Guérir un pervers narcissique : 6 raisons que c'est impossible

soigner le pervers narcissique est impossible, voici 6 raisons qui vous expliquent pourquoi ce type de manipulateur ne peut pas être sauvé

Vouloir aider une personne qui vous semble être en détresse psychologique est une volonté naturelle, signe d'empathie. Mais saviez-vous que tous les êtres humains n'en étaient pas   dotés ? Parmi eux, les pervers narcissiques, ces prédateurs redoutables dont les actes sont orientés exclusivement vers la destruction de leurs victimes, afin de satisfaire leurs propres besoins.

Et s'il est compliqué d'imaginer que ce genre de personne existe, il est d'autant plus difficile d'accepter que la perversion narcissique n'est pas une maladie que l'on peut soigner mais bien un trait de personnalité dont les curseurs sont poussés à l'extrême, faisant basculer le profil du manipulateur dans le champ psychiatrique. C'est cette nuance qui fait toute la différence entre vous et lui et qui permet, en 6 raisons, de comprendre pourquoi il est impossible de guérir un pervers narcissique

Suis-je sous emprise ?

Vous pensez avoir été victime d'une personne toxique ou être actuellement sous l'emprise d'un pervers narcissique ?

Faites le test maintenant !

Pourquoi devient-on un pervers narcissique ? Les causes

Face à la cruauté et au manque de remords du pervers narcissique, on peut parfois s’interroger sur sa profonde nature. Pourtant, si ce manipulateur se comporte d’une telle façon, c’est bien souvent parce qu’il a souffert et que la perversion est le seul mécanisme de défense qu’il ait trouvé pour ne plus souffrir. Alors qu’est-ce qui fait qu’une personne peut devenir un pervers narcissique ?

Dans bien des cas, il faudra aller chercher les causes de la perversion narcissique dans des expériences traumatiques de l’enfance. En effet, Il n’est pas rare que l’enfance du pervers narcissique soit teintée de nombreux traumatismes ou abus de la part de ses parents. Le fait d’avoir senti un rejet, un manque d’amour de la part de ses parents ou d'avoir ressenti une peur d'être abandonné peut amener cet adulte manipulateur à avoir adopté des mécanismes de défense pour ne plus souffrir. 

Si le manipulateur narcissique a vécu avec un parent lui-même pervers narcissique, il y a de fortes chances qu’il reproduise le même schéma familial puisque c’est le seul exemple avec lequel il a grandi. Malheureusement, un environnement familial toxique, où l’amour n’a jamais été présent, a souvent des conséquences catastrophiques sur l’évolution et les comportements d’un enfant à l’âge adulte.  

Un contexte environnemental où le pn aurait été humilié et aurait subi des moqueries répétées de la part des autres peut aussi être à l’origine de ce comportement déviant et expliquer les causes de la perversion narcissique.

En effet, l’homme est un animal social qui a un grand besoin de validation et de sentiment d’appartenance à un groupe. De nombreuses expériences ont montré qu’il suffisait de quelques minutes seulement pour qu’une personne se dévalorise et adopte des comportements dépressifs lorsqu’elle se sent rejetée par autrui.  Être rejeté par les autres pendant plusieurs années peut donc avoir des répercussions désastreuses sur l’équilibre mental d’une personne. 

Les causes de la perversion narcissique peuvent être nombreuses et sont souvent liées à l’environnement familial. Toutefois, nous vous invitons à lire cette partie de l’article en prenant conscience que même si le comportement d’un pervers narcissique découle d’un traumatisme et d’une souffrance profonde, vous ne devez pas avoir d'empathie pour lui, car il n’en aura aucune pour vous et il ne cherchera qu’à vous faire souffrir.

Pourquoi le pervers narcissique ne peut pas changer ou guérir ? 

Le pervers narcissique est incapable d'éprouver de la peine, de culpabiliser et encore moins de souffrir des conséquences de ses actes. Au contraire, il est conscient de sa perversion, l'adore et la cultive à la moindre occasion car c'est là toute sa construction psychique.

Voici 6 raisons qui permettent d'expliquer pourquoi changer un PN n'est pas possible : 

  1. Le pervers a une faille narcissique très importante
  2. La perversion est son mode de fonctionnement 
  3. Le PN a conscience du mal qu'il fait
  4. Il ne sait pas aimer ni respecter une personne
  5. Il n'a aucune empathie et ne peut donc pas se remettre en question
  6. Le pervers narcissique ne souffre pas de sa condition

Première raison : Le pervers a une faille narcissique très importante 

Contrairement à vous ou au reste de votre entourage, le pervers narcissique a des failles narcissiques très très importantes. En cause, des éléments de son environnement qui, dès le plus jeune âge, ont influencé négativement sa construction psychique.

Faire preuve de narcissisme n'a rien de mal. Au contraire, lorsque le narcissisme est sain, il permet d'avoir suffisamment confiance en ses capacités et de bien vivre avec soi-même et les autres, de concevoir que chaque humain est constitué de qualités et de défauts, que nous sommes tous faillibles et en même temps porteurs de ressources. Un narcissisme « en bonne santé » permet donc d'évoluer dans le respect de soi et d'autrui, sans dévaloriser ni idéaliser à l'excès sa propre personne ou celle des autres.

En revanche, dans le cas du pervers narcissique, cette construction n'a pu se faire. Il n'a pas pu intégrer consciemment sa fragilité narcissique, ce qui l'a conduit à développer, très jeune, une vision grandiose de lui-même, lui permettant d'avancer dans la vie sans s'effondrer. On parle alors d'un trouble de la personnalité narcissique sévère.

A lire aussi : Déstabiliser un pervers narcissique : Comment faire ?

Deuxième raison :  La perversion est son mode de fonctionnement 

La caractéristique principale du pervers narcissique est son besoin de se faire du bien en faisant du mal à autrui, et notamment en dévalorisant l'autre. On parle de perversion morale.

Ici le pervers prend un vrai plaisir à humilier les autres, sans qu'il se sente gêné, confus ou sans que cela le fasse souffrir. 

La perversion lui permet de se sentir exister et de "combler" ses failles narcissiques, bien que cela soit impossible. Ce mode de fonctionnement pour lui est presque vital, car il n'a pas d'autres moyens à sa disposition pour vivre une relation avec quelqu'un, que cette relation soit professionnelle, amoureuse ou familiale. 

Troisième raison : Le PN a conscience du mal qu'il fait

Difficile à croire mais c'est pourtant la vérité : oui, le pervers narcissique sait parfaitement ce qu'il fait quand il cherche à vous manipuler et qu'il réussit à le faire. Oui, Le pn sait qu’il fait du mal, qu’il fait souffrir ses victimes et pourtant cela ne l'empêche pas de prendre plaisir à les anéantir.

Il s'est construit avec deux modes de fonctionnement : le clivage et l'identification projective qui sont aux fondements de sa perversion.

  • Le clivage, lui permet de se percevoir comme admirable et grandiose, sans jamais se remettre en question. Le pervers narcissique a conscience du bien et du mal, mais il n'est pas suffisamment solide pour intégrer en lui-même ses propres aspects négatifs et a besoin de se percevoir de manière idéale.

  • L'identification projective, lui permet de dénier ses torts, ses défauts, ses fragilités et de les projeter sur autrui. Ainsi, selon sa conception, il est lui-même parfait, essentiellement bon, et tout ce qu'il peut contenir de mauvais, il va l'attribuer à l'autre.

La honte et la culpabilité qu'il provoque ainsi chez sa victime nourrissent un sentiment de bien-être en lui, permettant de se sentir irréprochable et puissant, puisque c'est l'autre qui souffre d'un mal dont il s'est complètement déchargé. 

Bon à savoir

Contrairement aux autres personnes, le pervers narcissique ne peut pas faire de dépression car il n'est pas capable de la vivre de par la construction progressive de sa personnalité pathologique. Pour lui, sa seule protection contre la décompensation psychotique, c'est de faire du mal aux autres.

Quatrième raison : Il ne sait pas aimer ni respecter une personne

Le pervers narcissique ne peut pas ressentir le moindre vrai sentiment, car ce dernier est susceptible de mettre en péril son existence psychique même. L'amour, la compassion ou encore la tendresse lui sont totalement inconnus, puisque ces émotions impliquent de s'abandonner partiellement à l'autre. Or pour le pervers narcissique, tout doit être sous contrôle, et sous son contrôle. 

De la même manière, le respect ne peut exister, puisque cela impliquerait de considérer l'autre comme ayant une valeur, une identité propre, un narcissisme à lui. Le manipulateur narcissique ne peut pas considérer l'autre dans son intégrité et sa différence, car l'autre n'est qu'un outil au service de son propre narcissisme.

Cinquième raison : Il n'a aucune empathie et ne peut donc pas se remettre en question

Le pervers narcissique ne peut pas guérir car il n'a pas d'empathie : il a conscience du mal qu'il fait, en jouit, et en même temps croit sincèrement à sa légitimité, par l'effet du déni. Pas de remords ou de culpabilité de son côté, il laisse cela aux autres ! C'est pourquoi la seule issue pour les victimes est de quitter le manipulateur narcissique.

Se faire humilier est la plus grande peur du pervers narcissique, c'est pour quoi, il s'en protège scrupuleusement en la faisant vivre aux autres. Pour cela, le langage est son champ d'action privilégié, il manipule les mots et les idées, utilise le paradoxe de manière à semer le doute, la confusion et empêcher la prise de conscience et de recul chez sa victime.

Rappelons qu'il s'agit d'un prédateur habile, grand séducteur et souvent charismatique qui sait parfaitement choisir ses victimes. La séduction et la manipulation permettent à l'emprise de s'installer.

Sixième raison : Le pervers narcissique ne souffre pas de sa condition 

Enfin, la dernière raison qui explique pourquoi on ne peut pas soigner un pervers narcissique est la plus simple de toute : il ne souffre pas.

Soyons clairs, un véritable pervers narcissique n'éprouve aucun besoin de changer son mode de fonctionnement, parce qu'il n'en souffre pas. Partant de ce constat, le pervers narcissique n'a tout simplement pas envie d'être soigné

  1. Il ne cherche pas à faire évoluer son comportement, parce qu'il ne sait pas ce que peut représenter un véritable partage relationnel fondé sur l'empathie.

  2. Il fonctionne exclusivement selon les modes du déni, du clivage et de la projection et n'est pas en mesure de travailler sur lui-même.

  3. Un pervers narcissique manipule les psychologues ou les psychiatres comme il manipule tout le monde : la séduction, le mensonge, l'attendrissement sont les seuls moyens de défense qu'il maîtrise pour faire face à ce qu'il perçoit comme une intrusion.

Il n'y a dans ce cas-là, aucune possibilité de faire un travail psychothérapeutique, d'autant que la réalité psychique du pervers narcissique est un chaos et qu'il n'a pas les moyens internes de la symboliser.

Prenez soin de vous avant tout !

Vous l’aimez tant. Vous aimeriez pouvoir l’aider à changer. Après tout, vous vous dites qu’il n’a pas toujours été comme ça. Vous vous rappelez combien cette personne était si attentionnée avec vous au début de la relation… Et puis parfois, elle se montre si généreuse avec vous, c’est que tout n’est pas perdu. Alors vous restez avec, vous endurez les critiques, les mots qui blessent, la souffrance psychique, dans l’espoir que cette personne change. Vous laissez passer, vous prenez sur vous parce que vous vous dites que ce n’est pas facile pour elle non plus. Malheureusement, vous n’êtes pas heureux dans votre relation et vous vous sentez piégé, vous ne savez plus quoi faire.

Voici ce que va vous apporter la thérapie digitale, sur la base des résultats constatés cliniquement chez nos patients ayant été victime d’un pervers narcissique.

Vous allez :

- Comprendre que vous ne pouvez pas aider votre partenaire car il n’a aucun désir de changer
- Réussir à sortir de cette relation en reprenant le contrôle de votre vie
- Prendre conscience de votre valeur et de votre force intérieure
- Retrouver confiance en vous et vous affirmer
- Apprendre à poser des limites pour ne plus jamais subir une personnalité toxique

Démarrez une thérapie maintenant !

Est-ce que l'amour peut transformer le pervers narcissique ? 

Non. Inutile de perdre votre temps à essayer de faire changer un manipulateur narcissique en tentant de lui faire découvrir ce qu'est l'amour, c'est peine perdue pour toutes les raisons précédemment évoquées. 

Si vous pensez reconnaître chez une personne perverse narcissique des signes d'empathie, c'est qu'elle fait semblant d'en avoir.

En effet, lorsque l'emprise du pervers narcissique s'est installée dans la relation (bien souvent sans que vous ne vous en rendiez compte), la relation tient et perdure parce qu'au cours de celle-ci, il redevient parfois cet être charmant que vous avez connu au départ, pour un moment fugace ou de courtes périodes, afin de vous garder, lorsqu'il sent qu'il est allé trop loin avec vous et que vos limites sont atteintes.

Dans ce contexte paradoxal, les proches des pervers narcissiques sont complètement déboussolés, ne savent plus où est le réel et espèrent que le problème de violence morale de leur partenaire puisse être solutionné à travers une prise en charge thérapeutique, puisque le pervers narcissique semble tout de même capable d'être « bon ».

Pour autant, Racamier, Psychiatre et Psychanalyste français a écrit : "C'est quand ils ne le sont pas assez, que les pervers narcissiques nous consultent".

Selon leur parcours de vie, et, souvent poussées par leur entourage, certaines personnes souffrant de troubles de la personnalité narcissique et possédant quelques traits pervers, peuvent en effet se retrouver impliquées dans un suivi thérapeutique.

Ces personnes ont tendance à utiliser des mécanismes pervers lorsqu'elles sont en difficulté, mais la différence majeure avec le pervers narcissique authentique réside dans la qualité du déni à l'œuvre chez eux : moins puissant et donc moins performant en tant que défense, il ne leur permet pas de se voiler la face en permanence.

Ces personnes sont, de ce fait, capables de ressentir de la culpabilité liée à leurs actes. Elles souffrent véritablement de leur mode de fonctionnement et peuvent exprimer le désir d'être prises en charge psychologiquement. Dans ce cas, un travail personnel peut se mettre en place, qui risque d'être long, difficile, mais qui peut à terme aboutir à une résolution des problématiques internes.

À lire aussi : Pervers narcissique : Se reconstruire en 5 étapes après la relation

Suis-je sous emprise ?

Vous pensez avoir été victime d'une personne toxique ou être actuellement sous l'emprise d'un pervers narcissique ?

Faites le test maintenant !

Est-ce que le PN sait qu’il est un pervers narcissique ? 

Il est difficile de répondre à cette question de manière tranchée car il existe différents niveaux de conscience chez chaque individu. Oui, le pervers narcissique sait qu’il fait souffrir les autres. Oui, il sait qu’il manipule. Non, il ne se rend pas compte de son comportement pathologique et non il est incapable de se remettre en question et de penser qu’il est une mauvaise personne. 

Il est très difficile pour la psychologie de situer le pervers narcissique dans un cas de névrose (le fait d’être conscient de son trouble) ou de psychose (le fait de ne pas être conscient de son comportement). Cependant, que le pn sache qu’il est pervers narcissique ou non, ne change finalement rien au fait que ce personnage n’a qu’un seul but : la destruction de l’autre. Qu’il soit conscient ou non de qui il est, ne l'empêchera pas de vous faire souffrir puisque c’est son unique mode de fonctionnement. 

Le pervers narcissique a choisi à un moment donné de sa vie, d’afficher un sentiment de supériorité sur les autres. Ainsi, même s’il estime vous faire souffrir, pour lui cela ne sera pas de sa faute mais bien de la vôtre, car dans son fonctionnement pervers, c’est vous qui êtes faible et lui qui est tout puissant. 

Le pervers narcissique n’a pas d’émotions, il est incapable de toute forme d’empathie mais surtout il ne se remet jamais en question. Chez une personne équilibrée, le fait de faire souffrir quelqu’un amène un sentiment de culpabilité et de honte. Ce n’est pas le cas chez ce personnage qui voit chaque relation comme un défi de destruction suprême. Il est incapable de faire autrement, c’est un comportement pathologique. Il se nourrit de la souffrance de l’autre pour exister et se sentir vivant.

À retenir

C'est la capacité de ressentir une culpabilité réelle, relativement aux actes pervers qui permet la possibilité d'un travail thérapeutique, au sens où elle témoigne de l'existence de l'empathie et d'un moi non totalement clivé.

On ne peut donc guérir que ce que l'on accepte d'ouvrir au changement, et c'est ce qui fait défaut chez le pervers narcissique. Il se nourrit en dévorant autrui, consomme le narcissisme de sa proie et ne peut survivre autrement.

Il peut être très douloureux d'accepter de renoncer à l'autre, notamment dans le cadre d'une relation intime, mais l'enjeu pour la victime du pervers narcissique est véritablement sa propre survie psychique.

Les conséquences d'une relation abusive de cet ordre sont psychologiquement lourdes et constituent un traumatisme important. L'impératif pour les victimes est donc de se libérer de la peur du pervers narcissique, de son emprise et d'être accompagné dans un processus de reconstruction personnelle.

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter
Frame 284

Psychologue

Marie-Eugénie

Camille-1

Psychologue

Camille

Stephanie

Psychologue

Stéphanie

Besoin d’aide ?
Venez échanger avec nos psychologues spécialistes.

Consulter