Démarrer
9 min read

Dépression : 10 symptômes qui doivent vous alerter

Featured Image

Déprimé, fatigué, épuisé..nombreux sont les termes que nous utilisons parfois pour cacher les prémices d’une véritable dépression. Si une tristesse passagère est naturelle, des symptômes persistants doivent vous alerter.

La dépression est une maladie qui se manifeste sous plusieurs formes, qu’elle soit mineure en tant qu’état dépressif plus ou moins grave, ou majeure, en tant que réelle maladie nécessitant une prise en charge psychologique parfois complétée par un traitement médicamenteux. Souvent sous-estimée par l’entourage ou par le dépressif lui-même, elle est pourtant, par analogie, un véritable cancer des émotions et du mouvement. Attention, la dépression ne doit pas être confondue avec le burn-out, pour en savoir plus, cliquez ici.

Ce n’est pas une maladie isolée : l'Inserm estime à 20 % la part de la population française qui souffre au moins une fois dans sa vie de cette affection. Le site de l’Assurance maladie nous dit que, pour l’année 2017, près de 10 % des personnes de 18 à 75 ans ont connu un épisode de dépression dans l’année. La dépression constitue le principal facteur de risque de suicide : le risque de tentative de suicide est multiplié en cas d’épisode dépressif.

Nous allons, dans cet article, décrypter les symptômes de cette maladie afin de vous donner les premières clés de la guérison.

Les SYMPTÔMES de l'installation d'une dépression

 

Copie de Copie de Copie de Copie de enquete satisfaction (23)

les 5 premiers SYMPTÔMES

Le premier symptôme de la dépression est une tristesse persistante depuis au moins quinze jours. Après une épreuve ou un traumatisme, mais aussi sans raison apparente. Cette tristesse s’installe petit à petit dans votre quotidien. Soudain, vous vous retrouvez à pleurer, seul(e), après votre journée de travail. Les soirées deviennent de plus en plus longues avec toutes ces émotions ambivalentes et cette tristesse est ressentie comme un véritable poids.

Le deuxième symptôme est votre difficulté à rester concentré. Vous avez des troubles de la concentration, de l’attention mais aussi de la mémoire. Il vous arrive de chercher vos clés pendant de longues minutes alors qu’elles sont sous votre nez. Vous arrivez au supermarché sans vous souvenir pourquoi vous êtes là. Vous oubliez le code pin de votre téléphone, pourtant le même depuis plusieurs années.

Le troisième symptôme est votre rythme, complètement perturbé. Depuis quelques années, vous avez des horaires de sommeil bien définis et ces dernières semaines, vous ne trouvez plus le sommeil. Vous tournez dans votre lit, vous pensez à toutes ces choses qui vous angoissent ou vous font du mal. Pour d’autres, au contraire, vous préférez dormir plus longtemps, si ce n’est toute la journée. 

Le quatrième symptôme est la perte d'intérêt et de plaisirs. Vous êtes un grand amoureux de jeux vidéo et pourtant, cela fait quelques semaines que vous n’avez pas touché à votre console. Vous êtes une sportive reconnue depuis votre plus tendre enfance et pourtant, voilà déjà un mois que vous n’avez pas été courir.

Le cinquième symptôme est un désarroi profond. Vous avez toujours surmonté les épreuves, les coups durs et les échecs, mais cette fois, c’est trop. Vous n’avez plus de projets d’avenir, vous n’imaginez pas vraiment d’issue favorable à votre situation. Parfois, vous avez des pensées très noires, très négatives, suicidaires.

C’est à travers ses 5 symptômes que la dépression s’installe le plus souvent, mais ce n’est pas tout. Il existe d’autres signes moins courants, plus subtils, et pourtant annonciateurs d’une véritable dépression.

les 5 SYMPTÔMES méconnus de la DÉPRESSION

Copie de Copie de Copie de Copie de enquete satisfaction (24)

Parfois, la dépression adopte des formes moins évidentes à détecter. Pour certains, elle n’est même pas diagnostiquée : ses principaux symptômes ne sont pas là alors que des signes physiques inexpliqués apparaissent. Il est important de connaître les signes insoupçonnés pour en sortir plus rapidement.

Le premier symptôme est une baisse de votre libido. Votre corps se met en économie d’énergie. Votre énergie libidinale est alors redistribuée ailleurs. C’est l’un des signes les plus évocateurs de la dépression mais surtout, c’est un signe difficile à vivre au quotidien. Vous perdez le désir pour votre conjoint(e) malgré tout l’amour du monde et cela vous déstabilise. Généralement, votre partenaire s’inquiète, vous demande si vous l’aimez encore ou si vous le désirez encore. Cela peut être une nouvelle source de conflit. Parlez-en ouvertement et sans crainte, vous êtes normal(e).

Le deuxième symptôme est une grande fatigue, un épuisement total qui vous empêche de faire certaines activités. Selon la sévérité de votre dépression, cette fatigue est plus ou moins supportable. Si vous êtes en dépression légère, vous aurez du mal à sortir rejoindre vos amis ou encore trouver la motivation d'aller à votre cours de natation. Si vous êtes en dépression modérée, vous n’aurez plus la force de sortir de chez vous. Si vous êtes en dépression sévère, le moindre mouvement peut être vécu comme une véritable torture. Cette fatigue est normale dans le cadre d’une dépression, d’où la nécessité de se faire suivre au plus vite.

Le troisième symptôme est une ou des douleurs psychosomatiques. Si vous avez des symptômes physiques qui ne s’expliquent pas après de nombreux examens, il est possible qu’ils soient la conséquence de votre dépression. On parle généralement d’une dépression larvée ou masquée. Ces symptômes peuvent être des maux de tête, des vertiges, des douleurs lombaires ou des troubles digestifs.Il est essentiel d'être attentif aux douleurs inexpliquées lorsque l’on traverse une période difficile.

Le quatrième symptôme est une prise de poids ou une perte de poids anormale. Si après de nombreux examens médicaux prescrits par votre médecin, vous n’arrivez pas à expliquer cette soudaine perte de poids, la dépression en est sûrement la cause. La dépression agit comme un véritable coupe faim, vous perdez l’appétit et vous ne mangez plus très bien. Pour certains, vous allez sauter des repas, pour d’autres, certains jours passeront sans le moindre appétit. Parfois, c’est l’inverse : vous prenez du poids. Certains vont se nourrir exclusivement de fast-food ou d’aliments très sucrés, d’autres vont connaître des crises de boulimie. Il n’est pas rare de voir des personnes avec des carences ou des prises de sang anormales en raison de très mauvaises habitudes alimentaires. Il est important de garder un rythme alimentaire sain, même en dépression.

Le cinquième symptôme est un ralentissement psychomoteur. Vous êtes plus lent, que cela soit pour marcher ou effectuer des gestes du quotidien. Vous avez du mal à trouver vos mots et réfléchir est une véritable corvée. Vous vous demandez même si vous n’avez pas perdu votre intelligence, cela vous angoisse tant votre système est ralenti. Les moindres décisions, aussi minimes soient elles, vous paraissent insurmontables. Physiquement, ce n’est pas mieux : Vous mettez du temps à sortir de votre lit, vous avez du mal à vous habiller et vous préparer à sortir devient une tâche aussi épuisante qu’un marathon.

il est essentiel d'en sortir

Copie de Copie de Copie de Copie de enquete satisfaction (17)-png

des conséquences sur la santé

Avant de continuer la lecture, réalisez le test ci-dessous.

Cliquez ici pour réaliser le test "Suis-je en dépression ?"

Première conséquence : la consommation d’alcool.  Il n’est pas rare de voir des personnes dépressives en proie à des addictions. La plus courante est une consommation excessive et régulière d’alcool, plongeant le dépressif dans un désespoir encore plus grand. 

Deuxième conséquence : la consommation de médicaments. Toutes les douleurs ressenties par le dépressif l'amènent doucement mais surement à consommer de nombreux antidouleurs en apparence anodins. Aucun médicament n’est anodin et il est essentiel de faire le point régulièrement sur le nombre de médicaments consommés, y compris les antidépresseurs.

Nous l’avons vu, la dépression conduit parfois à négliger sa santé en raison d’une mauvaise hygiène de vie, que cela soit en sautant des repas ou en subissant de nombreuses nuits sans sommeil. Il arrive aussi que cette dépression vous pousse à consommer de l’alcool en grande quantité, mais aussi des médicaments ou autres substances nocives pour la santé.

Troisième conséquence : l’augmentation de risques cardiovasculaires,  la première cause de décès des personnes dépressives est cardiovasculaire. La dépression concerne 40% des personnes souffrant de maladies chroniques telles que le diabète, le cancer, la fibromyalgie ou encore l’état de stress post-traumatique.

Quatrième conséquence : L’augmentation du risque de suicide chez les personnes atteintes de dépression. C’est l’une des conséquences les plus redoutées : entre les idées noires et les pensées suicidaires, la dépression n’épargne pas le moral de son porteur, qui se retrouve parfois à envisager la mort comme seule issue possible à sa situation. Le risque suicidaire est multiplié par 30 lors d’une dépression, 10 à 20% des personnes souffrant de cette maladie mentale meurent par suicide.

Cinquième conséquence : l’incompréhension des proches. Il est parfois difficile pour l’entourage de faire la différence entre une déprime passagère et une véritable dépression. L’état de la personne dépressive est généralement incompris et peut avoir un retentissement négatif tant sur l’entourage que sur le dépressif lui-même. La dépression constitue une charge psychologique importante pour les proches du malade et engendre des conséquences au niveau du fonctionnement familial ou amoureux. De plus, certains proches peuvent avoir la sensation que le dépressif ne fait pas assez d’efforts ou qu’il n’essaye pas d’aller mieux par manque de volonté. Ils essayent souvent de le raisonner ou de le forcer à sortir de son état comme s’il en était responsable. Il est important de se rappeler que la dépression ne lui permet pas de réagir.

les premiers pas pour sortir de la dépression 

Copie de Copie de Copie de Copie de enquete satisfaction (25)

La dépression est, par analogie, une maladie des émotions et du mouvement. Si vous vivez actuellement une dépression, il est normal que vous soyez ralenti(e) au quotidien. Ce ralentissement peut être bénéfique, il vous permet de vous recentrer sur le chemin dont vous avez besoin pour guérir les causes de cette dépression. A la clinique E-santé, votre parcours se fait sans effort, en trois pas seulement.

Premier pas : S’informer.

Nous avons mis à disposition de nombreuses ressources pour vous aider à mettre des mots sur vos maux. Vous pouvez dans un premier temps vous informer à travers nos vidéos sur youtube, nos directs et nos guides E-santé disponibles dans les descriptions de chaque vidéo.Le contenu auquel vous avez accès est immense et grandit de jour en jour. 

Pour rappel, vous pouvez retrouver Christèle Albaret en direct et en libre accès un mercredi sur deux, de 18h à 19h sur sa chaine youtube. Vous pourrez lui poser toutes vos questions.

Deuxième pas  : Se tester 

Toutes nos vidéos sont accompagnées d’un test à réaliser. Vous pouvez commencer votre auto-diagnostic en réalisant les tests à disposition. Les résultats sont confidentiels, vous les recevrez directement dans votre boite mail.

Enfin, en téléchargeant gratuitement l’application de la clinique E-santé, vous aurez accès à plus de 40 tests. C’est une façon ludique de vous familiariser à la thérapie.

Troisième pas : passer à l’action

La dépression peut être légère, modérée ou sévère. Dans une dépression légère, vous rencontrez des difficultés à mener vos activités du quotidien (vie sociale, travail) mais vous y parvenez avec un effort supplémentaire. Dans le cas d'une dépression modérée, vos activités du quotidien sont très difficilement réalisables (Vous ne travaillez plus mais il arrive que vous sortiez faire quelques courses..) et au niveau sévère, elles sont impossibles (vous ne travaillez plus, vous ne sortez plus de chez vous)  Que la dépression soit légère ou sévère, sa prise en charge repose en premier lieu sur la psychothérapie. A la clinique E-santé, nous connaissons très bien la dépression et nous avons mis en place un protocole efficace à travers la thérapie par exposition à la réalité narrative. Cette thérapie, dont le processus de soin est centré sur l’écrit, vous permet de guérir plus rapidement. Vous n’avez pas besoin d’attendre d’aller mieux ou faire l’effort de sortir, c’est votre psychologue qui vient à vous à travers l’application de la clinique E-santé. 

Le mot de christèle albaret

Copie de Copie de Copie de Copie de enquete satisfaction (26)

Christèle albaret, psychosociologue, fondatrice de la clinique E-santé : 

"Vous n'êtes pas le responsable de votre dépression et je mets à votre disposition tous les outils nécessaires, acquis grâce à mon expérience, au service de votre guérison. Pour une prise en charge efficace de votre dépression, je vous recommande la psychothérapie intégrative avec utilisation de la méthode cognitivo-comportementale à travers la  thérapie digitale. Cette thérapie brève a démontré ses preuves et son succès depuis plusieurs années. N’oubliez pas que je supervise tous nos patients, alors vous ne serez pas seul(e) peu importe dans quelle étape vous vous trouvez.  Je vous assure que vous sortirez de cette thérapie plus fort(e) que vous ne l’avez jamais été. 

Ne remettez pas à plus tard votre guérison, donnez à votre vie l’épanouissement qu’elle mérite. Si vous avez des questions à propos de votre situation personnelle et de la thérapie digitale, nos conseillers E-santé sont toujours disponibles pour vous guider dans votre démarche thérapeutique”

Cliquez ici pour réaliser le test "Suis-je en dépression ?"