines choses ne le concernent pas (encore) malgré sa grande maturité intellectuelle. 

C’est cette dernière qui peut vous faire oublier à quel point un enfant, quel que soit son potentiel, reste affectivement et psychiquement dépendant.

Pour grandir harmonieusement l'enfant haut potentiel aura besoin d’être sécurisé par l’existence d’un cadre et une structure, même s’il peut donner l’impression d’une grande indépendance. Cependant, comme on sait que les enfants à haut potentiel ont une relation difficile avec l’autorité arbitraire, quelques ajustements peuvent être nécessaires pour éviter le rapport de force permanent et favoriser une relation éducative équilibrée. 

L’objectif est d’impliquer votre enfant surdoué dans le processus éducatif même, plutôt que de lui donner l’impression que les règles lui sont imposées de l’extérieur.

Un enfant à haut potentiel risque en effet de se braquer, ou pire de progressivement se démoraliser et se déprimer, face à une autorité qui ne fait pas sens pour lui et qui lui semble injuste. Pour cette raison et même si cela peut sembler exigeant au départ, il sera très constructif que vous preniez le temps de lui expliquer le fameux pourquoi des règles à la maison, en mettant l’accent sur l’idée générale selon laquelle la raison d’être du cadre est le fonctionnement optimal d’un système, familial en l’occurrence.

En cas d’évolution de ce cadre, ayez le réflexe de la transparence en montrant à votre enfant précoce que certaines règles sont susceptibles d’évoluer en fonction des circonstances, qu’un cadre peut être souple et adaptatif tant qu’il ne nuit pas au bon fonctionnement du système auquel il s’applique. L’important est simplement que votre enfant surdoué prenne conscience de l’utilité de respecter les limites que vous fixez, dans l’idée que l’intérêt général implique parfois des efforts individuels. 

En somme, il s’agit de responsabiliser votre enfant surdoué. Une astuce concrète consiste à valider avec lui le fait que la règle est explicite et claire et à l’engager par le biais d’un vrai contrat, par lequel vous convenez d’un accord sur les conséquences d’une éventuelle transgression. 

Enfin, il est essentiel que vous rassuriez votre enfant surdoué sur sa valeur et l’invitiez à accepter sa différence. Les enfants à haut potentiel sont extrêmement sensibles et leur quotidien leur demande beaucoup d’efforts d’adaptation.

Ils peuvent donc se fragiliser du point de vue de leur estime de soi, qui a besoin d’être nourrie par le regard positif et bienveillant de leur entourage.

À retenir

N’hésitez pas à le valoriser et à mettre en avant ses qualités, de manière à ce qu’il puisse renforcer le sentiment de sa propre légitimité. Invitez-le à s’affirmer tel qu’il est, à respecter ses tendances naturelles. S’il déplore sa différence, ce qui est malheureusement fréquent, rappelez-lui qu’au-delà de celle-ci, il possède au même titre que les autres des forces et des fragilités spécifiques, qu’il doit accepter et sur lesquelles il peut s’appuyer.
 
Si certaines techniques éducatives peuvent lui donner des outils concrets pour s’ajuster au mieux à son environnement, c’est dans ce regard que vous portez sur lui et qui témoigne d’une acceptation pleine et entière de tout ce qu’il est qu’il trouvera le plus de ressources pour avancer en confiance. 

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter