Démarrer
11 min read

Pervers narcissique : 5 signes pour le reconnaître et s'en libérer

Featured Image

Pervers narcissique, trouble de la personnalité narcissique, sociopathe..Autant de termes utilisés à outrance ces dernières années, à croire que le monde est devenu une véritable fabrique de ces hyper-narcissiques.

Cela paraît impensable, mais en réalité, c’est le cas. Ces prédateurs moraux sont de plus en plus nombreux et représentent actuellement 3% de la population. Non seulement ce chiffre est en augmentation mais selon une dernière étude, un pervers narcissique fait au moins 3 victimes sévères au cours de sa vie. 

Pour ne rien arranger, ces serials killers psychologiques sont bien souvent invisibles, cachés sous le masque d’une personne charmante, sociable et serviable. Adorés de tous en apparence, les pervers narcissiques sont souvent vus comme des personnes humbles voire bienveillantes pour les plus doués d’entre eux, mais il n’en est rien.

 La réalité est toute autre : ils sont le cauchemar d’une ou plusieurs victimes démunies et isolées dont l’emprise est telle qu’elles ne sont plus en mesure de se défendre ou d’en parler à leur entourage. Rassurez-vous, nous allons vous donner de nombreux conseils pour reconnaître un pervers narcissique et s’en libérer.

Qu’est ce qu’un pervers narcissique ?

 

Portrait robot d'un pervers égocentré

Les humains possèdent tous des traits de caractère différents, des personnalités différentes, ainsi que des qualités et des défauts tous plus hétéroclites les uns que les autres. Certains sont égocentriques, d’autres résolument individualistes, d’autres encore sont d’une extrême sensibilité et certains disposent d’atouts plutôt rares. 

Toutes ces caractéristiques, qu’elles soient considérées bonnes ou mauvaises, composent l’individu et sont normales. En revanche, lorsqu’un trouble de la personnalité est évoqué, cela veut dire que ces traits basculent dans le champ de la psychiatrie. Il existe ainsi différents troubles comme par exemple le trouble de la personnalité antisociale, le trouble de la personnalité paranoïaque ou encore celui qui nous intéresse aujourd’hui, le trouble de la personnalité narcissique.

Une personne atteinte d’un trouble de la personnalité narcissique, appelée aussi vulgairement un(e) pervers(e) narcissique, est un homme, ou une femme, présentant des traits de personnalités dont les curseurs sont poussés à l’extreme et sortent des normes sociales.

Un pervers narcissique est avant tout une personne ayant un flagrant manque d’empathie, c’est à dire qu’il est incapable de se mettre à la place des autres ou de les comprendre profondement. Il se sent supérieur et n’a pas réellement de grands principes moraux : Il est attiré par l’argent, le pouvoir ou la célébrité, peu importe les conditions et les conséquences des actes qui l’y mèneront.

 Il surestime totalement ses capacités et le répète au quotidien : Il dira qu’il possède une intelligence supérieure à la moyenne, que ses talents sont exceptionnels ou encore qu’il sait tout faire, contrairement aux autres. Parfois, son besoin d’attention le trahit : Il séduit son entourage, tient des propos ambigus ou se moque violemment d’une personne sans raison particulière. 

C’est dans ses petits instants, quand le masque glisse légèrement, qu’il est possible d’apercevoir les grandes lignes de son être intérieur, à l’opposé de l’image qu’il s'évertue de montrer et d’imposer. 

Le pervers narcissique, à la différence d’une personne narcissique, n’a qu’un but en tête : Détruire l’autre. Si ce prédateur moral se focalise sur un collègue de travail ambitieux ou sur une nouvelle relation amoureuse passionnante, il le fera pour ses intérêts personnels et dans l’idée d’une destruction massive. Le pervers narcissique se valorise à travers son entourage et fait l’effet d’un véritable vampire psychique : Rien ne peut vivre sainement autour de lui

Pourquoi est-il un pervers narcissique ?

Il est normal de se poser la question de l’origine d’un être aussi mal-intentionné, et pourtant la réponse est toujours débattue. Avant tout, il est important de noter qu’il existe des cas inexplicables. Certains pervers narcissiques présentent un passé sans problème majeur, une vie familiale équilibrée et un entourage amical plutôt sain. Ce cas de figure est assez rare, et la piste la plus explorée est celle de l’enfance dysfonctionnelle. 

Le pervers narcissique aurait été confronté très tôt à des situations traumatiques comme de la violence, des absences ou des abus. Pour survivre, ce jeune enfant à construit une sorte de bulle increvable autour de son être, le coupant ainsi de son empathie et de sa vie émotionnelle.

 La deuxième piste explorée est celle d’une transmission de flambeau de la perversité, avec un parent pervers narcissique qui aurait servi d’exemple et l’aurait poussé à se structurer de cette façon. 

Une troisième piste est celle d’un parent incapable de lui donner de l’affection, qui l’aurait traité comme un objet de valorisation. L’enfant apprend alors que seules les apparences comptent et s’efforce de manipuler autrui pour obtenir ce qu’il veut ou combler ses besoins affectifs fondamentaux. De manière inconsciente, l’enfant se construit en calculant tous ses faits et gestes pour devenir, malgré lui, un manipulateur très dangereux. Non seulement il est alors naturellement calculateur et machiavélique, mais il ne connaît rien d’autre que des relations basées sur la domination et la soumission. 

Les autres sont à ses yeux un moyen pour atteindre ses objectifs personnels et il développe un instinct très puissant pour repérer des proies, des personnes qui vont lui servir de miroir gracieux où il pourra projeter toutes ses fautes. Encore plus puissant qu’un scanner, le pervers narcissique est un détecteur de failles très malin capable de repérer une personne présentant des blessures émotionnelles dont elle n'a peut-être pas conscience.

 Le manipulateur vise des personnes sensibles, empathiques, avec un syndrome du sauveur ou une dépendance affective, tout simplement parce leurs failles sont complémentaires. Quoi qu’il en soit, nul n’est à l’abri du pervers narcissique qui devient, sans aucun doute, l’un des manipulateurs les plus redoutables de notre société.

Comment reconnaître un pervers narcissique au quotidien ?

 

5 signes à observer au quotidien

Un pervers narcissique est difficilement détectable aux premiers abords et là est toute sa force. Un psychologue aguerri peut lui aussi, malheureusement, tomber dans le piège de ce manipulateur. Une victime comprend généralement l’étendue de l’emprise qu’elle subit lorsqu’il est trop tard, quand le pervers narcissique s’est infiltré dans tous les pans de sa vie et a exploré  toutes les facettes de sa personnalité.

Cliquez ici pour réaliser le test "Suis-je sous emprise ?"

Une proie devient victime quand elle n’a plus rien à offrir, qu’elle est vidée de son énergie vitale, dépossédée de ses qualités et pourquoi pas de ses biens matériels. En revanche, il existe des signes à observer au quotidien, révélateurs d’un trouble de la personnalité narcissique. 

  • Le premier signe est son égo démesuré. Il se considère avantagé sur le plan physique, se trouve séduisant voir très beau, peut-être plus qu’il ne l’est réellement. Cela peut être aussi des remarques sur ses capacités ou ses réalisations, qu’il exagère ou invente totalement pour se valoriser auprès de son entourage. 
  • Le deuxième signe est le décalage entre ce qu’il dit être et ce qu’il fait réellement. Vous l’avez connu très sûr de lui, affirmant qu’il est très attaché à des valeurs de loyauté, d'honnêteté voire de bienveillance, et pourtant, vous observez des comportements aux antipodes. Il dit peut-être vouloir aider son prochain alors que ses actions ne sont guidées que par sa volonté de réussir personnellement.  Il dit éprouver de grands principes moraux ou spirituels mais il n’hésite pas à s’entourer de personnes ouvertement malhonnêtes sous prétexte qu’elles sont riches ou qu’elles ont du pouvoir.
  • Le  troisième signe est sa victimisation constante. Il répète sans cesse qu’il n’est pas assez payé alors que son travail est meilleur que celui des autres, affirme que peu de gens méritent son amitié et que d’autres ne l’ont jamais méritée. Il n’hésite pas à dire beaucoup de mal des personnes de son passé, en particulier des hommes ou des femmes qui ont partagé sa vie. C’est même l’une des choses qui revient le plus souvent : Les pervers narcissiques disent beaucoup de mal de leurs ex. L’un(e) serait fou, l’autre pervers, et tout le reste suit dans la même idée.
  • Le quatrième signe est sa façon d'interagir avec les autres. Son besoin extrême d’attention le met toujours sur le devant de la scène. Il devient rapidement celui qui raconte les histoires, celui qui gère les rencontres et les évènements mais surtout, celui dont la séduction est un véritable mode de vie, un mode de vie d'être et de paraître auprès de tous. La séduction est son maître mot. Il séduit en permanence et sous toutes ses formes. Son comportement est subtil, il passe souvent auprès des uns et des autres pour un charmeur invétéré.
  • Le cinquième et dernier signe est le plus évident mais le moins pris au sérieux: son passé. Si vous rencontrez une personne à priori bien constituée, dotée de belles qualités et aux valeurs semblables aux vôtres qui, pourtant, n’a pas bonne réputation, il est essentiel de prendre du recul sur cette nouvelle rencontre, qu’elle soit
    amicale ou amoureuse

5 phrases typiques d'un pervers narcissique

Le vocabulaire d’un pervers narcissique peut-être très intéressant à étudier pour le démasquer. Certaines phrases sont flagrantes de perversité.

  • La phrase favorite des pervers narcissique est simple : “ Regarde tout ce que je fais pour toi” Le pervers narcissique a besoin de mettre sa victime dans une position de faiblesse et de culpabilité. Il va donc, sans remords, lui imposer une vision faussée d'elle-même, en lui rappelant sans cesse tout ce qu’il fait pour l’aider. Il l’a met dans une position délicate où elle n’a pas d’autre choix que de se sentir redevable.

    Le regret économique est réel : Le pervers narcissique n’hésite pas à créer des situations d’endettement très complexes et parfois imperceptibles. Il va par exemple, dans le cadre d’un couple, s’attacher à noter tout ce qu’il avance pour vous en disant que vous lui rendrez quand vous le pourrez, que ça n'a pas d’importance. Pourtant, cette situation sera l’occasion de vous rabaisser sous couvert de l’humour ou de vous rappeler qu’il est là pour vous alors qu’il n’a pas les moyens de vous aider non plus.
  • La deuxième phrase la plus utilisée est sûrement “Je t’aime comme je n’ai jamais aimé / je t’adore comme personne” Lorsque vous rencontrez un pervers narcissique, que cette rencontre se fasse dans le cadre amoureux, amical ou professionnel, celui-ci s’attache à vous bombarder de mots tous plus beaux les uns que les autres.

    En couple, il n’hésitera pas à vous annoncer l’amour éternel, l'âme sœur ou la rencontre de sa vie, tandis qu’ailleurs, il vous dira à quel point il a toujours rêvé de fonder un lien aussi fort et honnête tel que ce précieux lien qu’il entretient avec vous. 
  • La troisième phrase pourrait-être “Toutes mes anciennes relations sont ignobles, ils sont tous fous” En dehors des pervers narcissiques, cette phrase est un véritable drapeau rouge à chaque nouvelle rencontre amoureuse !

    Elle témoigne d’une certaine immaturité et d’un véritable manque de recul envers ses relations passées. Pour le pervers narcissique, cela va beaucoup plus loin, puisque pour lui, cette petite phrase est un aveu ou une mise en garde : ses manipulations ont visiblement fait des dégâts sur les personnes qu’il a fréquenté. D’ailleurs, il doit sincèrement penser qu’il n’y est pour rien : Il est incapable de se remettre en question et se détache en permanence de toute responsabilité.
  • La quatrième phrase est sans aucun doute : “Je n’ai jamais fait ça / Je n’ai jamais dit cela” alors que vous l’avez vu ou entendu ! Le pervers narcissique s’attache à vous faire perdre toute perception de la réalité et à créer un véritable brouillard mental. Il n’hésitera pas à affirmer que vous êtes complètement paranoïaque, que vous ne comprenez pas ce qu’il a réellement voulu dire ou que vous avez complètement inventé une scène qui s’est pourtant déroulée sous vos yeux. 

    Son objectif est simple : Vous rendre dépendant(e) de lui sur tous les plans, que ce soit sur le plan émotionnel, physique et pourquoi pas financier. Après plusieurs années auprès d’un pervers(e) narcissique, vous avez besoin de lui pour valider chaque chose de votre vie, de la signature d’une facture à une pensée voire un sentiment. De cette façon, vous ne pourrez plus mettre en doute ses paroles et ses agissements.
  • La cinquième et dernière phrase est plutôt un faisceau d’indices : Ses mensonges dans tous les domaines de sa vie. Il est capable, par exemple, de s’inventer une maladie grave qu’il aurait contractée dans le passé.

    Il pourrait aussi vous dire qu’il a été champion dans une discipline sportive ou intellectuelle. D’ailleurs, le pervers narcissique est une star en devenir : il n'hésite pas à vous dire qu’il sera bientôt célèbre grâce à ses talents (plutôt approximatifs) ou qu’il aura bientôt la grande promotion qu’il mérite alors qu’il ne se foule pas vraiment.

Comment s’en libérer en toute sécurité ?

 

 

L'avis de camiile V., psychologue à la clinique e-santé :

 

Lorsque vous prenez conscience, petit à petit, de tout ce que vous ne pouviez pas voir auparavant du fait de son emprise sur vous et de cette réalité édulcorée que ce manipulateur s'efforçait de vous vendre subtilement grâce à un trop plein d’attention à votre égard, vous commencerez à en sortir.

 Vous avez été aveuglé par son excès d’intentions, de cadeaux, de services et de paroles sans valeurs, c’est le propre de ce type de personnalité. Le pervers narcissique enferme l’autre dans un cadre idyllique où tout est mis au service de la séduction et de l’amour ou l’amitié apparente.

La réalité derrière va apparaître progressivement, avec le recul et le temps nécessaire.

une thérapie est indispensable pour sortir de l'emprise

Quelques semaines après cette prise de conscience, un suivi peut réellement vous aider à mettre des mots sur des comportements et vous confirmer vos ressentis. Vous avez besoin d'être écouté(e), compris(e) et soutenu(e). 

Dans certaines situations difficiles, la thérapie est même indispensable : Le choc post-traumatique est bien présent et nécessite un travail de reconstruction pouvant durer quelques mois. 

Parfois, le pervers narcissique revient plusieurs fois et il n’est pas facile pour vous de refuser ses excuses. Ce manipulateur sait tirer sur votre corde sensible.  Quoi qu’il en soit, ne doutez plus : l’arme d’un pervers narcissique est le doute, et vous avez réussi à le contrer.

Cliquez ici pour réaliser le test "Suis-je sous emprise ?"